Volley - Le SPVB enrôle un réceptionneur-attaquant bulgare

Posté le - Actualités

Ce lundi, le Stade poitevin volley-beach annonce un nouveau renfort dans ses rangs. Il s'agit de l'international bulgare Rozalin Penchev. Le réceptionneur-attaquant de 26 ans (2,02m, 90 kg) remplace numériquement https://www.le7.info/article/16935-volle..."> Mohammad Javad Manavinhezad. Sa longue indisponibilité sur blessure a contraint le club à se séparer de l'Iranien. Penchev, qui évoluait au Qatar la saison dernière, a notamment pris part à l'épopée de sa sélection nationale aux Jeux européens hommes de 2015 (2es). Le SPVB lancera sa saison le 9 octobre prochain, à domicile, contre le Tours VB.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-17823/v...
0

0

commentaires

Indycar - Simon Pagenaud quitte Penske et rejoint Meyer Shank Racing

Posté le - Actualités

Alors qu'il vient de clore sa saison 2021 sur une 5e place à LongBeach, Simon Pagenaud vient d'annoncer qu'il rejoint le Meyer Shank Racing pour l'année prochaine. Il fera donc équipe avec le quadruple champion et https://www.le7.info/article/17141-indyc...">dernier vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, Helio Castroneves. « C’est une période tellement excitante dans ma carrière, a déclaré le Poitevin, par voie de communiqué. MSR a prouvé qu’il s’agissait d’une organisation d’une grande qualité lorsqu’elle a remporté les 500 Miles d’Indianapolis. Nous associer, Helio et moi, aidera notre équipe en 2022 et au-delà. J’ai vraiment hâte de relever ce nouveau défi. » Simon Pagenaud ouvre ainsi un nouveau chapitre de https://www.le7.info/article/16800-simon...">sa carrière sportive, après six saisons au sein du Team Penske avec lequel il a remporté le championnat IndyCar en 2016 et les 500 Miles d'Indianapolis en 2019. Il compte actuellement 15 victoires, 14 poles et 37 podiums depuis ses débuts en série en 2011.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-17821/i...
0

0

commentaires

La vaccination en pharmacie s’installe

Posté le - Actualités
<p style="text-align:justify">Victime d&rsquo;un arr&ecirc;t cardiovasculaire, Andr&eacute; Bernheim se retrouve partiellement paralys&eacute;. Alors qu&rsquo;il d&eacute;bute sa r&eacute;&eacute;ducation, l&rsquo;octog&eacute;naire ne supporte plus cette existence diminu&eacute;e, cette humiliante d&eacute;pendance. Consid&eacute;rant qu&rsquo;il a profit&eacute; de son vivant, il demande &agrave; l&rsquo;une de ses filles de l&rsquo;aider <em>&laquo;&nbsp;&agrave; en finir&nbsp;&raquo;</em>. Devant la grande d&eacute;termination de ce p&egrave;re autoritaire, le choc est immense pour Emanu&egrave;le. Doit-elle tout mettre en &oelig;uvre pour le faire changer d&rsquo;avis ou bien, se r&eacute;soudre &agrave; l&rsquo;accompagner dans sa derni&egrave;re volont&eacute;&nbsp;?</p> <p style="text-align:justify">Son cheminement intime -du refus &agrave; l&rsquo;acceptation- est au centre de <em>Tout s&rsquo;est bien pass&eacute;</em>, derni&egrave;re r&eacute;alisation de Fran&ccedil;ois Ozon adapt&eacute; de l&rsquo;ouvrage autobiographique d&rsquo;Emanu&egrave;le Bernheim. Dans la peau de la romanci&egrave;re disparue en 2017, Sophie Marceau passe par toutes les &eacute;motions, traverse les &eacute;preuves avec dignit&eacute;. Elle y laisse bien entendu quelques larmes, mais sans que le film n&rsquo;appuie le pathos. Au contraire, Fran&ccedil;ois Ozon parvient &agrave; d&eacute;samorcer les sc&egrave;nes les plus dures par de petites notes d&rsquo;humour pleines de d&eacute;licatesse -les sarcasmes du p&egrave;re- sans pour autant renier la trag&eacute;die du r&eacute;cit. Il illustre &agrave; merveille les questionnements d&rsquo;ordre moral qui agitent le cercle proche d&rsquo;Andr&eacute; mais aussi les aspects l&eacute;gaux du suicide assist&eacute;, qui est interdit en France. <em>Tout s&rsquo;est bien pass&eacute;</em> se garde bien d&rsquo;ass&eacute;ner une r&eacute;ponse, mais il donne &agrave; voir, au plus pr&egrave;s, pour nourrir la r&eacute;flexion. Reste alors le regard sensible du cin&eacute;aste sur ce qui semble un ultime acte d&rsquo;amour. Sans oublier une performance bluffante d&rsquo;Andr&eacute; Dussollier, qui nous rappelle l&agrave; le grand acteur qu&rsquo;il est.</p> <p style="text-align:center"><em>Drame de Fran&ccedil;ois Ozon, avec Sophie Marceau, Andr&eacute; Dussollier, G&eacute;raldine Pailhas (1h52).</em></p> <p style="text-align:center"><iframe frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/cCcpprSyma...; title="YouTube video player" width="560"></iframe></p> Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-17822/l...
0

0

commentaires

Football/N3 - Neuville vainqueur de Lège-Cap Ferret

Posté le - Actualités

Les Neuvillois se sont adjugé une belle victoire en terre girondine, ce dimanche, face à Lège-Cap Ferret, sur le score de 2-1. Neuville a ouvert le score à la 48' par un but de Charrel Gangoué, confirmé à la 85' par celui de Facinet Soumah. Tois minutes plus tard, leurs adversaires tentaient de recoller au score. Trop tardivement. Prochain match, le derby contre Chauvigny, le 9 octobre.

 

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-17819/f...
0

0

commentaires

Rugby/Fédérale 2 - Première victoire pour le Stade poitevin face à Boulogne-Billancourt

Posté le - Actualités

Première victoire de la saison pour le Stade Poitevin rugby. Après deux défaites, les joueurs de Thomas Cassen et Julien Ventanase se sont imposés à domicile, ce dimanche, face à Boulogne-Billancourt, sur le score de 24-10. Dans le cadre de la 4e journée de championnat de Fédérale 2, ils recevront le Stade nantais le 10 octobre.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/article-17818/r...
0

0

commentaires