TAP

TAP

Théâtre Auditorium de Poitiers

Concert Acad'Ô Chœur
04 Mai

Concert Acad'Ô Chœur

Créations pour chœur d’ados de Jim Papoulis
Florilège d’œuvres classiques, arrangé par Mathias Charton
Avec la présence exceptionnelle
de Marie-Noëlle Maerten - Cheffe de chœur de la Maîtrise de Radio France
Avec les classes chantantes du Collège de Loudun, les classes à horaires aménagées du Collège de Saint-Gervais-Les-3-Clochers
Chœur de l’école de Ligugé


0

commentaires

Festival À Corps 2022
31 Mar

Festival À Corps 2022

Toujours à la recherche d’un corps démultiplié, transmetteur sensible et siège des tensions, le Festival À Corps se pose plus que jamais comme un agitateur d’esthétiques. Dans un grand décloisonnement des genres et disciplines, les énergies des artistes y croisent celles des amateurs et étudiants, particulièrement aiguisées par ces temps complexes. Pris dans les secousses d’une époque hantée par l’urgence, danseurs, performeurs, comédiens, musiciens et chercheurs répondent avec un coup d’avance, dans un excès de sensualité ou de violence, de poésie, d’inventions ou d’exultations réjouissantes. Un concentré de vivant et d’audaces !


0

commentaires

Bengue | Fidel Fourneyron
17 Mar

Bengue | Fidel Fourneyron

L’imaginatif tromboniste Fidel Fourneyron aime les spectacles inspirés d’un tout-monde musical — certains se souviennent de ¿Que vola?, variation cubano-caribéenne au TAP en 2017. Pour Bengue, il s’entoure d’auteurs et autrices parmi lesquels la Franco-Sénégalaise Penda Diouf, le Haïtien James Noël ou le Camerounais Blick Bassy qui, chacun dans leur langue, content l’exil, la traversée, le déracinement. Emma Lamadji met superbement ces textes en voix, dans un flow jazz teinté des mélopées d’Afrique de l’Ouest. Les sœurs Hié aux percussions et la marimbiste bulgare Vassilena Serafimova viennent s’adosser au trombone de Fidel Fourneyron, à la contrebasse de Thibaud Soulas et au violon de Clément Janinet pour faire de la créolisation du monde, une utopie musicale concrète.
En coréalisation avec Jazz à Poitiers


0

commentaires

On passe la soirée ensemble !
15 Mar

On passe la soirée ensemble !

Une soirée aux multiples propositions.

18h30 : Echauffement collectif
En 45 minutes seulement, vous apprendrez quelques mouvements de la danse house avec Cassiel Gaube que vous pourrez mettre en pratique après le spectacle aux sons du collectif White Babel.
Gʀᴀᴛᴜɪᴛ

19h15 : Présentation du Festival A Corps
L’équipe du TAP vous présente en 30 minutes les immanquables de l’édition 2022 autour d’un verre avant d’assister à Soirée d’études que l’on vous offre à prix réduit.
Gʀᴀᴛᴜɪᴛ

20h30 : Soirée d'études
Cassiel Gaube approfondit encore son étude sérieuse et audacieuse de la danse house. En trio, et en silence pour mieux faire entendre la musicalité des corps.
5 € ʟᴇ sᴘᴇᴄᴛᴀᴄʟᴇ ᴘᴏᴜʀ ʟᴇs ᴘᴇʀsᴏɴɴᴇs ϙᴜɪ ᴀssɪsᴛᴇɴᴛ ᴀ̀ ʟᴀ ᴘʀᴇ́sᴇɴᴛᴀᴛɪᴏɴ

21h15 : After 100% House Music
Retour de la fête au TAP avec PTKRP, dj du collectif White Babel !
Gʀᴀᴛᴜɪᴛ


0

commentaires

Artemisia Gentileschi
01 Fév

Artemisia Gentileschi

• Artemisia Gentileschi •
d'après le texte de "It's true, it's true, it's true" d'Ellice Stevens et Billy Barrett, et les transcriptions du procès intenté à Agostino Tassi en 1612.
Traduction, adaptation et mise en scène - Guillaume Doucet
Jeu - Bérangère Notta, Chloé Vivarès, Gaëlle Héraut et Philippe Bodet
Composition et création sonore - Maxime Poubanne
Création lumière - Nolwenn Delcamp-Risse
Costumes - Anna Le Reun et Cassandre Faës
Régie lumière Adeline Mazaud / Nolwenn Delcamp-Risse
Régie son Maxime Poubanne / Anthony Tregoat
Effets spéciaux - Franck Limon-Duparcmeur
Construction - Philippe Cottais et Hervé Vieusse
Photographies - Caroline Ablain
Captation et teaser - Guillaume Kozakiewiez, Maude Gallon et Pierre-Yves Dubois
Production - Claire Marcadé
Administration - Marianne Marty-Stéphan, Marine Gioffredi
Diffusion - Lou Tiphane et Gwénaëlle Lessieux / Label saison - lou@labelsaison.com
La pièce "It's true, it's true, it's true" est représentée en France par Séverine Magois, en accord avec Breach Theatre, Londres
- Présentation -
En 1612 en Italie a lieu le procès du peintre Agostino Tassi pour le viol de la jeune peintre Artemisia Gentileschi. Les enjeux de ce procès, qui a agité pendant neuf mois la Rome de la Renaissance, résonnent spectaculairement avec les situations que nous affrontons quatre siècles plus tard.
La décrédibilisation de la victime, la place de l'artiste reconnu protégé par son milieu qui rend l'agresseur intouchable, l’injonction à apporter des preuves impossibles à fournir - les mécanismes et les propos sont d'une brûlante actualité.
A partir des transcriptions du procès, de remises en perspective des tableaux présentés durant les audiences, et d'écriture de plateau, nous allons raconter l'histoire d'une femme qui s'est défendue et a pris sa revanche à travers son art, pour devenir une des plus grandes peintres de sa génération. Et dont la puissance féministe pourrait être précieuse pour la nôtre.
---
A partir de 14 ans
Durée - 1h30


0

commentaires

WEE! 22 | Showgirl | Marlène Saldana & Jonathan Drillet
22 Jan

WEE! 22 | Showgirl | Marlène Saldana & Jonathan Drillet

Opératrip à Vegas
Nomi Malone, danseuse à Vegas, est prête à tout pour devenir la star du spectacle Goddess, dans le casino le plus réputé de la ville. Dans le Showgirls de Paul Verhoeven, Elizabeth Berkley était cette anti-star soumise à toutes les humiliations d’un monde où l’excès, l’argent et la violence sont la règle. Sur scène, Marlène Saldana, inoubliable dans Les Idoles (TAP, 2018), hilarante dans Reflets de France (Festival À Corps, 2018), règne seule sur un show à sa démesure : volcanique et sauvage. Avec son comparse Jonathan Drillet, elle creuse les dessous dégueulasses de Vegas et d’Hollywood. Autant dire du monde du spectacle. Rebeka Warrior signe la musique de cette performance à très haute intensité, entre comédie musicale et opéra punk.


0

commentaires

WEE! 22 | Rectangle : Minuit Machine + Cassie Raptor
21 Jan

WEE! 22 | Rectangle : Minuit Machine + Cassie Raptor

Minuit Machine
[Live] WARRIORECORDS
En ouverture d’une Rectangle 100 % féminine, Minuit Machine nous livre un condensé de sonorités cold, EBM et darkwave. D’un son à l’autre, les émotions varient et nous transportent au gré des humeurs tumultueuses du duo. Subtil mélange de voix, de lignes synthétiques planantes et de beats électroniques aux accents techno, le résultat évoque les meilleures heures de l’électro clash façon Miss Kittin & The Hacker.
Cassie Raptor
[DJ set] WARRIORECORDS
Artiste plurielle de la scène queer parisienne, Cassie Raptor a déjà fait ses preuves dans de nombreux clubs dont (feu) Concrete, le Wanderlust ou encore la Station. Elle s’est d’abord fait remarquer en tant que VJ pour Paula Temple, Ellen Allien… avant de créer avec Calling Marian, SOLIDES. Elle fait partie de cette scène techno française aux sonorités tenaces tendance hardcore qui donne furieusement envie de danser.


0

commentaires

WEE! 22 | Table-ronde : Résistance, musique, queer, transféminisme
21 Jan

WEE! 22 | Table-ronde : Résistance, musique, queer, transféminisme

Table ronde animée par Clémence Allezard, journaliste, avec l’équipe de WARRIORECORDS et les associations Transendance et Volar
Pour qui organise-t-on des fêtes ? Avec quels artistes ? Pour quel public ? Comment rendre la fête inclusive au sein du milieu des musiques actuelles ? Autant de questions abordées lors
de cette rencontre.


0

commentaires

 WEE! 22 | Sieste électronique : Deeat Palace
21 Jan

WEE! 22 | Sieste électronique : Deeat Palace

Pour le retour de WEE!, nous confions la sieste à Deeat Palace. Déjà membre de deux groupes (Officine et Oktober Lieber), Marion Camy-Palou quitte la noise et la techno corrosive qui font sa marque de fabrique et, le temps de deux dodos, se réinvente avec pour doux défi celui de vous bercer. Allongés dans le noir et dans la belle architecture de l’auditorium, les sets de Deeat Palace seront hypnotiques et captivants.


0

commentaires

Music for Airports | Brian Eno | Ensemble Social Silence
13 Jan

Music for Airports | Brian Eno | Ensemble Social Silence

L’album Music for Airports de Brian Eno, personnalité hors normes de la pop anglaise (collaborateur de David Bowie, U2, James Blake, Damon Albarn…), est resté dans l’histoire de la musique comme la première incursion dans l’ambient. Soit une musique atmosphérique qui enveloppe l’auditeur et engage un vrai dialogue avec son environnement. Le jeune Ensemble Social Silence s’accompagne d’un quatuor de violonistes pour raviver l’éclat de cette traversée obsédante créée en 1978. Nappes de violons à plusieurs voix, boucles au looper et improvisations captent l’esprit de la partition. Bien calés dans la salle d’embarquement du TAP, il n’y a qu’à se laisser aller à ce vol planant.


0

commentaires

Drumming in Motion | Steve Reich | Ensemble Links
13 Jan

Drumming in Motion | Steve Reich | Ensemble Links

Drumming de Steve Reich fait partie des tubes de la musique minimaliste qui ont notamment influencé les pionniers de l’électro. Un classique. L’iconoclaste Ensemble Links, jeune collectif de musiciens et artistes de tous bords, reprend cette partition pour percussions et voix écrite par Steve Reich après un séjour au Ghana en 1973 où il souhaitait étudier les rythmes africains. Leur version reste fidèle à l’originale mais la spatialisation du son ouvre de nouvelles perceptions sonores. Expérience maximale pour musique minimale.


0

commentaires

_jeanne_dark_
05 Jan

_jeanne_dark_

Sur un plateau immaculé, cerné par deux grands écrans, une silhouette longiligne entre en scène. Jeanne n’est pas encore dark. Adolescente mal dans sa peau, aux prises avec son éducation catholique, elle subit les moqueries de ses camarades. Elle décide de ne plus se taire et enclenche la vidéo de son tout premier live Instagram. Le nouveau spectacle de Marion Siéfert, inventive metteuse en scène, a deux miroirs : la salle et la toile. Les commentaires tombent, désopilants ou violents, et injectent du réel dans la partition. L’étonnante Helena de Laurens livre une performance saisissante sur la puissance des représentations de soi sur les réseaux et la métamorphose.


En savoir plus

0

commentaires

Poitiers Film Festival 2021
26 Nov

Poitiers Film Festival 2021

Coup de projecteur sur la jeune création internationale !
Le Poitiers Film Festival est de retour dans les salles obscures ! Après une édition digitale qui a permis au public de voir les films et aux auteurs d’être repérés, le festival se réjouit d’accueillir, à nouveau, les étudiants en cinéma du monde entier et leurs courts métrages à Poitiers. Réalisateurs, spectateurs et professionnels se donnent rendez-vous autour de la Sélection internationale, lieu d’émergence des jeunes talents et des nouvelles écritures cinématographiques.
London Calling ! Cette année, le Poitiers Film Festival traverse la Manche pour célébrer les 50 ans de la vénérable NFTS, école d’excellence, tremplin de plusieurs générations de cinéastes britanniques. Au programme : projections et rencontres avec ceux qui ont fait sa renommée, séances thématiques des meilleurs courts métrages et ciné-concert imaginé par le groupe Lysistrata.
Jeunesse et transmission, comme toujours, sont au cœur de la programmation. Le festival donne la parole aux ados et fait dialoguer les cinéastes dans son cycle Filmer l’adolescence, thème cher à Céline Sciamma, Sébastien Lifschitz, Maïmouna Doucouré ou Riad Sattouf.
Master classes, avant-premières, séances spéciales, évènements festifs et propositions familiales enrichissent cette semaine de retrouvailles autour du cinéma d’aujourd’hui et de demain !


