La vaccination en pharmacie s’installe

Posté le - Actualités
<p>Ce midi, dans la salle du conseil municipal de Mign&eacute;-Auxances, Florence Jardin, L&eacute;onore Moncond&rsquo;huy, Gilles Morisseau et Freddy Poirier<sup>(*)</sup> ont rendu compte de l&rsquo;avanc&eacute;e des &laquo;&nbsp;douze travaux&nbsp;&raquo; d&rsquo;Hercule pour faire &eacute;merger une gouvernance <em>&laquo;&nbsp;plus &eacute;quilibr&eacute;e, plus horizontale et plus partag&eacute;e &agrave; Grand Poitiers&nbsp;&raquo;. </em>Sauf (&eacute;norme) surprise de derni&egrave;re minute, la nouvelle maire de Poitiers ne briguera pas la pr&eacute;sidence de la communaut&eacute; urbaine vendredi, conform&eacute;ment &agrave; ce qu&rsquo;elle avait indiqu&eacute; pendant la campagne. Ce qui n&rsquo;a &eacute;chapp&eacute; &agrave; personne, surtout pas aux maires de droite et de centre-droit, au soutien de Claude Eidelstein. Le maire de Chasseneuil ne fait pas myst&egrave;re de sa volont&eacute; de succ&eacute;der &agrave; Alain Claeys dans le fauteuil de patron de la Communaut&eacute; urbaine.&nbsp;</p> <p>Apr&egrave;s une premi&egrave;re entrevue entre 33 &eacute;lus jeudi dernier, un groupe de travail de huit &eacute;diles<sup>(2)</sup> s&rsquo;est donc mis en place pour tenter de trouver un consensus, faute de quoi Florence Jardin, qui partage avec L&eacute;onore Moncond&rsquo;huy <em>&laquo;&nbsp;des valeurs autour de la transition &eacute;nerg&eacute;tique&nbsp;et de la solidarit&eacute; &raquo;</em>, et Claude Eidelstein seront d&eacute;partag&eacute;s vendredi apr&egrave;s-midi par les 86 &eacute;lus communautaires. <em>&laquo;&nbsp;Nous nous sommes vus &agrave; huit hier, entre 9h et 14h, </em>explique Florence Jardin. <em>Nous avons travaill&eacute; sur les d&eacute;l&eacute;gations sans faire table rase du pass&eacute; mais en &eacute;tant &agrave; l&rsquo;&eacute;coute de l&rsquo;ensemble des communes. Nous avons aussi pos&eacute; les bases d&rsquo;un pacte de gouvernance qui prend appui sur la charte de l&rsquo;&eacute;lu. C&rsquo;est une d&eacute;marche totalement in&eacute;dite.&nbsp;&raquo; </em>De fait, Florence Jardin estime <em>que &laquo;&nbsp;Grand Poitiers doit pouvoir travailler avec tout le monde sans qu&rsquo;il y ait une couleur politique unique dans le d&eacute;partement&nbsp;&raquo;.&nbsp;</em></p> <p>C&rsquo;est l&agrave; tout l&rsquo;enjeu du vote de vendredi. Si la maire de Mign&eacute;-Auxances est &eacute;lue par ses pairs, elle assure que son concurrent Claude Eidelstein gardera la vice-pr&eacute;sidence aux Finances. Si elle &eacute;tait battue, elle conserverait le portefeuille de la Transition &eacute;cologique. Et L&eacute;onore Moncond&rsquo;huy, dans ce sch&eacute;ma&nbsp;? Elle serait charg&eacute;e de la contractualisation et des relations partenariales avec les autres collectivit&eacute;s. Quoi qu&rsquo;il en soit, le flottement relatif des derniers jours, qui inqui&egrave;te dans les services de Grand Poitiers, devrait conna&icirc;tre son &eacute;pilogue en fin de semaine. Les protagonistes doivent se retrouver ce mardi apr&egrave;s-midi pour tenter de rapprocher leurs positions. Et aboutir &agrave; une candidature unique&nbsp;? Suspense.&nbsp;<br /> <br /> <em><sup>(1)</sup>Maires de Mign&eacute;-Auxances, Poitiers,&nbsp;Biard et&nbsp;Clou&eacute;.&nbsp;</em></p> <p><em><sup>(2)</sup>Michel Fran&ccedil;ois, Claude Eidelstein, Bernard Chauvet, Romain Mignot, Freddy Poitiers, Gilles Morisseau, Florence Jardin et L&eacute;onore Moncond&rsquo;huy.</em></p> Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15281/l...
0

