Le Département vote une "prime Covid" de 500€ pour les aides à domicile

Posté le - Actualités

Réunis ce matin en session, les élus du Conseil départemental de la Vienne ont adopté le versement d'un "chèque merci" de 500€ aux aides à domiciles qui ont continué à s'occuper des personnes âgées pendant le confinement. Ne sont pas concernés les salariés qui ont été arrêtés entre le 16 mars et le 10 mai pour diverses raisons, ainsi que ceux qui ont travaillé moins de quatre semaines sur cette période. Au total, 1 398 salariés de structures associatives ou privées d'aide à domicile recevront prochainement la prime. Pour le Département, cela représente un budget de 279 000€. Les aides à domicile -essentiellement des femmes-, restées en première ligne pendant la crise, étaient apparues comme les "grandes oubliées de la prime Covid", comme le constatait récemment dans nos colonnes Jean-Louis Guilbaud, président de l'ADMR86, acteur principal du maintien à domicile dans la Vienne. L'ADMR 86 emploie 1 020 agents. "Il s'agit enfin d'une marque de reconnaissance pour le travail effectué", a réagi ce dernier en fin de matinée. A noter que les assistants familiaux, salariés du Département qui sont intervenus auprès des enfants, verront leur travail également valorisé à hauteur de 500€. Les débats ont été animés ce matin puisqu'au nom des élus de gauche, Sandrine Martin a plaidé pour une "revalorisation du budget alloué au maintien à domicile des personnes âgées (APA...), afin de revaloriser les salaires de ces personnels. La question, c'est comment faire en sorte qu’on valorise ces emplois en permettant que les salaires augmentent ?" 

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15272/l...
0

0

commentaires

Apprentissage : la tendance s'améliore dans la Vienne

Posté le - Actualités

Les chiffres de l'apprentissage s'améliorent dans la Vienne. https://www.le7.info/article/15154-lappr...">En juin, la situation semblait très préoccupante. Hier, tous les acteurs de l'apprentissage (chambres consulaires, industrie, Education nationale...) étaient réunis au Futuroscope pour partager leur enthousiasme et mobiliser les troupes. A la Maison de la formation, gérée par la Chambre de commerce et d'industrie, les inscriptions des jeunes sont passés en un mois de -50% à -15% par rapport à la même période de l'année dernière. Idem, les propositions de recrutement d'apprentis ont rebondi, sans pour autant atteindre leur niveau précédent. Elles sont passées de -40% à -20% par rapport à 2019. A la Chambre des métiers et de l'artisanat, la présidente Karine Desroses se félicite de "retrouver des chiffres proches de la normale dans plusieurs sections, notamment fleuristerie, coiffure, alimentaire...". L'Union des métiers de la métallurgie qui pilote le CFA de l'industrie, tout comme l'Académie de Poitiers, qui accueille 1 200 apprentis chaque année dans ses filières, sont également optimistes. Enfin, les chiffres apparaissent encourageants au CFA du bâtiment où le déficit de jeunes est passé de -30% il y a un mois à -15% aujourd'hui. "Les entreprises reprennent confiance et les offres de contrats d'apprentissage affluent", précise-t-on rue de Chantejeau à Saint-Benoit. Les employeurs étaient moitié moins nombreux il y a un mois. La différence par rapport à une année normale n'est plus que de 10% maintenant.

Les primes offertes aux employeurs d'apprentis ne sont sans doute pas étrangères à ce renversement de tendance. De même, les jeunes pourront débuter leur cursus en septembre pendant six mois, même sans avoir trouvé de maître d'apprentissage, ce qui laisse un délai supplémentaire. A noter que deux élèves du Campus des métiers se sont distingués cette semaine dans les épreuves régionales des Olympiades des métiers : Emeric Labat (notre photo) s'est imposée dans la section art floral à Poitiers et Baptiste Delage, en première année de Brevet de maîtrise, a remporté la médaille d'or en pâtisserie à Mont-de-Marsan. Tous les deux représenteront la Nouvelle-Aquitaine lors de la finale nationale en fin d'année à Lyon.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15271/a...
0

0

commentaires

Un poids lourd bascule dans un champ le long de la D22, le conducteur décède dans l'accident

Posté le - Actualités

Ce jeudi matin, peu après 10h30, un camion toupie chargé de 10m3 de béton s'est renversé dans un champ, le long de la D22, à hauteur de Saint-Rémy-sur-Creuse. Le conducteur est décédé dans l'accident. La circulation est toujours coupée sur cet axe routier, le temps que se termine l'opération de relevage du poids lourd.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15268/u...
0

0

commentaires

Poitiers - Le personnel de l'Ehpad des Feuillants en grève

Posté le - Actualités

Depuis mardi, le personnel de l'Ehpad des Feuillants, à Poitiers, est en grève. Cet après-midi, les salariés se sont rassemblés devant la préfecture où avait simultanément lieu le comité de suivi des fonderies d'Ingrandes-sur-Vienne. L'Ehpad, qui accueille actuellement 78 résidents et emploie 44 personnes, est l'un des sept du groupe Vivalto Vie dans la Vienne. "Nous demandons une revalorisation des salaires pour tous les salariés, ainsi qu'une prime de 1 500€ par salarié pour la période de crise du Covid et le remboursement de nos jours de grève. Mais surtout, en premier lieu, insiste Alexa Muenimamnu, nous souhaitons du matériel.Nous ne voulons plus voir de résidents souffrir !"  La déléguée du personnel et représentante CGT n'exclut pas une extension du mouvement à d'autres établissements de Vivalto dans le département.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15266/p...
0

0

commentaires

Covid-19 : l'ARS poursuit les dépistages dans la Vienne

Posté le - Actualités

Alors qu'approchent les vacances d'été, l'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine a dressé ce mercredi un nouveau bilan de gestion de la crise sanitaire. S'agissant de la Vienne, on apprend que 787 personnes ont été testées positives au Covid-19 depuis le 24 janvier. Le large dépistage (une trentaine d'enfants et neuf adultes) qui a suivi le cas détecté en début de semaine dans l'école maternelle de Vouneuil-sur-Vienne s'est avéré négatif. Un autre dépistage a eu lieu aujourd'hui dans un abattoir de Montmorillon, par mesure de précaution après que plusieurs "clusters" se sont signalés sur ce type de site ailleurs en France. Les tests ne ralentissent pas dans les deux labos mobilisés dans la Vienne (1 455 du 8 au 14 juin, pour un taux de positivité de 0,3%). L'ARS demeure vigilante quant aux situations dans les Ehpad et dit mener une réflexion autour des travailleurs saisonniers, en concertation avec les agriculteurs du territoire. "Dès lors qu'il y a des mouvements de population, il y a un risque auquel on essaye de penser", confie la directrice départementale Dolorès Turbea de la Pinta.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-15265/c...
0

0

commentaires