0

commentaires

Rencontres Michel Foucault 2021 : Pionniers, escros, désaxés : les déviants
15 Nov

Rencontres Michel Foucault 2021 : Pionniers, escros, désaxés : les déviants

Afin de conserver une proximité de pensée avec des thèmes typiquement foucaldiens — médecine, sexualité, système carcéral — c’est aujourd’hui « la déviance » qui sera sujet d’étude, son histoire et la façon dont elle impacte la société d’aujourd’hui.
Fidèles à notre forme de présentation, nos conférences ou tables rondes s’organisent chaque jour autour d’une thématique : La loi, la norme, la morale, Déviants d’hier, déviants d’aujourd’hui, Surveiller et punir… Chacun d’entre vous pourra s’emparer du sujet par l’entrée de son choix.
Parallèlement, ce 10e anniversaire remettra Michel Foucault plus que jamais au centre de nos préoccupations, autant par des artistes — professionnels et amateurs — que par des intellectuels proches de l’oeuvre du célèbre philosophe poitevin.
Le TAP, les chercheurs de l’université de Poitiers, les artistes et les personnalités invitées vous convient chaleureusement à participer à cette fête de la pensée ouverte à toutes et tous.
Organisées par le TAP et l’Université de Poitiers
En partenariat avec Réseau Canopé, Musée Sainte-Croix, Le Miroir, Espace Mendès-France, ÉESI


0

commentaires

Anguille sous Roche
02 Jui

Anguille sous Roche

Un récit de migration poignant

C’est un récit à la langue-fleuve pour une seule voix. Mais quelle voix ! Celle d’Anguille, jeune Comorienne embarquée sur un kwassa kwassa trop fragile. Lorsque la pièce commence, son désir d’ailleurs se brise dans l’immensité de l’océan. On remonte alors le fil de sa vie de jeune femme libre à la rage tenace et aux désirs aiguisés. Les deux pieds dans l’eau, la comédienne Déborah Lukumuena, révélation du film Divines, porte le flow sensuel et cru de cette longue phrase à vif. À sa sortie, ce roman d’un auteur comorien inconnu de 27 ans, Ali Zamir, avait fait l’effet d’une bombe. Trois ans plus tard, Guillaume Barbot s’en empare avec brio dans une adaptation où corps, voix et musique jouée live ne font qu’un.


En savoir plus

0

commentaires

Lucie Antunes
25 Nov

Lucie Antunes

Lucie Antunes frappe fort avec son tout premier album, Sergeï. Rien que le nom ouvre les horizons, vers un ailleurs un brin brutal et sauvage. La jeune percussionniste vient des musiques savantes, a raflé tous les prix, avant de faire son virage pop aux côtés de Moodoïd, Aquaserge ou Yuksek. Sur scène, l’étrange instrumentarium sans guitare — aux percussions s’ajoutent un synthé modulaire, une basse, un Moog et des machines — se manipule à six mains avec ses compères Jean-Sylvain Le Gouic et Franck Berthoux. Sa façon d’utiliser sa palette percussive — marimba, vibraphone, batterie — se teinte de voix incantatoires ou de longues montées répétitives, jamais loin d’un Steve Reich. Une transe savante pour souffler le vent du dancefloor jusque dans la nuit des steppes.


0

commentaires

Trio Da Kali + Quatuor Voce
20 Nov

Trio Da Kali + Quatuor Voce

Au commencement de l’album Ladilikan, il y a la rencontre entre le Trio Da Kali, héritiers mandingues de la tradition des griots, et l’aventureux Kronos Quartet. En tournée française, c’est l’audacieux Quatuor Voce, bien connu au TAP qui s’attelle à cet alliage métissé. N’ont-ils pas depuis quinze ans multiplié les collaborations avec des musiciens du monde entier et des artistes tels que Vincent Segal ou Vincent Peirani ? Les voilà donc aux côtés du légendaire trio malien emmené par la charismatique chanteuse Hawa Kassé Mady Diabaté, le balafoniste Lassana Diabaté et le jeune joueur de n’goni Mamadou Kouyaté (fils de Bassekou). Une rencontre à la grâce délicate où les cordes classiques soulignent ou décalent le rythme lent des chants ancestraux.


0

commentaires

Oxmo Puccino
07 Nov

Oxmo Puccino

Cela fait 20 ans qu’Oxmo Puccino se construit une place à part dans le rap français : flow reconnaissable entre mille, coolitude absolue et précision du verbe. Son rap percute, cherche toujours la rime fluide, s’évade volontiers du côté de la chanson ou du jazz, s’acoquine avec M., Philippe Katerine ou Erik Truffaz. Ouvert à toutes les influences. La Nuit du réveil marque le retour d’Oxmo Puccino, 7e album où le regard acéré et la langue ciselée passent en revue son existence. Pas du genre « c’était mieux avant » mais prenant la mesure d’un monde en mutation et d’un futur incertain. Loin du bling et du buzz, sans pour autant perdre pied avec son époque et la relève — Orelsan ou Gaël Faye figurent en guest sur son disque — Oxmo Puccino affirme plus que jamais sa position de grand frère. Respect.


0

commentaires

Jeanne Added Solo
09 Oct

Jeanne Added Solo

Son passage au TAP en 2015 avait électrisé la salle. Cinq ans plus tard, Jeanne Added ne devrait pas faillir à sa réputation de chanteuse magnétique. Sans musiciens à ses côtés, elle a imaginé un tout nouveau format scénique, en solo. Plus qu’un concert, Both Sides est une véritable performance où deux gradins encadrent un plateau fait de cubes blancs, en évolution permanente. Ce nouvel écrin lui permet de se dévoiler encore un peu plus et de mieux attirer le public dans ses filets de chanteuse-icône. Voix précise, expressive et présence intense, elle y revisite la palette très large de ses deux derniers albums. Celle qui avait déjà un parcours unique, du jazz à la pop-électro-rock, rajoute avec ce Both Sides une nouvelle corde spectaculaire à son arc.


0

commentaires

Monsieur McCarthy, que prenez-vous dans votre thé ?
08 Oct

Monsieur McCarthy, que prenez-vous dans votre thé ?

Pour la quatrième fois, le Miroir s’associe au TAP et à l’Université de Poitiers pour apporter un contrepoint dans le champ de l’art au thème retenu pour cette édition : le scandale. Si depuis le 19e siècle, le scandale s’est invité dans l’histoire de l’art (Géricault, Courbet, Manet, Picasso, Duchamp, plus récemment Buren ou Jeff Koons…), on peut légitimement s’interroger sur ce qui fait qu’une œuvre ou un artiste sont scandaleux. L’artiste américain Paul McCarthy incarne sans aucun doute aujourd’hui la figure d’un artiste scandaleux comme en témoigne le récent épisode d’une de ses sculptures vandalisée à Paris. Est-ce parce que son œuvre polymorphe nous saisit sans ménagement ? Et là, doit-on parler d’un art scandaleux ou d’un art dérangeant ? Une sélection d’œuvres de l’artiste présentée ici, propose de mener cette réflexion.


0

commentaires

Blick Bassy + Mélissa Laveaux
29 Sep

Blick Bassy + Mélissa Laveaux

Sur Radyo Siwèl, Mélissa Laveaux réveille les esprits vaudous d’Haïti ! La Canadienne redécouvre son pays d’origine et réinvente, en créole haïtien, ses chansons populaires et contestataires. Avec son timbre de voix unique, puissant et sensuel à la fois, elle revisite les registres musicaux de l’île en y injectant des salves d’afrobeat et de rock indépendant.


0

commentaires

Brahms, Bruckner
10 Nov

Brahms, Bruckner

Philippe Herreweghe dirige depuis longtemps ces deux compositeurs que tout opposa en leur temps mais s’est fait plus particulièrement le champion de Bruckner, encore mal connu en France. La 2e symphonie, aux magnifiques proportions, était la première à exposer la texture inimitable du compositeur autrichien et allait devenir le modèle de ses sept autres symphonies. Le Double Concerto d’un Brahms dans sa pleine maturité (il venait de créer sa parfaite 4e symphonie) fut d’abord un concerto pour violoncelle mais il y adjoint une partie de violon pour le célèbre Joseph Joachim, dédicataire de ce fameux concerto. C’est en compagnie de la violoniste Isabelle Faust venue le jouer à Poitiers en 2012, mais aussi de l’exceptionnelle violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker, que Philippe Herreweghe dirige pour la première fois cette œuvre.


En savoir plus

0

commentaires

Jeunes textes en liberté - Rencontres Michel Foucault
08 Nov

Jeunes textes en liberté - Rencontres Michel Foucault

Pour la 3e saison, nous avons le plaisir d’accueillir Jeunes textes en liberté. Avec Penda Diouf et Anthony Thibault, fondateurs du label qui promeut les auteurs émergents et s’attache à la représentation au théâtre de la diversité des sexes, âges, origines ethniques et sociales, nous poursuivons notre exploration des écritures d’aujourd’hui. Au programme, sur le thème de la famille bien sûr, une lecture-participative pendant laquelle vous serez invités à lire le ou les textes choisis (timides bienvenus, vous pourrez rester côté public !) et une lecture par les comédiens du label. Un rendez-vous en deux parties : dans un premier temps vous découvrirez le texte écrit par une « famille de coeur » en atelier avec Penda Diouf, dans un second temps vous entendrez une pièce lauréate des années précédentes. Pour des regards nouveaux et une parole poétique sur un thème à la fois universel et intime.


En savoir plus

0

commentaires

Georgio
07 Nov

Georgio

À 25 ans, Georgio signe XX5 (Panenka, 2018), disque symbolique. Depuis son apparition sur les réseaux sociaux, le rappeur a rencontré le succès, rempli un Zénith et reçu un disque d’or pour Héra (Panenka, 2016). Pour ce troisième album, il s’entoure du producteur Myd et de collaborateurs prestigieux – Woodkid, Vald, Isha et Victor Solf. L’enfant du 18e arrondissement parisien y livre avec sincérité sa vie, sur un flow nerveux et des mélodies électroniques variées où dansent le spleen et l’espérance. Un album épanoui, ciselé d’une écriture fine aussi poétique que réaliste, qui honore ses grands frères issus du rap – Hugo TSR, Scred Connexion, Flynt – comme de la littérature. D’une énergie dingue, le prodige du rap français électrise la scène.


En savoir plus

0

commentaires

Jeunes textes en liberté - Rencontres Michel Foucault
06 Nov

Jeunes textes en liberté - Rencontres Michel Foucault

Pour la 3e saison, nous avons le plaisir d’accueillir Jeunes textes en liberté. Avec Penda Diouf et Anthony Thibault, fondateurs du label qui promeut les auteurs émergents et s’attache à la représentation au théâtre de la diversité des sexes, âges, origines ethniques et sociales, nous poursuivons notre exploration des écritures d’aujourd’hui. Au programme, sur le thème de la famille bien sûr, une lecture-participative pendant laquelle vous serez invités à lire le ou les textes choisis (timides bienvenus, vous pourrez rester côté public !) et une lecture par les comédiens du label. Un rendez-vous en deux parties : dans un premier temps vous découvrirez le texte écrit par une « famille de coeur » en atelier avec Penda Diouf, dans un second temps vous entendrez une pièce lauréate des années précédentes. Pour des regards nouveaux et une parole poétique sur un thème à la fois universel et intime.


En savoir plus

0

commentaires

Le Fils - Rencontres Michel Foucault
05 Nov

Le Fils - Rencontres Michel Foucault

« Vous le savez, ce que c’est d’être mère ? » Pharmacienne, Catherine travaille dans l’officine de son mari et élève leurs deux adolescents. Effrayée par l’évolution des mœurs, galvanisée par de nouvelles amitiés, de l’église aux pavés, elle se mobilise contre l’avortement, contre le mariage pour tous, contre tout blasphème. Convaincue d’agir pour le bien, elle se sent si vivante ! Mais reste aveugle au désarroi de son jeune fils. Au sein d’une famille, des visions inconciliables peuvent-elles coexister ? Seule sur une scène circulaire, la fascinante Emmanuelle Hiron – nommée pour ce rôle aux Molières 2019 – parle d’amour maternel, de radicalisation, d’altérité, d’homosexualité et dresse la chronique ordinaire d’une dérive.