0

commentaires

Cyclisme - Cecilie Uttrup Ludwig, deux ans de plus à la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope

Posté le - Actualités

Une bonne nouvelle de plus pour la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope ! Ce lundi, l'équipe de cyclisme féminin basée dans la Vienne a officialisé la prolongation de la Danoise Cecilie Uttrup Ludwig pour deux saisons supplémentaires. Très attendue, cette signature permet au team d'envisager l'avenir avec sérénité et surtout, un effectif consolidé. "Nous n’avons malheureusement pas eu la chance de voir Cecilie sous nos couleurs en compétitions officielles mais elle s’est très vite intégrée au sein de notre famille, et cette prolongation est tellement naturelle, commente le manager, Stephen Delcourt. L’effectif sera très stable pour les prochaines saisons ce qui va nous permettre de travailler très tôt collectivement pour atteindre nos objectifs. (Cecilie) est très professionnelle et constructive, nous pouvons compter sur elle pour travailler avec nos partenaires techniques afin de rendre notre meilleur notre matériel. Avec Emilia on peut compter sur deux leaders qui vont également transmettre à nos jeunes françaises la culture de la performance et du travail collectif."

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15279/c...
0

0

commentaires

La vaccination en pharmacie s’installe

Posté le - Actualités
<p>A peine la crise sanitaire termin&eacute;e que d&eacute;marrent les vacances d&rsquo;&eacute;t&eacute;. Ce sera le cas d&egrave;s vendredi soir pour les dizaines de milliers d&rsquo;enfants scolaris&eacute;s dans le d&eacute;partement. Compte-tenu des recommandations officielles, il y a fort &agrave; parier que beaucoup de familles privil&eacute;gieront un &eacute;t&eacute; &agrave; proximit&eacute;. C&rsquo;est aussi le pari du maire de Ch&acirc;tellerault. Jean-Pierre Abelin a d&eacute;voil&eacute; d&egrave;s la mi-juin <a href="http://ici-lete.grand-chatellerault.fr&q... programme d&rsquo;animations tous azimuts</a>, dans la ville et l&rsquo;agglo (200 animations, 40 sites). Si le lac de la for&ecirc;t n&rsquo;accueillera une nouvelle fois aucun nageur -un Aquaslide sera disponible-, en raison de la pr&eacute;sence de cyanobact&eacute;ries, la collectivit&eacute; a pr&eacute;vu d&rsquo;installer cinq p&ocirc;les d&rsquo;animation, ouverts du lundi au samedi. <em>&laquo;&nbsp;Notre c&oelig;ur de cible, ce sont les 6-15 ans&nbsp;&raquo;</em>, affirme le maire. Les activit&eacute;s propos&eacute;es (accrobranche, trampoline, cluedo g&eacute;ant, parcours aventure...) seront encadr&eacute;es par des animateurs dipl&ocirc;m&eacute;s.&nbsp;</p> <p>Kayak, paddle, VTT, marche nordique autour du lac, laser game &eacute;volutif... Le programme des r&eacute;jouissances s&rsquo;annonce copieux et s&eacute;curis&eacute;. Un ma&icirc;tre-mot. <em>&laquo;&nbsp;Notre id&eacute;e est d&rsquo;&eacute;quilibrer l&rsquo;offre entre les sites pour &eacute;viter les attroupements. Un espace en acc&egrave;s libre servira par exemple de zone d&rsquo;attente. L&rsquo;encadrement sera renforc&eacute; pr&eacute;cis&eacute;ment pour faire respecter les gestes barri&egrave;res &raquo;</em>, abonde le maire. L&rsquo;&eacute;lu &eacute;voque &laquo;&nbsp;<em>un effort cons&eacute;quent</em> (plus de 200&nbsp;000&euro;, ndlr) mais <em>&laquo;&nbsp;indispensable pour que les jeunes puissent se d&eacute;fouler&nbsp;&raquo;. </em>Sur l&rsquo;agglo, seule la piscine de Saint-Gervais-les-Trois-Clochers sera cependant accessible cet &eacute;t&eacute;. Si la canicule s&rsquo;installe... Ce programme &laquo;&nbsp;sp&eacute;cial Covid&nbsp;&raquo; s&rsquo;ajoute &eacute;videmment &agrave; l&rsquo;offre propos&eacute;e par les maisons de quartier.&nbsp;</p> <h3><strong>Animations de rue</strong></h3> <p>A Poitiers, les maisons de quartier vont aussi jouer un r&ocirc;le particuli&egrave;rement important. Un seul mot d&rsquo;ordre&nbsp;: aller vers les habitants qui ne partent pas en vacances. Surtout les familles qui n&rsquo;ont pas os&eacute; inscrire leurs enfants dans les centres de loisirs pour diverses raisons. Aux quatre coins de la ville, des animateurs vont sillonner les rues tous les jours et proposer des activit&eacute;s. &laquo;&nbsp;<em>On a pr&eacute;par&eacute; des jeux qui permettent de conserver les distances physiques&nbsp;</em>&raquo;, assure B&eacute;atrice Charrier, directrice du centre d&rsquo;animation de Beaulieu. Cirque, musique, lecture publique&hellip; En plus de la distraction, l&rsquo;id&eacute;e est de &laquo;<em>&nbsp;transmettre des messages de pr&eacute;vention et d&rsquo;amener les jeunes vers le centre&nbsp;</em>&raquo;. La Ville va aussi d&eacute;localiser ses Jeudis du Square du centre-ville vers les quartiers. De son c&ocirc;t&eacute;, l&rsquo;association des Passeurs d&rsquo;images pr&eacute;voit quatre s&eacute;ances de cin&eacute;ma en plein air. Sans oublier les deux grands concerts de l&rsquo;&eacute;t&eacute;. A noter que Grand Poitiers relance sa carte Pass&rsquo;Sports qui offre un acc&egrave;s gratuit aux piscines de l&rsquo;agglom&eacute;ration jusqu&rsquo;&agrave; 16 ans, ainsi qu&rsquo;aux bus du r&eacute;seau Vitalis jusqu&rsquo;&agrave; 18 ans.</p> Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15280/l...
0