Séances :
Mardi 5 novembre : 20h30
Mercredi 6 novembre : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko
25 Oct

Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko

C’est elle, l’icône rock de la scène française. Dans l’énergie libertaire et l’insolence des années 1980, la cantatrice décalée Catherine Ringer et le rockeur bidouilleur Fred Chichin fondent Les Rita Mitsouko et font parler d’eux avec Marcia Baila, un succès immédiat. Suivent les tubes Andy, Les Histoires d’A., C’est comme ça et sept albums studio qui ont fait du duo – ami d’Étienne Daho et Daniel Darc – la référence d’une pop-punk populaire et colorée. Quarante ans après leur rencontre, dix ans après le décès de Fred Chichin, Catherine Ringer chante leurs plus grands titres, accompagnée d’une nouvelle génération de musiciens dont Raoul Chichin, le fils cadet du couple, à la guitare. Un concert événement.


En savoir plus

0

commentaires

Guillermo Guiz
19 Oct

Guillermo Guiz

...a bon fond

« Le Roi de la vanne » sur Canal+, chroniqueur de La Bande originale animée par Nagui sur France Inter, fait son one-man show. Venu de Belgique, cet héritier des humoristes du Plat Pays et des stars du stand-up américain (comme Louis C.K.) est un mec bien. Du moins, le croit-il. L’occasion de faire le point sur ses bonnes intentions, ses actions glorieuses ou non, ses errements alcooliques et sexuels. Mais au final, est-il un chouette gars ? Ancien étudiant en philosophie et en sciences politiques, ex-journaliste, Guillermo Guiz affûte l’absurde, l’autodérision et le cynisme pour aborder questions existentielles, banalités piteuses et entailler la bienséance. Décidément, parfaitement indécent !


En savoir plus

0

commentaires

Beethoven
17 Oct

Beethoven

L’Orchestre des Champs-Élysées n’attend pas les quelques semaines qui nous séparent des 250 ans de Beethoven. Il met au programme deux pièces fondatrices, datant de l’aube du 19e siècle, qui baignent toutes les deux dans une lumineuse tonalité de do majeur. La première symphonie est dédiée à l’aristocrate hollandais van Swieten, ami et mécène de Haydn et Mozart. À 30 ans, Beethoven encore très marqué par le classicisme se risque déjà à quelques hardiesses avec un finale quasi rossinien. Avec son premier concerto, il marque une rupture certaine avec les derniers de Mozart, le rapport soliste-orchestre s’affirmant plus comme un duel qu’un échange. Alexander Lonquich (déjà entendu au TAP avec le Quatuor Artemis et dans le concerto de Schumann) partage l’affiche avec Alessandro Moccia, Konzertmeister de l’orchestre.


En savoir plus

0

commentaires

Lou Doillon
11 Oct

Lou Doillon

Soliloquy

Voix éraillée et synthés pop, Lou Doillon clame haut et fort son soliloque rock. L’autrice, compositrice et interprète magnétique affirme sa signature, étoffée des plus grands noms. En 2012, Étienne Daho produit son mémorable Places qui lui vaut la Victoire de la musique de l’artiste féminine de l’année 2013 et, en 2015, Taylor Kirk (Timber Timbre) accentue son côté folk pour Lay Low. Pour Soliloquy, c’est avec Benjamin Lebeau (The Shoes), Dan Levy (The Dø), Cat Power – pour un atmosphérique duo en chœur – et ses musiciens qu’elle glisse de confessions folk féminines en « étreintes viriles » sur des riffs de guitare rock. Dans sa langue maternelle, la Franco-Britannique se dévoile indocile et sensuelle.


En savoir plus

0

commentaires

Offenbach
10 Oct

Offenbach

Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine

Saviez-vous que le Johann Strauss français était allemand ? Cette boutade facile aurait pu émailler une des 100 opérettes du « petit Mozart des Champs-Élysées » (dixit Rossini). Jacques Offenbach, puisque c’est de lui dont il s’agit, est né à Cologne cinq ans après le roi de la valse mais devient français d’adoption dès son entrée au Conservatoire. Sa carrière ne connaîtra aucun fléchissement, sinon après la guerre de 1870, le sentiment antiallemand ne l’épargnant pas. Offenbach restera associé à Paris et à la bonne humeur grâce à ses mélodies entêtantes, ses harmonies ingénieuses et ses personnages attachants. L’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec les Soirées Lyriques de Sanxay, nous présente un feu d’artifice de ses airs et ensembles célébrissimes, mais aussi de savoureuses raretés exhumées à l’occasion de son 200e anniversaire.


En savoir plus

0

commentaires

Tout le monde ne peut pas être orphelin
07 Oct

Tout le monde ne peut pas être orphelin

C’est quoi la famille ? Une dinde à Noël, des otites chroniques, de l’amour à tout prix ? Peut-on ne pas croire à la notion même de « famille » et cependant en fonder une ? Au bout du compte, que cherche-t-on à perpétuer ? Jean-Christophe Meurisse entraîne sa meute – rejointe par les ex-Deschiens Olivier Saladin et Lorella Cravotta – à fouiner dans les névroses familiales et c’est jouissif. Dans leurs guerres intestines – et les nôtres ? – se déversent allègrement quelques mythes fondateurs, tabous sociétaux et conflits larvés. Au milieu des spectateurs, les comédiens potaches et grandioses reflètent les pulsions enfouies en chacun de nous. Outrés et hilares, voire déformés, comment ne pas se reconnaître en ce miroir ?

Séances :
- Jeudi 3 octobre : 19h30
- Vendredi 4 octobre : 19h30
- Samedi 5 octobre : 19h30
- Lundi 7 octobre : 19h30
- Mardi 8 octobre : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Tout le monde ne peut pas être orphelin
03 Oct

Tout le monde ne peut pas être orphelin

C’est quoi la famille ? Une dinde à Noël, des otites chroniques, de l’amour à tout prix ? Peut-on ne pas croire à la notion même de « famille » et cependant en fonder une ? Au bout du compte, que cherche-t-on à perpétuer ? Jean-Christophe Meurisse entraîne sa meute – rejointe par les ex-Deschiens Olivier Saladin et Lorella Cravotta – à fouiner dans les névroses familiales et c’est jouissif. Dans leurs guerres intestines – et les nôtres ? – se déversent allègrement quelques mythes fondateurs, tabous sociétaux et conflits larvés. Au milieu des spectateurs, les comédiens potaches et grandioses reflètent les pulsions enfouies en chacun de nous. Outrés et hilares, voire déformés, comment ne pas se reconnaître en ce miroir ?

Séances :
- Jeudi 3 octobre : 19h30
- Vendredi 4 octobre : 19h30
- Samedi 5 octobre : 19h30
- Lundi 7 octobre : 19h30
- Mardi 8 octobre : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Rectangle - Anetha + ABSL
27 Sep

Rectangle - Anetha + ABSL

Le plus beau de la scène techno parisienne débarque à Poitiers… Pour cette Rectangle, le TAP décroche l’étoile française Anetha. Résidente pour le légendaire club berlinois Berghain, elle distille des sets intenses, oscillant entre lignes acides et mélodies mélancoliques dans les plus grands clubs et festivals internationaux (Concrete, Dour Festival, Village Underground…). Engagée dans le collectif Blocaus à la réputation en béton armé pour ses soirées aux line-up indécents, Anetha invite l’un des résidents de sa team : le producteur nantais ABSL. Ce dernier cultive un sound design expérimental puissant et une techno brute et profonde grâce à des lignes de basses acharnées, des rythmes agités et des harmonies atmosphériques. Une rencontre avec une nouvelle génération de DJ français qui va faire du bruit.


En savoir plus

0

commentaires

Fou de Vincent
22 Sep

Fou de Vincent

L’acteur et chroniqueur Vincent Dedienne est amoureux. D’un auteur, Hervé Guibert, décédé en 1991 et dont l’œuvre repose en grande partie sur sa vie, fictionnée. Fou de Vincent (1989, Éditions de Minuit) est la passion d’un écrivain pour un adolescent nommé Vincent, rencontré en 1982. Il l’aime à en souffrir et écrit avec tendresse et obscénité le désir, le manque, l’impossible absolu. En 1988, Vincent meurt, Hervé apprend sa séropositivité. Cette histoire d’amour vraie, érotique, charnelle, Vincent Dedienne [Le Jeu de l’amour et du hasard] la connaît par cœur. Avec la complicité de l’écrivain Arnaud Cathrine, il en offre une lecture intime.


En savoir plus

0

commentaires

La Cosa
29 Mar

La Cosa

Sur scène, 4 stères de bois – soit 1 600 bûches de 50 centimètres de longueur – 4 haches et 4 individus qui n’ont rien de bûcherons. Pour qu’on ne s’y trompe pas, ils portent d’ailleurs de simples costumes de ville. Pourtant La Cosa met les corps à rude épreuve : ils jonglent avec fureur, osent des acrobaties inédites pour finir allongés sur les bûches ou accroupis sous une arche minutieusement construite, jusqu’à l’ultime souffle nécessaire pour fendre à la hache d’énormes rondins. Il y a du danger et de la solidarité à l’œuvre, sans oublier une bonne dose d’humour, parfois involontaire, dans ce nouveau jeu de rapports humains. Un spectacle drôle, exaltant, qui nous tient en haleine.


0

commentaires

Brahms, Dvořák
28 Mar

Brahms, Dvořák

Les deux œuvres principales du programme composées à quelques années d’intervalle sont de purs exemples du Romantisme tardif d’Europe centrale. Le Double concerto de Brahms a pu être supplanté en popularité par le Concerto pour violon et la Symphonie n° 8 de Dvořák par la Symphonie du Nouveau Monde, mais quelle énergie, quelle verve dans ces œuvres de compositeurs au sommet de leur inspiration ! Le Double concerto d’un Brahms dans sa pleine maturité (exemple unique d’association du violon, du violoncelle et de l’orchestre) est porté par deux exceptionnels jeunes musiciens. Xu Zhong, invité régulier de l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine, est aussi un virtuose du piano, rompu à la musique de chambre, autant dire le partenaire idéal pour un dialogue avec ces solistes. Nous pourrons aussi entendre les réjouissantes Danses Hongroises de Brahms et notamment la 5e, rendue plus célèbre encore par Charlie Chaplin avec la scène d’anthologie du Dictateur !


0

commentaires

Un Poco Loco
27 Mar

Un Poco Loco

Ce trio un peu fou met à nu les grands thèmes de l’histoire du jazz pour les parer de nouvelles tonalités, inattendues et raffinées. Improvisateurs hors pairs, l’Aquitain Fidel Fourneyron au trombone [au TAP en 2016 avec ¿Que vola?], Geoffroy Gesser (saxophone ténor et clarinette) et Sébastien Beliah (contrebasse) isolent quelques notes, extrapolent un passage et s’autorisent une réinvention révérencieuse mais fantaisiste. Le trio offre au TAP deux programmes. Feelin’ Pretty, ou la facétieuse relecture de West Side Story, juxtapose reprises de Leonard Bernstein et intermèdes originaux. Ornithologie, nouvelle création, revisite la virtuosité du Bird Charlie Parker, ses envolées exubérantes, ses rythmiques bouillonnantes. Un Poco Loco chahute le jazz et nous avec.


0

commentaires

À vif
25 Mar

À vif

Kery James, figure charismatique du rap français, projette pour la première fois sa prose au théâtre. Depuis La Vie est brutale il y a 25 ans jusqu’à Mouhammad Alix en 2016, il interpelle la jeunesse et les gouvernants sur l’état de la cité. Avec À vif, nous voici à l’École du Barreau de Paris face à Soulaymaan Traoré et Yann Jaraudière, deux jeunes élèves avocats en finale d’un concours d’éloquence, interprétés par Kery James et Yannik Landrein. Une question : l’État est-il seul responsable de la situation dans les banlieues ? Dans ce débat poétique et politique, avec des images et des rimes, l’exaltante véhémence perce la violence sociale et la vie intime. Avec le succès de cette première pièce théâtrale, cet artiste du verbe rapproche des mondes en apparence éloignés. Cette joute verbale est à voir.

Lundi 25 mars : 20h30
Mardi 26 mars : 19h30


0

commentaires

Cosmos 1969
22 Mar

Cosmos 1969

1969, année mythique : l’homme marche sur la Lune et, sur Terre, lance le synthétiseur. Passionné d’astronomie, le compositeur Thierry Balasse [au TAP avec La Face cachée de la lune en 2014 et Concert pour le temps présent en 2016] conçoit la bande-son imaginaire de la mission Apollo 11 pour six musiciens et une acrobate aérienne. Tubes cosmiques (Pink Floyd, The Beatles, David Bowie et King Crimson) et création sonore remémorent le vol, invoquent la vibration originelle et l’onde gravitationnelle. La spatialisation du son fait écho à la création lumineuse imaginée par Yves Godin. Flottant au-dessus des musiciens, l’acrobate est Neil Armstrong, le corps soumis à une pesanteur modifiée. Une odyssée sensorielle et métaphysique.


0

commentaires

Choeur et orchestre des jeunes
20 Mar

Choeur et orchestre des jeunes

Depuis sa création en 2014, Chœur et orchestre des jeunes s’attache à réunir des jeunes de notre région issus de divers horizons. Cette année les lycéens d’établissement d’enseignements général, technologique, professionnel et agricole, et les élèves des conservatoires seront donc rejoints par des jeunes en situation de handicap sans pratique musicale régulière. Une occasion de rencontre et de partage autour d’une ambition commune. Au programme de cette 6e édition, le splendide Requiem de Fauré, œuvre majeure du compositeur qui frappe par sa paradoxale douceur et son appel à l’espérance, et la création d’un jeune compositeur, auquel l’Orchestre des Champs-Elysées passera commande pour ce projet. Un très beau programme pour un très beau projet !


0

commentaires

Retour à Reims
14 Mar

Retour à Reims

Dans un studio d’enregistrement, une actrice (Irène Jacob) double un documentaire sur les indications de son réalisateur (Cédric Eeckhout). En arrière-plan, le film projeté montre Didier Eribon rejouant son Retour à Reims, du nom de l’analyse sociologique et autobiographique qu’il publie en 2009. Un retour que l’intellectuel effectue, après la mort de son père, auprès de sa mère et de ses origines ouvrières. Il est question du déterminisme social, du transfert de classe et du délaissement des ouvriers par la Gauche. Qu’est-ce qui a mené les classes populaires à trouver dans la droite populiste, le Front National, un « nous » ? Il est question aussi de l’invention de soi. Directeur artistique de la Schaubühne de Berlin, Thomas Ostermeier [au TAP en 2016 avec La Mouette], important metteur en scène actuel, confirme ici son geste théâtral, aux prises avec ce qui, socialement, politiquement, disloque l’Europe.

Jeudi 14 mars : 19h30
Vendredi 15 mars : 19h30


0

commentaires

Orient-Occident
12 Mar

Orient-Occident

Jordi Savall, violiste catalan, grand nom des musiques anciennes, compositeur de bandes originales de films (Tous les matins du monde) est aussi un citoyen du monde, conscient, actif. En compagnie de l’exceptionnelle oudiste et chanteuse syrienne Waed Bouhassoun [au TAP en 2016 avec un hommage à Oum Kalthoum] et de musiciens méditerranéens, il propose avec Orient-Occident une traversée, de pièces musicales et vocales savantes et populaires, espagnoles, grecques, turques, syriennes… La mer intérieure, passeuse des hommes et des arts, a de tout temps fait naviguer les chants et les instruments, à cordes ou à vents, les modes et les écritures. La musique ne connaît pas l’exil, elle n’est que voyage.


0

commentaires

Le jeu de l'amour et du hasard
07 Mar

Le jeu de l'amour et du hasard

Cette pièce est un tube. L’histoire ? Dorante et Silvia, promis l’un à l’autre, mettent à l’épreuve leurs sentiments, cachés sous le masque de leurs valets. Indémodable, la comédie est un joyeux marivaudage dont le verbe élégant ne masque en rien la cruauté d’un ordre social, décidément immuable. Catherine Hiegel – figure de la Comédie-Française – confie les amours travesties et la joute langagière à une distribution éclatante : Vincent Dedienne [Fou de Vincent], Clotilde Hesme, Laure Calamy, Emmanuel Noblet [Réparer les vivants], Alain Pralon et Cyrille Thouvenin. Costumes d’époque et décor naturaliste d’une demeure bourgeoise : l’artifice théâtral recueille la jubilation des acteurs et, en écho, nos rires.

Jeudi 7 mars : 20h30
Vendredi 8 mars : 19h30
Samedi 9 mars : 15h00 et 18h30


0

commentaires

Weber, Messiaen, Schubert
06 Mar

Weber, Messiaen, Schubert

Réunis en orchestre, les étudiants musiciens de notre région revisitent trois grands compositeurs du répertoire classique sous la direction de Jean-François Heisser. Le Concerto pour clarinette n° 1 de Carl Maria von Weber est une œuvre brève et virtuose au triomphe jamais démenti. Presque autant ornithologue que compositeur, Olivier Messiaen crée en 1956 Les Oiseaux exotiques (pièce commandée par Pierre Boulez), un condensé multicolore mais forcément personnel de centaines de chants d’oiseaux du monde entier. Enfin, la 3e symphonie composée par un Franz Schubert de 18 ans, preuve éclatante de la maturité de ce compositeur, conclura en beauté ce concert.


En savoir plus

0

commentaires

27 Nov

Vivaldi

Dans ce programme entièrement consacré à Vivaldi, Amandine Beyer et ses musiciens réconcilient deux aspects de sa personnalité : le surdoué du violon et l’homme de théâtre. Elle bâtit un opéra imaginaire où les personnages sont incarnés par cet instrument protéiforme dans une construction absolument fascinante. Rien ne manque dans cette histoire où vous retrouvez les principaux ressorts du théâtre musical du 18e siècle : l’air pathétique d’un profond lyrisme, l’air de bravoure et même ce moment où un personnage disparaît pour se travestir dans un autre rôle. C’est ainsi que dans le Concerto per violino in tromba, après avoir quelque peu modifié l’instrument, le violon prend des airs de trompette !


En savoir plus

0

commentaires

Sieste musicale – Matt Elliott + VACΛRME
24 Nov

Sieste musicale – Matt Elliott + VACΛRME

Voix grave à la Leonard Cohen, belles plages de guitare acoustique, folk inspirée de la tradition anglaise à la Nick Drake, la musique de Matt Eliott est aussi dépouillée qu’intense. Originaire de Bristol, l’Anglais ajoute une magnifique étoile mélancolique au firmament du genre. Pour cette sieste de novembre, il s’entoure des archets du trio à cordes VACΛRME pour une musique tendrement tendue vers l’inouïe.

15h00 et 17h00


En savoir plus

0

commentaires

Don Bryant
23 Nov

Don Bryant

Le songwriter de la southern soul de Memphis, complice des rois du rythm and blues – Otis Redding, Al Green, Solomon Burke ou Etta James – revient sous le feu des projecteurs. Pour la voix de sa muse, la chanteuse Ann Peebles, et pour tant d’autres, l’auteur-compositeur a écrit les plus grands tubes du légendaire label Hi Records, dont le célèbre I Can’t Stand The Rain repris par Tina Turner et Irruption. Il édite aujourd’hui un nouvel album, 50 ans après son précédent. Dédié à son aimée, ce disque sensuel (2017, Fat Possum Records) respire la soul, le blues et le gospel, les sources de la musique noire américaine. Avec son band de vieux amis, l’éternel amoureux enflamme la scène.


En savoir plus

0

commentaires

Ravel, Debussy, Mahler
22 Nov

Ravel, Debussy, Mahler

Arnold Schoenberg a créé, il y a exactement un siècle à Vienne, la Société d’Exécution Musicale Privée où l’on donnait, arrangées pour des effectifs réduits, des créations récentes venues de tous horizons : Stravinski, Bartók ainsi que les compositeurs viennois de l’époque. À vrai dire, le but était plutôt de susciter l’attention des interprètes que la diffusion auprès d’un large public. En hommage à cette fondation qui ouvrit tant de voies à la musique moderne, l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine donne trois des œuvres jouées dans ce cadre, dont celles de Ravel et Debussy, tous deux inspirés par l’œuvre de Mallarmé. Quant à la Symphonie n° 4 de Mahler, l’orchestration d’Erwin Stein accentue sa lisibilité tout en soulignant le moindre mouvement de timbre, le plus subtil agencement de motifs, rendant justice à la marqueterie sonore imaginée par le compositeur.


En savoir plus

0

commentaires

Le Prince travesti ou l’Illustre Aventurier
20 Nov

Le Prince travesti ou l’Illustre Aventurier

Sous le nom de Lélio, le Prince de Léon se fait aventurier : il part explorer le monde, connaître l’homme, apprendre à gouverner, aimer. En chemin, il délivre de voleurs la Princesse Hortense et tombe amoureux. À la cour, il devient favori de la Princesse de Barcelone qui s’éprend de lui. Celle-ci charge sa confidente, Hortense, d’adresser à son élu une lettre. Amour, argent et politique trament cette pièce rare de Marivaux écrite en 1724 et si actuelle. Le maître du travestissement social et du verbe amoureux situe l’intrigue sentimentale dans un contexte agité par la guerre et la répression de l’insurrection populaire. Yves Beaunesne – directeur de la Comédie Poitou-Charentes – et ses acteurs suivent ce en quoi le moraliste avait foi : « Surtout ne pas renoncer à revendiquer notre avenir. »

Mardi 20 novembre : 19h30
Mercredi 21 novembre : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Gaël Faye
17 Nov

Gaël Faye

Franco-rwandais né au Burundi, Gaël Faye a fait parler de lui avec Petit Pays (2016, Grasset), premier roman largement primé. Avant cela, l’auteur-compositeur et interprète de rap délivrait en 2013 sur un premier album solo Pili-Pili sur un croissant au beurre (Motown France) son écriture sincère, métissée de poésie créole, de rap anglo-saxon et de chanson française. En 2017, l’EP Rythmes et botanique affirme ses rimes riches, sa prose frondeuse, résiliente, militante, sur des samples électro (Solstice feat. Saul Williams, Irruption) ou des mélodies tendres (À trop courir). Accompagné sur scène de Louxor aux machines et de Guillaume Poncelet au piano, Gaël Faye nous offre un set électro hip-hop énergique.


En savoir plus

0

commentaires

Wagner, Bruckner
14 Nov

Wagner, Bruckner

Véronique Gens prêtera sa voix, son élégance et sa sensibilité aux Wesendonck-Lieder que Richard Wagner mit en musique pour Mathilde Wesendonck, épouse d’un de ses principaux mécènes, poète et autrice de ces textes. En principe Wagner ne composait jamais sur les textes des autres, mais il consentit cette exception pour pouvoir côtoyer cette muse romantique… Romantique est le nom donné par Bruckner lui-même à sa 4e symphonie et à sa trame très narrative annotée de plusieurs sous-titres évocateurs tels Ville médiévale, chevaliers se lançant au-dehors sur de fiers chevaux, ou encore Amour repoussé et Danse pour le repas de chasse. Philippe Herreweghe, connu pour sa compréhension de l’univers de Bruckner, le servira sans aucun doute avec finesse.


En savoir plus

0

commentaires

13 Nov

Carte blanche à Michel Portal

Saxophoniste, clarinettiste, compositeur, Michel Portal est l’un des plus grands jazzmen européens. Le fringant octogénaire, précurseur du free jazz en France, activiste en improvisation libre, est en perpétuelle réinvention. Entouré d’artistes de tous horizons, il quête un absolu, une musique d’un éclat brut. Pour cette carte blanche, il compose un premier trio avec les révélations d’une scène jazz actuelle hyper-inventive – Théo Ceccaldi (violon) et Roberto Negro (piano), puis un second avec ses complices de longue date – Daniel Humair (batterie) et François Moutin (contrebasse). En guise de final, parions que leur rencontre forme un quintette inouï.


En savoir plus

0

commentaires

07 Nov

Stadium - Rencontres Michel Foucault

Sur scène, 53 supporters du RC Lens font face aux spectateurs du théâtre. Ces fervents lensois, adonnés à leur passion addictive, constitutive de leur identité, sont ouvriers ou cadres, maires ou mères de famille, ou d’une même famille. Ils montrent les tifos, chantent les corons, servent des frites, parlent recrutement et emploi, arbitrage et politique. Mohamed El Khatib [Finir en beauté au TAP en 2016] met en jeu l’altérité sociale et aborde des questions économiques et politiques. Il récolte et reconstruit la « parole vraie » et nous livre le portrait vibrant d’une foule en mouvement. Un succès international.