0

commentaires

Indycar - Simon Pagenaud arrache la 3e place à Indianapolis

Posté le - Actualités

C'est une belle remontada que s'est offert Simon Pagenaud, cette nuit, sur le circuit de l'Indianapolis Motor Speedway. Vingtième sur la ligne de départ, après des problèmes de réglages lors des qualifications, le natif de Montmorillon est finalement parvenu à remonter 17 places et à se classer 3e de la course. Un nouveau podium qui lui permet de figurer à la 2e place du championnat (75 points), derrière Scott Dixon (104 points), vainqueur des deux premières épreuves de la saison. Le week-end prochain, deux courses seront au programme de l'Indycar, sur le circuit de Road America.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15277/i...
0

0

commentaires

Poitiers - Un incendie ravage une habitation, un pompier blessé dans l'opération

Posté le - Actualités

Ce dimanche, peu avant 4h du matin, un incendie s'est délcaré dans une habitation située sur l'avenue de Nantes, à Poitiers. Les fumées se sont rapidement propagées dans la cage d'escalier embrasée, jusque dans les combles. Dépêchés sur place, les sapeurs-pompiers ont d'abord procédé à la mise en sécurité d'une personne habitant au premier étage du bâtiment. Deux lances ont été nécessaires pour circonscrire l'incendie, les opérations ont été rendues délicates par l'état très fragile du bâtiment. Durant le dégarnissage, le toit s'est effondré, faisant chuter l'un des 23 pompiers mobilisés de plus de deux mètres. Blessé au pied, le soldat du feu est en observation au CHU. L'opération, de longue durée, s'est terminée à 7h52. Deux personnes devront être relogées, l'habitation n'étant plus suffisamment sécurisée. Une enquête est en cours afin de déterminer les circonstances exactes de l'incendie.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15276/p...
0

0

commentaires