Mercredi 7 novembre : 20h30
Jeudi 8 novembre : 20h30


En savoir plus

0

commentaires

Étienne Daho
23 Oct

Étienne Daho

Étienne Daho revient sur la scène du TAP, dix ans après l’avoir inaugurée. Le bien nommé roi de la pop française renoue aujourd’hui avec les ondes psychédéliques des Pink Floyd qui avaient submergé l’adolescent des années 70. Avec Blitz (2017, Mercury France), le battant mène une « guerre éclair », un rock dark et doux. Mentor d’une nouvelle génération décomplexée, curateur invité par la Philharmonie de Paris pour une exposition à son nom, l’icône est aujourd’hui consacrée. L’artiste audacieux conçoit, entre Londres et Paris, le troisième opus d’une trilogie électrique et élégante qui, après Pop Satori (1986) et Eden (1996), est une invitation à rester léger, mais dressé, face aux dangers.


En savoir plus

0

commentaires

Mozart Requiem
18 Oct

Mozart Requiem

Philippe Herreweghe revient régulièrement au Requiem de Mozart qu’il abordait déjà dans les années 80 avec le chœur et l’orchestre de la Chapelle Royale ou lors de son enregistrement de 1996. Cette fois, outre ses fidèles solistes Maximilian Schmitt et Florian Boesch, il travaillera pour la première fois avec l’extraordinaire Emőke Baráth, jeune soprano hongroise à la voix d’une pureté cristalline. Avant ce chef-d’œuvre, incontestable numéro un de la musique chorale, nous entendrons la majestueuse symphonie de Mozart, Jupiter. À l’occasion d’une écoute « à l’aveugle » pour un célèbre magazine musical, l’enregistrement qu’en a réalisé Philippe Herreweghe a recueilli tous les suffrages, loin devant quelques autres légendes de la baguette.
En ouverture de ce concert, Philippe Herreweghe présentera le Requiem de Mozart.


En savoir plus

0

commentaires

Eddy de Pretto + P.r2b
17 Oct

Eddy de Pretto + P.r2b

Eddy de Pretto est un phénomène affranchi des genres. Sa chanson, héritière de Brel et Nougaro, a les atours d’un hip-hop teinté de tendresse. Voix manquante d’une jeunesse française, l’artiste au flow implacable en tire un portrait actuel et impudique. Mélancolie festive, injonction à la virilité, amours homosexuelles et vie urbaine : Cure (2018, Initial) son premier album, est l’instantané d’une vie, banale. Sur scène, avec son Iphone et accompagné d’un batteur, le chanteur « se fait monstre » dit-il.
Sous l’androïde nom P.r2b se cache une jeune femme, musicienne et vidéaste, chansonnière 2.0 dont les ballades électro-pop lo-fi aux mélodies entêtantes sont de véritables travellings surréalistes. Sur scène, d’une rage rêveuse, elle scande sa « chanson-vérité » d’une nouvelle ère.


En savoir plus

0

commentaires

La Loi de la gravité
16 Oct

La Loi de la gravité

Ce sont deux ados comme d’autres : Fred vient d’arriver à Presque-La-Ville, Dom veut en partir et il délaisse l’école. Chaque jour, ils montent sur la colline, observer de l’autre côté du pont, La Ville. Là-haut, ils trouvent l’un auprès de l’autre un abri au mépris, reçu en pleine face ou sur leur profil. Là-haut, ils apprennent à s’aimer, à exprimer leur identité, unique en son genre. Feront-ils le grand saut ? Le Poitevin Anthony Thibault [au TAP avec Jeunes textes en liberté] met en scène la langue imagée du Québécois Olivier Sylvestre. Économie de mots, musicalité du souffle, La Loi de la gravité soulève les questions de la construction des individualités, singulières, intimes. Un théâtre vivifiant pour adultes et adolescents.


En savoir plus

0

commentaires

Carl Philip Emanuel Bach
11 Oct

Carl Philip Emanuel Bach

Maude Gratton est une musicienne que rien ne semble arrêter. Quel chemin parcouru depuis le formidable enseignement de Dominique Ferran au Conservatoire de Poitiers ! Quand elle ne joue pas le pianoforte en musique de chambre avec Baptiste Lopez, la musique contemporaine avec le percussionniste Florent Jodelet, elle assure, à l’orgue, le continuo du Collegium Vocale Gent et enfin préside aux destinées de son ensemble Il Convito avec lequel elle explore la musique classique et les débuts du Romantisme. Après s’être fait la championne de Wilhelm Friedemann Bach, c’est à son frère cadet, Carl Philipp Emanuel qu’elle consacre tout un concert avec au clavecin Pierre Hantaï – excusez du peu – pour un double concerto déjà anthologique !


En savoir plus

0

commentaires

Black Box
09 Oct

Black Box

Ars Nova vous invite à vivre et à partager un parcours de découvertes animé par son nouveau directeur et chef d’orchestre Jean-Michaël Lavoie. Cette soirée prendra une forme différente du concert traditionnel : en plus d’une courte visite dans la boîte noire du duo RUST, Ars Nova vous donne un avant-goût de ses prochaines aventures musicales en présence de trois nouveaux compositeurs : Aurélien Dumont (France), Pierre Michaud (Québec) et Manon Lepauvre (France). Avec la création d’un quatuor à cordes pour dispositif audiovisuel, Ars Nova vous convie au cœur d’une nouvelle démarche de rencontres entre différents médiums : projection vidéo, spatialisation sonore et objets vibrants. N’hésitez pas à venir vivre l’expérience !


En savoir plus

0

commentaires

Cirkopolis
02 Oct

Cirkopolis

En ouverture de saison, pour la première fois à Poitiers, le TAP accueille le Cirque Éloize. Depuis 25 ans, la référence du cirque québécois renouvelle les numéros traditionnels par la danse, le théâtre et les arts visuels. Dans une mégapole rétrofuturiste, inspirée par le film Metropolis de Fritz Lang, des citoyens défient une mécanique implacable, tournoient dans d’immenses rouages et survolent le sol dans des portés contorsionnés. Chorégraphiées sur des airs de music-hall, les prouesses physiques des acrobates aériens, voltigeurs au sol, jongleurs et clowns réenchantent la ville. Cirkopolis métamorphose le territoire urbain en terrain de jeu fantastique dans un spectacle vertigineux, pour tous les âges.

Mardi 2 octobre : 20h30
Mercredi 3 octobre : 19h30
Jeudi 4 octobre : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Rectangle - Aurora Halal + Miley Serious
28 Sep

Rectangle - Aurora Halal + Miley Serious

Étoile montante de la scène électronique française, Miley Serious est invitée à choisir l’artiste avec qui elle rêverait de jouer. Parmi ces noms, plusieurs jeunes femmes dont la New-Yorkaise Aurora Halal.

Et BIM ! Soirée de rêve avec une rencontre au sommet entre deux jeunes femmes qui de New York à Paris participent au dynamitage d’une scène internationale trop longtemps masculine.

Aurora Halal (Mutual Dreaming, New York)
[DJ set électro / États-Unis]
Star de l’underground et du DIY, Aurora Halal crée les soirées Mutual Dreaming à Brooklyn et le festival Sustain-Release. Elle défend une techno multi-face mêlant techno, house et psychédélisme où chaque set est une virée hypnotique. Ses performances allient sens du groove, sensualité et saturation dans un cocktail explosif qu’elle dégoupille dans les plus beaux clubs et festivals du monde (Nuits Sonores, Unsound festival, Berghain, Dekmantel…).

Miley Serious
[DJ set]
Fille légitime du dancefloor et du punk, Miley Serious associe avec génie la noirceur du garage à l’amour du clubbing. Résidente sur la radio Rinse France et désormais habituée des plus belles scènes (Concrete, Villette Sonique, Peacock Society…), elle balade ses sets foudroyants et envoie du bois avec un BPM énervé et une ligne de basse toujours lourde et saturée.


En savoir plus

0

commentaires

Le Clou du spectacle - 10 ans, ça se fête !
15 Sep

Le Clou du spectacle - 10 ans, ça se fête !

Pour fêter ses dix ans, le TAP vous propose un rendez-vous inédit à l’échelle de son bâtiment inauguré en septembre 2008 : un escape game géant, au parcours théâtralisé, dans les sous-sols ordinairement réservés aux artistes et techniciens. Conçu en collaboration avec l’Escape League, une salle d’escape game du centre-ville de Poitiers, et Matthieu Guérineau, artiste inclassable à l’imagination fertile, le jeu s’inspirera de la vie et de l’histoire du TAP, sans oublier quelques savoureuses anecdotes. Votre mission : parcourir les coulisses du TAP et tout faire pour que le spectacle se joue, quitte à ne pas rester tout à fait dans les clous ! En famille, seul ou entre amis, l’enquête est ouverte à tous et aucune connaissance préalable n’est requise, le goût du jeu et l’esprit d’équipe suffisent.

Samedi 15 septembre : 11h00 et 13h00
Dimanche 16 septembre : 11h00, 14h00, 16h00 et 18h00


En savoir plus

0

commentaires

12 Sep

Soirée de présentation de saison 2018-2019

Présentation
1h30 pour découvrir les événements et les immanquables de la saison.
18h30
Apéro sur le parvis du TAP avec Negaton, DJ du collectif Technogramma.
Avec la Route des Fromages de Chèvre de Nouvelle-Aquitaine
19h30
Jérôme Lecardeur et l’équipe du TAP vous présentent les spectacles qu’ils ont vus, aimés et choisis de partager avec vous cette année ! Au programme : interviews d’artistes, images, séquences live et invités. Maude Gratton (Il Convito), Olivia Grandville (À l’Ouest), Anthony Thibault (La Loi de la gravité, Carte blanche à Jeunes textes en liberté), Penda Diouf (Carte blanche à Jeunes textes en liberté), Willy Ganne et Augustin Braud (Terres proches) et San Salvador ont déjà confirmé leur présence.
Pour celles et ceux qui ne pourraient pas accéder à la salle de théâtre, une retransmission en direct est proposée dans l’auditorium.
À l’issue de la présentation, douceurs et jus de fruits offerts par nos partenaires Rannou-Métivier et Gargouil sur les rythmes de Negaton, DJ du collectif Technogramma.


En savoir plus

0

commentaires

And so you see... our honourable blue sky and ever enduring sun...
23 Mar

And so you see... our honourable blue sky and ever enduring sun...

can only be consumed slice by slice...

Robyn Orlin, chorégraphe sud-africaine blanche, agite depuis la fin des années 1980 la scène chorégraphique internationale. D’un humour irrésistible, ses pièces populaires et politiques touchent aux inégalités raciales, aux injustices sociales, plaies vives de son pays post-Apartheid. Elle met ici en scène son compatriote noir, le charismatique performer, guérisseur, gay et chrétien Albert Ibokwe Khoza. Son corps voluptueux éprouve les sept péchés capitaux, l’extravagant danse, chante, se peint, se pare et tend un miroir renversant aux jeux de domination entre l’Europe et l’Afrique. Une performance d’une dissidence joyeuse.

Vendredi 23 mars : 19h00
Samedi 24 mars : 15h00


En savoir plus

0

commentaires

Cloud Chasers + Bondy
23 Mar

Cloud Chasers + Bondy

Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel – (LA) HORDE

Deux courts métrages pour continuer l’immersion dans l’univers de (LA)HORDE. Réalisation poétique, Cloud Chasers mêle sculptures de fumées et danse sur la musique de Oklou.
Avec Bondy, (LA)HORDE dresse des portraits chorégraphiés des habitants de Bondy.


En savoir plus

0

commentaires

Noureddine Khourchid et les Derviches Tourneurs de Damas
15 Mar

Noureddine Khourchid et les Derviches Tourneurs de Damas

Voix de la mosquée des Omeyyades de Damas, Noureddine Khourchid, fils du cheikh de la confrérie soufie Shâdhiliyya, a été bercé par la psalmodie incantatoire. Initié aux chants mystiques, l’homme qui représente depuis trente ans la perpétuation des traditionnels sama, les concerts spirituels, rassemble l’ensemble Al Nabolsy, sept chanteurs et instrumentistes (oud, ney, percussions). Sur leurs hymnes, deux danseurs, derviches de la confrérie Mawlawiyya, vêtus des célèbres jupes en corolle et des hauts chapeaux, tournoient en une transe hypnotique. De la lignée de Rûmi, les soufis chantent l’aspiration de l’âme à retrouver son origine divine. Après Waed Bouhassoun [au TAP en mai 2017], la Syrie revient avec cette célébration du sacré.


En savoir plus

0

commentaires

Ravel, Mozart, Amy, Mendelssohn
13 Mar

Ravel, Mozart, Amy, Mendelssohn

Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine

Ce programme met côte à côte deux compositeurs que rien ne semble rapprocher. Mais comment ne pas penser à Mozart quand on entend la Sonatine ou le Concerto en sol de Ravel ? Dans son orchestration de la Sonate pour violon et piano, Yan Maresz ne tire certes pas la partition vers Mozart mais plutôt vers les luxuriances d’un Korngold voire d’un John Adams. Augustin Dumay est rejoint par Miguel da Silva à l’alto pour la Symphonie Concertante de Mozart, qui jouait cette même partie à la création. Le jeune compositeur âgé de 14 ans hisse cet instrument, alors un peu relégué au second plan, au niveau de virtuosité du violon, dans une œuvre d’une perfection inouïe. Mendelssohn, à peine plus vieux, composait à 20 ans sa dernière et lumineuse symphonie, irriguée par le rythme endiablé des danses italiennes.


En savoir plus

0

commentaires

Ça ira (1) Fin de Louis
08 Mar

Ça ira (1) Fin de Louis

Joël Pommerat

Cette pièce magistrale au succès phénoménal est une nécessité artistique, civique même. L’épopée immersive projette au présent les prémices révolutionnaires de 1787 à 1791 et la fabrique de la démocratie. Au cœur du théâtre-assemblée, les acteurs et citoyens engagés nous emportent dans la réinvention d’un système. Une expérience de spectateur rare, qui nous plonge dans cette agitation idéologique et interroge les nécessités et modalités de l’engagement politique. Après Cendrillon [au TAP en 2015], Joël Pommerat fait de l’Histoire un récit contemporain. Ni Robespierre ni Danton ici, mais des gens qui tentent d’agir maintenant et pour l’avenir. Qu’est-ce qui pousse des hommes à renverser le pouvoir ? L’« écrivain de spectacle » comme il se définit, artiste sentinelle, interroge les rapports entre l’homme et la société. Ça ira ? Ce n’est qu’un début.

Jeudi 8 mars : 19h00
Vendredi 9 mars : 19h00
Samedi 10 mars : 17h00


0

commentaires

Novembre
07 Mar

Novembre

Antonin-Tri Hoang

L’asymétrie, la surprise sont leurs règles, tout peut arriver ! Le jazz de Novembre oscille entre improvisation et écriture, des concerts construits en un bloc sans interruption avec une certaine fluidité. Sur scène c’est la fougue de l’instantané qui explose. Les jeunes musiciens qui se sont rencontrés au CNSM de Paris, rêvent à la BO imaginaire d’un film de David Lynch, les compositions d’Antonin-Tri Hoang jouent avec notre perception du temps et une fois les quatre improvisateurs réunis leur musique sculptée dans la masse salue de loin les débuts de Carla Bley, le cri d’Albert Ayler ou le génie harmonique d’Ornette Coleman. Souvenez-vous : avec eux tout peut arriver, surtout le plus beau !

Crédit photo : Jacky Cellier & Jeanne Susin


En savoir plus

0

commentaires

Sieste musicale François Joubert-Caillet
03 Mar

Sieste musicale François Joubert-Caillet

Viole de Gambe
Bach

Après des études de flûte à bec, piano et contrebasse, François Joubert-Caillet se forme à la viole de gambe auprès de Paolo Pandolfo à la célèbre Schola Cantorum Basiliensis, où ont étudié avant lui Christophe Coin et Jordi Savall. Il a remporté le 1er Prix
et le Prix du Public du Concours International de Musique de Chambre de Bruges et enseigne la viole de gambe au Conservatoire Régional du Grand Nancy. Il a initié récemment un projet fou consistant à enregistrer l’intégrale des pièces de violes de Marin Marais (20 CD !). À Poitiers, c’est avec Bach qu’il va envoûter cette sieste : transcriptions de la seule Partita pour flûte et de la deuxième partita pour violon qui s’achève par la poignante Chaconne !

2 séances : 15h et 17h


En savoir plus

0

commentaires

Schumann
28 Fév

Schumann

Orchestre des Champs-Élysées

Quand on parle de Schumann et de piano, on évoque très vite Clara Wieck, virtuose à 10 ans à peine, qui allait devenir sa femme et sa géniale interprète, inspiratrice et créatrice de ce concerto. Philippe Herreweghe invite Martin Helmchen (avec qui il a enregistré les concertos de Mendelssohn) à mettre son jeu d’une rare poésie au service de cette œuvre d’une grande diversité thématique. Schumann, comme Brahms plus tard, devait subir un « complexe Beethoven » et sa symphonie dite « Rhénane » ne cache pas ses références à la Pastorale (sa structure en cinq mouvements, entre autres). Une lumineuse évocation musicale d’un voyage sur le Rhin avec Clara.


En savoir plus

0

commentaires

Malik Djoudi + Ariel Ariel + Barbagallo
27 Fév

Malik Djoudi + Ariel Ariel + Barbagallo

En 2017, Malik Djoudi débarque en solo avec le titre envoûtant Sous garantie et bing ! la presse est unanime : son premier album Un paru chez La Souterraine est une merveille et vient combler un vide dans le paysage français. Notre Poitevin se réinvente et passe au français, entre Christophe et Sébastien Tellier, une voix qui flirte aussi du côté de James Blake. Malik Djoudi impose une touche française qui n’appartient qu’à lui : élégante et vibrante, impressionnante et fragile.
Révélation du festival We Love Green en 2016, Ariel Ariel arrive de Bordeaux et séduit les amateurs de rock aventureux avec un mélange détonnant de rock, pop en français et en créole martiniquais. Habité comme personne par une énergie et une poésie venue de très loin, c’est live qu’Ariel livre le meilleur. Incandescence assurée !
Le Français Julien Barbagallo, également batteur du groupe star australien Tame Impala, est devenu en quelques années la coqueluche des plus grands festivals (Rock en seine, Transmusicales, Pitchfork…). En Français dans le texte, il rend hommage à la pop anglo-saxonne ensoleillée qui le guide depuis toujours mais aussi à ce qui se faisait de plus gracieux dans la chanson française.


En savoir plus

0

commentaires

Claire-Marie Le Guay et François Salque
06 Fév

Claire-Marie Le Guay et François Salque

Schubert, Schumann

On devrait l'appeler la sonate pour arpeggione, mais la postérité en a voulu autrement et cet instrument, qui ressemblait à une grosse guitare, accordé comme elle, a disparu après une décennie de succès. Cette œuvre de Schubert, contemporaine du quatuor La Jeune Fille et la Mort [jouée également cette saison], est ici confiée au violoncelle plein de poésie de François Salque. En compagnie de Claire-Marie Le Guay, il parcourt les œuvres que le compositeur autrichien a dédiées au voyage. Ce thème a suscité chez lui nombre de chefs-d'œuvre, comme la Wanderer-Fantasie ou le Voyage d'hiver. Ce sont ici des transcriptions de lieder qui nourrissent ce voyage musical au romantisme envoûtant.

Crédit photo Claire-Marie Le Guay © Carole Bellaiche


En savoir plus

0

commentaires

Thomas de Pourquery & Supersonic
02 Fév

Thomas de Pourquery & Supersonic

Sons Of Love

Thomas de Pourquery rassemble avec Supersonic des virtuoses de la scène jazz actuelle, frères unis par l’amour de la mélodie, de la transe et de l’improvisation. Saxophoniste alto, multi-instrumentiste, chanteur et acteur au cinéma avec Les Chiens de Navarre, le leader libertaire prête son souffle et sa voix à Metronomy, Jeanne Added ou encore Andy Emler. Sacré meilleur album aux Victoires du Jazz 2014, le premier disque du groupe dédié au free-jazzman de génie Sun Ra plaçait le sextet en orbite. Héritier de Coltrane, Thomas de Pourquery électrise le jazz, rêve d’une nouvelle dimension universelle pour son band et signe avec Sons Of Love (2017, Label Bleu) l’intégralité des compositions et chansons. Un son cosmique qui nous propulse dans une belle épopée extatique.

Crédit photo Thomas de Pourquery © Flavien Prioreau


En savoir plus

0

commentaires

Même
01 Fév

Même

Pierre Rigal

C’est une répétition, qui vire vite à la folie. Pierre Rigal entremêle danse, chant, théâtre et musique dans une sorte de laboratoire burlesque sur le même et le différent, sur l’identité et l’évidence. Il met en jeux les multiples sens – et paradoxes – du mot : le même est-il absolument le même ? Sur scène, les actions répétitives deviennent des boucles décalées, des gags drolatiques. Avec la musique pop et rock de son groupe MicroRéalités jouée en direct, les artistes polyvalents – parmi eux le Poitevin Malik Djoudi [au TAP en février] – s’assemblent, s’opposent et s’empêtrent dans un joyeux bazar surréaliste.

Crédit photo © Pierre Grosbois


En savoir plus

0

commentaires

John Williams : Star Wars
30 Jan

John Williams : Star Wars

Orchestre d’Harmonie du Conservatoire de Grand Poitiers

La saga Star Wars surfe sur tous les genres, du western intergalactique des premiers chapitres aux ballades ultra sophistiquées sorties en salles au 21e siècle. S'il est un point commun à tous ces épisodes, c'est bien la musique de John Williams, sans doute le plus connu de tous les compositeurs de cinéma, post-romantique sans complexes, avec ses imparables leitmotivs, dignes de Wagner et sa tétralogie. Mais le concert de l'Orchestre d'Harmonie du Conservatoire à Rayonnement Régional de Grand Poitiers nous fera découvrir bien d'autres aspects du génie du compositeur, en particulier la sublime musique de Catch Me If You Can (Arrête-moi si tu peux) où le marimba, le saxo et les claquements de doigts rappellent l’ambiance sensuelle et si proche du jazz de West Side Story.


En savoir plus

0

commentaires

Sieste électronique - Maud Geffray
27 Jan

Sieste électronique - Maud Geffray

Maud Geffray est la révélation française électro de l’année 2017. Jusqu’alors moitié du duo Scratch Massive, elle sort au printemps dernier son premier album solo Polaar et c’est le carton. En un éclair glacial, elle ouvre les portes d’un univers à la beauté fascinante. Ses deux siestes électroniques porteront sa marque de fabrique : un mix parfait entre une sensibilité organique et l’utilisation ultra précise des machines. En position allongée et sous les plaids, attention, départ vers des terres très lointaines.

Crédit photo © Nathalie Hinstin


En savoir plus

0

commentaires

Rectangle
26 Jan

Rectangle

SAMA' + Randomer

> SAMA’
[DJ set] Awyav
Artiste emblématique de la communauté underground palestinienne, SAMA' (anciennement Skywalker) est la première DJ et productrice de musique électronique à Ramallah. Elle témoigne, par son activisme, son électro pétrie de deep house et de techno, de l’irrépressible désir de liberté de la jeunesse de Cisjordanie. C’est derrière les platines qu’elle fait sa révolution, remportant tous les suffrages avec sa transe contagieuse au son brut et glacial. Une fièvre électro sans frontières…
soundcloud.com/sama_saad

> Randomer
[DJ set] Dekmantel, Turbo Canada, Audio Freaks, Super, L.I.E.S.
De la techno lo-fi à la bass music, Randomer sait faire parler les machines. Le Londonien a su apporter un son élégant et racé et s’est révélé être l’un des producteurs les plus prolifiques de ces six dernières années. Sa richesse musicale l’a mené à croiser la route de prestigieux labels, de Hessle Audio à Hemlock, Clone ou, plus récemment, l’institution new-yorkaise L.I.E.S. Ses sets sont réputés pour ne laisser aucun répit au public.
soundcloud.com/randomer


En savoir plus

0

commentaires

Le syndrome ian
25 Jan

Le syndrome ian

Christian Rizzo

1979 : La musique disco s’électrise au son post-punk de Joy Division et de l’iconique Ian Curtis, dont la danse épileptique contamine les clubbers. Imprégné du souvenir de ses nuits, le chorégraphe Christian Rizzo crée une pièce sur la danse de club en clôture d’un triptyque formé par d’après une histoire vraie sur la danse folklorique [au TAP en 2015] et ad noctum sur la danse de couple. Sur une piste dorée, tramée d’étoiles luminescentes et ondée de fumée sculptée, les danseurs, en tension retenue, mixent ondulations lascives disco et saccades nerveuses new wave. Les beats enivrants de l’électro minimale signée Pénélope Michel et Nicolas Devos nappent le geste qui se propage en transe solitaire, fièvre collective et abandon au plaisir du clubbing, ce furieux désir de rester vivant.

Crédit photo © Marc Coudrais


En savoir plus

0

commentaires

Atelier danse
23 Jan

Atelier danse

Mené par Pep Garrigues, danseur de la compagnie Christian Rizzo

À partir du vocabulaire des danses de club, explorez l’espace par le mouvement et sa relation à la musique. Bras levés, déhanchements chaloupés, sautillements frénétiques constituent la base de motifs chorégraphiques dansés en électron libre ou en communion.


Crédit photo © Arthur Péquin


En savoir plus

0

commentaires

Camille
22 Jan

Camille

OUÏ

Figure populaire et tête chercheuse de la chanson, Camille est une artiste qui a su creuser depuis 2005 son propre sillon, telle une Björk à la française. Le Sac des Filles, Le Fil, Music Hole, Ilo Veyou : chaque album est un monde en soi, une exploration des mots, des sons et de la voix. OUÏ, sorti en juin 2017, est un nouvel univers fantastique. De la complainte à la pop, sa poésie a tous les âges et, dans le bruissement du monde, l’artiste délivre ses pensées, ses protestations et ses engagements, ce à quoi elle dit non, ce à quoi elle dit oui : Je ne mâche pas mes mots chante-t-elle. Avec ses musiciens et choristes, elle nous emporte dans des incantations profanes et profondes, dans des rondes joyeuses qui parlent de la vie, de la mort et des graines que l’on sème.

Crédit photo © Patrick Messina


En savoir plus

0

commentaires

Guerrero
19 Jan

Guerrero

Eduardo Guerrero

Le guerrier andalou, jeune prince de la scène flamenco espagnole, met en jeu son nom. Son art de la guerre a pour terrain la vie et pour objet l’amour. Bataille livrée à lui-même, hommage à la femme et à ses rôles – mère, amoureuse, amie – l’homme à l’allure impérieuse mène une traversée intime et chorégraphique, et parcourt les styles originaux du flamenco. Accompagné de trois chanteuses et deux guitaristes, le bailaor à la technique parfaite, élabore un geste saillant, anguleux et élégant : son jeu de jambes virtuose fait claquer le zapateado, rythme la ligne stylisée des bras, la rotation des poignets et le placé précis des doigts. Collaborateur de Rocío Molina [au TAP en 2015], la tradition vissée au corps, l’émotion à fleur de peau, le magnétique Eduardo Guerrero, arrive en France, ne le manquez pas.

Vendredi 19 janvier : 20h30
Samedi 20 janvier : 19h30

Crédit photo © Felix Vazquez


En savoir plus

0

commentaires

Braud, Saint-Saëns, Stravinsky
18 Jan

Braud, Saint-Saëns, Stravinsky

Crédit photo : Augustin Braud © Marie RoyoPour son premier concert au TAP, le virtuose américain d’origine russe Nicholas Angelich a choisi avec le Concerto n°5 de Saint-Saëns un cheval de bataille du répertoire pianistique : émotion à son comble et frissons garantis ! Ce concert marque également le début de la collaboration entre l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine et Augustin Braud, un jeune compositeur de 23 ans originaire de Poitiers et au parcours déjà impressionnant. Son univers très personnel influencé par les musiques électroniques va rencontrer pour la première fois l’orchestre symphonique. Et quoi de plus logique que d’entendre naître une œuvre sous les auspices d’Igor Stravinsky, l’un des maîtres de la musique moderne, et sa Symphonie en ut, néo-classique, certes, mais réactionnaire, sûrement pas !


En savoir plus

0

commentaires

Quatuor Van Kuijk
11 Jan

Quatuor Van Kuijk

Beethoven, Webern, Schubert

Voici trois jalons importants de la musique de chambre. Malgré sa numérotation, l’opus 18 n° 3 est le premier quatuor écrit par Beethoven qui s’affranchit déjà de Haydn, le créateur du genre. Un siècle plus tard, Webern éclate la forme et les instruments suivent chacun leur voie, se retrouvent et se repoussent comme des atomes. Le jeune quatuor à cordes français Van Kuijk, l’un des plus éminents de sa génération, achève ce programme par un chef-d’œuvre de l’époque romantique, La Jeune Fille et la Mort de Schubert d’après le lied du même nom. Dans son second mouvement, quelques notes évoluent vers cinq variations d’une étreignante beauté.

Crédit photo © Andrea H. Vega


En savoir plus

0

commentaires

GRANDE —
10 Jan

GRANDE —

Vimala Pons | Tsirihaka Harrivel
Deux trentenaires un peu perdus, passent – et re-passent – en re-vue tout ce à quoi on s’accroche, ce qu’on porte, ce qu’on fait (ou pas) dans nos vies : nos peurs, déceptions, surprises, chagrins, ambitions et amours. Dans un laboratoire en bazar, le duo d’étoiles montantes de la scène vivante, Vimala Pons (remarquée aussi au cinéma) et Tsirihaka Harrivel, se déchaîne avec frénésie en un mix de cirque et de music-hall électro-pop, un bricolage d’images sur l’être femme ou homme. Ça chante, danse, jongle et bascule. Avec une machine à laver, un toboggan, une hache et des fleurs, ils réinventent les grands numéros, furieusement et sans filet. Ce spectacle, salué par le public et la critique, est une géniale et GRANDE revue, du jamais vu.

Mercredi 10 janvier : 19h30
Jeudi 11 janvier : 19h30
Vendredi 12 janvier : 19h30
Samedi 13 janvier : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Les Forains, ballet urbain
21 Déc

Les Forains, ballet urbain

Anthony Égéa - Compagnie Rêvolution

Hip-hop, musique classique et mix électro ? C’est l’histoire poétique d’une troupe de cirque : clowns, frères siamois et prestidigitateur sont des breakers et leur danse combine les lignes aériennes classiques aux contours du hip-hop terrien. Le Bordelais Anthony Égéa décloisonne la danse urbaine depuis 30 ans et recrée ici l’œuvre populaire du compositeur Henri Sauguet (lui aussi Bordelais), chorégraphiée en 1945 par Roland Petit. Aux manettes du mix en direct, Franck2Louise est le MC loyal d’une joyeuse piste aux étoiles. Ses compositions développent les motifs de la pièce musicale enregistrée par l’Orchestre de l’Opéra de Limoges en une partition hybride de haute voltige pour dix danseurs virtuoses. Un ballet urbain festif pour tous les âges.

Jeudi 21 décembre : 20h30
Vendredi 22 décembre : 19h30
Samedi 23 décembre : 11h30

© Pierre Planchenault


0

commentaires

Concert de Noël - Portraits de l’enfance
17 Déc

Concert de Noël - Portraits de l’enfance

Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine*

Noël ! Cette fête est devenue à bien des égards la fête des enfants. L’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine sous la direction du plus jeune membre de la famille Tortelier nous décrit différents visages de l’enfance et nous révèle bien des curiosités. Si les tableaux de Bizet et Debussy vous sont familiers, vous serez probablement surpris par la subtile rêverie d’Elgar, la richesse des couleurs de la partition de Mompou, la course effrénée du jeune Henri IV sous la plume de Méhul où les cors sont à la fête. Serge Carrère, auteur de bandes dessinées (qui redonne vie depuis peu à Achille Talon), illustrera en direct ces tableaux inspirés par nos chers bambins !


0

commentaires

ComiColor
15 Déc

ComiColor

GaBLé | Ub Iwerks

Le trio GaBLé bricole depuis 15 ans sa drôle de musique avec des instruments, des jouets, des voix et une langue, inventée parfois. Une pop-folk-électro déglinguée qui colle parfaitement à l’univers délirant de Ub Iwerks, père avec Walt Disney de Mickey Mouse. Le dessinateur réalise dans les années 1930 une série de courts métrages qui influenceront Tex Avery et le cinéma d’animation. De part et d’autre de l’écran – sur lequel sont projetés six de ses ComiColors, gags hilarants et contes pour enfants revisités (Tom Pouce, Sindbad le marin…) – la bande joue en direct des boucles musicales synchronisées avec les images et des chansons qui soulignent ou décalent le sens. Un ciné-concert débridé, pour petits et grands !


0

commentaires

Sieste musicale, Gaspar Claus + Barbara Carlotti
26 Nov

Sieste musicale, Gaspar Claus + Barbara Carlotti

Le violoncelliste Gaspar Claus est un infatigable passe-muraille dont le génie imprègne ses innombrables collaborations : Rone, Rover, Flavien Berger, Sufjan Stevens, Mulatu Astatke, Angélique Ionatos… La liste des artistes avec qui il a travaillé est vertigineuse. En mai dernier à Poitiers, c’est aux côtés de son père le guitariste flamenco Pedro Soler que vous avez pu le découvrir au Musée Sainte-Croix lors de la Nuit des Musées.
Pour cette sieste, il invite Barbara Carlotti et sa voix suave à entrer en douce transe avec lui. Inspirés des répertoires musicaux et littéraires de Terry Riley et La Monte Young, ils vous convient à un massage par les mots et le son. Fermez les yeux. Allongés dans l’obscurité, vous plongerez dans le souvenir des siestes les plus délicieuses de votre enfance.


En savoir plus

0

commentaires

Entre Ciel et Terre
24 Nov

Entre Ciel et Terre

Ars Nova ensemble instrumental | Le Sirque

Ars Nova a toujours eu la curiosité d’explorer le fantastique répertoire contemporain pour percussions, notamment dans ses concerts Percu-Temps. Cette année, avec Entre Ciel et Terre, les quatre jongleurs du Pôle National des Arts du Cirque de Nexon ajoutent encore à la dimension chorégraphique du jeu des trois percussionnistes dans un virevoltant ballet plein d’humour. Visuellement le spectacle est total, du panel des instruments, du clash des sons du quotidien jusqu’à la performance millimétrée des jongleurs qui dessinent l’espace au gré de la musique. Capables d’un jeu rythmique aussi bien que mélodique, les percussions deviennent le miroir d’un jonglage prenant le large.

Crédit photo © Philippe Laurencon


En savoir plus

0

commentaires

Beethoven, Messe en ut majeur | Fantaisie chorale
23 Nov

Beethoven, Messe en ut majeur | Fantaisie chorale

Orchestre des Champs-Élysées | Collegium Vocale Gent

Après avoir exploré l’univers symphonique de Beethoven, Philippe Herreweghe aborde pour la première fois, avec ses fabuleux chanteurs, deux œuvres plus rares qui demandent des effectifs peu communs. Si la « petite » messe en ut (comparée à l’immense et folle Missa Solemnis) de 1808 est encore tournée vers les dernières œuvres du classique Haydn, la Fantaisie chorale, écrite au même moment, a une structure totalement inhabituelle. Et c’est au magnifique spécialiste du pianoforte, Kristian Bezuidenhout, d’ouvrir l’œuvre par un solo, rejoint par les autres acteurs de cette épopée, orchestre, solistes et chœur pour une péroraison qui annonce vingt ans avant, et sans l’ombre d’un doute, le finale de la 9e Symphonie.

Crédit photo Collegium Vocale Gent © Michiel Hendryckx


En savoir plus

0

commentaires

¿Que Vola?
21 Nov

¿Que Vola?

Fidel Fourneyron

Phénomène du jazz européen, le tromboniste trentenaire Fidel Fourneyron est à l’origine d’un projet musical inédit, fusion entre les rythmes traditionnels afro-cubains et la scène française. Est-ce un hasard si cet Aquitain prénommé Fidel est tombé amoureux de la rumba de Cuba ? Il invite ici trois percussionnistes virtuoses, leaders du groupe Osain del monte, à la rencontre de sept jazzmen – la crème de la jeune génération de l’improvisation – aux cuivres et Fender Rhodes. Quoi de neuf ? ¿Que vola? injecte la rythmique rituelle et festive yoruba – originaire d’Afrique de l’Ouest – à une écriture inventive. Explosive, cette musique est une transe sans frontières, envoûtante et inspirée.

Crédit photo © Simon Lambert


0

commentaires

Pygmalion
19 Nov

Pygmalion

Cantates de Bach

Il nous faut passer par tant d’afflictions pour entrer au royaume de Dieu, Moi, misérable humain, qui me délivrera ? Qui sait combien ma fin est proche ! Ô mon Dieu bien-aimé, quand donc vais-je mourir ? : les quatre cantates de cette étape du voyage spirituel imaginé par Raphaël Pichon et ses musiciens ne traitent que de la brièveté de notre passage dans cette « vallée de larmes » ou de la crainte de la mort dans l’œuvre de Bach. Mais si la tonalité générale est sombre, Bach veille à ne jamais tomber corps et bien dans la déploration : çà et là, un orgue concertant fabuleux, un contrepoint entêtant du hautbois d’amour, des cordes enjouées ou un cor solaire éclairent l’ensemble comme une bougie dans un tableau de Georges de La Tour.

Crédit photo Pygmalion © PIERGAB


En savoir plus

0

commentaires

Concert Sandwich
17 Nov

Concert Sandwich

Trio Peligroso & Martha Galarraga

Trois percussionnistes et une chanteuse font résonner toute la spiritualité cubaine au TAP.
La « santeria » (version cubaine du vaudou) occupe une place centrale à Cuba, ses cérémonies sont accompagnées de musique yoruba, extrêmement riche et forte qui invite à la transe.
Les musiciens du Trio Peligroso ont baigné depuis leur plus jeune âge dans ces racines lointaines mais leur virtuosité les place parmi les plus originaux et novateurs du moment… À Poitiers, ils sont rejoints par la voix puissante de Martha Galarraga, chanteuse et danseuse du Conjunto Folklórico Nacional de Cuba et partenaire d'Omar Sosa. Un répertoire inédit où les chants ancestraux afro-cubains se marient avec le jazz et la soul pour mieux vous envoûter.


En savoir plus

0

commentaires

Paradise
16 Nov

Paradise

Dairakudakan

Figure légendaire du butō, Akaji Maro revient au TAP après y avoir brillé avec ses danseurs poudrés d’or [Crazy Camel en 2015]. À 75 ans, la star nippone – qui jouait le yakusa dans Kill Bill de Tarantino – célèbre les 45 ans de sa troupe. Légataire du geste subversif né à l’après-guerre, il insuffle à cette danse expressive l’air du temps. Si l’enfer est sur terre, que serait le paradis ? Dans un carnaval de grandioses scènes colorées, vingt créatures peintes en blanc et costumées dansent dans un jardin clos, décoré de pétales rouges. Inspiré par les spiritualités orientales et la poésie européenne, habité par le burlesque et le baroque, le dérisoire et la déraison, Akaji Maro signe sur la musique électro de Jeff Mills une superbe hallucination visuelle et chorégraphique.

Jeudi 16 novembre : 20h30
Vendredi 17 novembre : 19h30

Crédit photo © Hiroyuki Kawashima


En savoir plus

0

commentaires

Mohamed Lamouri & Groupe Mostla
15 Nov

Mohamed Lamouri & Groupe Mostla

Deux soirées différentes pour mettre en lumière le raï sentimental de Mohamed Lamouri accompagné pour la première fois d'un groupe.

Mohamed Lamouri est l’étoile de la ligne 2 du métro parisien. Le raï sentimental, qu’il chante d’une voix rauque sur un synthé bricolé, émeut et emporte loin les passagers : à Tlemcen, en Algérie, où il naît il y a 35 ans. Il y chante, joue de la derbouka et reprend les chansons de son idole Cheb Hasni, star du « raï love » et figure de la contestation, assassinée. Son répertoire s’agrémente aujourd’hui de ses propres compositions et de quelques reprises en arabe de tubes pop (Billie Jean, Hotel California…). Soutenu par la plateforme La Souterraine qui l’entoure des fins musiciens du Groupe Mostla [parmi eux Mocke, au TAP en 2012 avec Arlt], il vient travailler au plateau b et nous réserve les premières dates de sa tournée. Un moment intimiste, bercé par le raï des sentiments.

Mercredi 15 novembre : 20h30
Jeudi 16 novembre : 19h30

Crédit photo : © Benjamin Caschera


En savoir plus

0

commentaires

Tournoi Tatane Foot
09 Nov

Tournoi Tatane Foot

Manifestation festive et sportive
Place du Maréchal Leclerc | durée : 2h | gratuit
Tournoi suivi d’une rencontre dans les salons de l’Hôtel de ville
En collaboration avec la Ville de Poitiers.
Dans le cadre des Rencontres Michel Foucault – La Mécanique des émotions (7 – 12 novembre)

C’est à un tournoi un peu particulier auquel nous vous invitons, sans gagnants ni perdants.
Partant du constat que le plaisir du jeu disparaissait, Vikash Dhorasoo, Brieux Férot (So Foot) et Pierre Walfisz (producteur) lancent Tatane en 2011, « un mouvement collectif et populaire pour un football durable et joyeux ».
Seul, en famille, entre amis ou avec votre équipe, que vous soyez un as de la balle ou non, venez participer à ce tournoi avec ses propres règles, drôles et décalées, afin de rééquilibrer les chances et de permettre à tous de s'amuser. Venez tester la Rabbi Jacob, la Jacques Chirac, la Pieds Carrés ou encore la Brandao !
Une grande fête pour célébrer ce qui compte vraiment dans le football : le jeu, le partage et les émotions, « parce que le football est un jeu qui doit rester populaire ».

Seul, en famille, entre amis ou avec votre équipe, venez participer au tournoi Tatane.
Inscription sur place.


0

commentaires

We Are Still Watching
08 Nov

We Are Still Watching

Ivana Müller

Ceci est un spectacle dont les soixante spectateurs sont aussi les acteurs. Assis sur des gradins qui se font face, ils lisent « simplement » un script qui les met en jeu et qui raconte ce qu’ils sont en train de vivre. Dans cette communauté d’un instant, chacun a un rôle à jouer. Si l’action est écrite, le spectacle a lieu entre les lignes, entre les gens, selon les réactions et décisions spontanées. Ivana Müller, artiste croate installée à Paris, écrit une fiction-réalité qui interroge l’idée de participation, individuelle et collective, en tant que spectateur ou citoyen. Car il s’agit ici non pas de donner sa voix mais de prendre la parole. Une expérience théâtrale ludique, à chaque fois unique !

Séances :
Mercredi 8 novembre : 19h00 & 21h00
Jeudi 9 novembre : 19h00 & 21h00

Crédit photo : © Ian Douglas


En savoir plus

0

commentaires

Carte blanche à Jeunes textes en liberté
08 Nov

Carte blanche à Jeunes textes en liberté

Penda Diouf | Anthony Thibault

La diversité de notre société est peu représentée sur les scènes théâtrales françaises, que l’on regarde les acteurs distribués, les rôles attribués ou les auteurs mis en scène. Pour dépasser ce constat, l’autrice Penda Diouf et le metteur en scène Anthony Thibault ont créé le label Jeunes textes en liberté afin de promouvoir les textes d’auteurs émergents, défendre la représentativité – des sexes, des âges, des couleurs – au théâtre et au-dehors.


En savoir plus

0

commentaires

Rencontres Michel Foucault - La mécanique des émotions
07 Nov

Rencontres Michel Foucault - La mécanique des émotions

Mais qu’ont donc en commun les spectacles, la nuit, les faits divers, les meetings politiques, les manifestations sportives, les réalisations humaines généreuses et originales ?

Les émotions collectives. Celles qui soudent les groupes déjà constitués dans la galvanisation mais aussi celles que nous vivons seuls face à notre écran d’ordinateur et qui nous lient de fait avec des milliers d’autres inconnus dans le monde entier. Elles font et défont les puissants, créent des mouvements gigantesques. Revers inévitable, elles sont aussi des armes redoutables de manipulation des masses.

Alors, qu’elles nous guident, nous submergent ou nous révoltent, ces « émotions collectives » méritent que l’on se penche sur leur histoire, qu’on en dissèque le fonctionnement peut-être. Avec le plaisir d’accueillir Georges Vigarello en ouverture, nous vous proposons à nouveau une série de conférences, de tables rondes et de spectacles très riches et très ouverts. Spécialistes, étudiants et curieux, ces rencontres sont pour vous.


0

commentaires

S’il se passe quelque chose…
26 Oct

S’il se passe quelque chose…

Vincent Dedienne

Il est sympa Vincent Dedienne. Le trentenaire, connu pour ses billets d’humour sur France Inter et Canal+ et ses chroniques dans Quotidien, l’émission de Yann Barthès, est un type simple et drôle. Qui aime jouer, adore Muriel Robin et admire les grandes actrices. Formé au théâtre, friand de one-man show, son spectacle solo est autre chose encore : un autoportrait comique, légèrement teinté d’une mélancolie douce. Car, avec tact et talent, il se met à nu, raconte Mâcon, son adoption, sa solitude, ses rêves. De sketchs en confidences, l’acteur démonte les codes du théâtre et du stand-up, cite Véronique Sanson et William Shakespeare, renverse toutes les barrières. Molière 2017 de l’humour, Vincent Dedienne célèbre avec joie le rire ensemble.

Jeudi 26 octobre : 20h30
Vendredi 27 octobre : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Vaille que vivre (Barbara)
23 Oct

Vaille que vivre (Barbara)

Juliette Binoche | Alexandre Tharaud

Il était un piano noir et une longue dame brune. Il était une fois Barbara, exceptionnelle mélodiste, plume et voix, disparue en novembre 1997. Ses mémoires, publiées inachevées et posthumes, racontent une petite fille au rêve obstiné, une femme rebelle, solitaire, une âme qui avait l’amour pour religion. À l’invitation du pianiste Alexandre Tharaud [au TAP en 2012], fin connaisseur de la grande artiste, Juliette Binoche incarne les confidences et les chansons d’une femme qui osa écrire ses sentiments, ses convictions. Les deux remarquables interprètes éclairent les mots et les musiques de cette figure iconique. Créé au Festival d’Avignon en juillet 2017 puis à la Philharmonie de Paris, ce récit intime est un hommage délicat.

Crédit photo : Gilles Vidal


En savoir plus

0

commentaires

Oumou Sangaré
20 Oct

Oumou Sangaré

Mogoya

La diva malienne est de retour. Issue d’une lignée de chanteuses du Wassoulou en pays mandingue, elle débute très jeune dans les soumous, cérémonies de mariage et de baptême. En 1990, Ko Sira – sa première cassette – signe sa légende en détenant le record inégalé de ventes en Afrique de l’Ouest. Après neuf ans de silence, la star internationale devenue femme d’affaires sort en 2017 sur le label Nø Førmat! le très attendu Mogoya. Accompagnée pour cet album du célèbre Tony Allen à la batterie, du prodige Guimba Kouyaté au kamélé n’goni et à la guitare, sa verve est toujours vive. Sur des sonorités traditionnelles, sa pop clame en bambara ses combats : la condition féminine, l’exode économique, l’injustice sociale. Oumou Sangaré l’engagée électrise et fait danser les foules.

Crédit photo : © Benoit Peverelli


En savoir plus

0

commentaires

Zvizdal [Tchernobyl – si loin si proche]
17 Oct

Zvizdal [Tchernobyl – si loin si proche]

Groupe Berlin | Cathy Blisson

Pétro et Nadia habitent la Zone interdite. Depuis l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986 et l’évacuation de la région, les deux vieux vivent isolés à Zvizdal. S’ils ne sont pas partis, c’est parce que, disent-ils, un homme qui quitte la terre qui l’a vu naître meurt. Étrangement, le paysage post-apocalyptique a des airs de paradis, où une nature luxuriante rejaillit. Après Bonanza et Iqaluit [au TAP en 2011], le duo flamand de Berlin, entraîné par la journaliste Cathy Blisson, poursuit ici la cartographie documentaire et fictionnelle des mutations du monde. Dans un dispositif bi-frontal, cinématographique et plastique, nous pénétrons au cœur d’une intimité, touchés par le drame d’une humanité dépassée par le progrès. C’est une histoire de la modernité et d’un émouvant amour.

Séances :
Mardi 17 octobre : 19h00 & 21h00
Mercredi 18 octobre : 19h00 & 21h00

Crédit photo : © Frederik Buyckx


En savoir plus

0

commentaires

Dvořák, Strauss, Haydn
15 Oct

Dvořák, Strauss, Haydn

Orchestre Poitou-Charentes

La Suite tchèque d’une superbe invention mélodique utilise comme souvent chez Dvořák des rythmes de danses venus de Bohême, de Moravie et plus largement d’Europe centrale. Dylan Corlay dirige ensuite la célébrissime 103e symphonie de Haydn. Elle doit son nom à la surprenante introduction, jouée par le timbalier, qui fit à l’époque couler beaucoup d’encre. Quant au 2e Concerto pour cor de Richard Strauss, c’est un véritable bijou. Le compositeur de 82 ans, qui à la fin de sa vie retournait au classicisme, donne à cet instrument, qu’il a tant aimé et si bien servi, une dernière occasion de briller. D’une difficulté invraisemblable, il est ici joué par le merveilleux David Guerrier, aussi à l’aise à la trompette (et au trombone, et au tuba !) qu’ici au cor.

Crédit photo : Dylan Corlay © DR


En savoir plus

0

commentaires

Juliette Armanet + Fishbach
13 Oct

Juliette Armanet + Fishbach

Ce sont deux filles dans le vent qui s’emparent de la scène du TAP.
Fishbach et Juliette Armanet sont d’une génération bercée par la pop des années 1980 : les Rita Mitsouko, William Sheller, Alain Souchon et Véronique Sanson. Toutes deux sortent leur premier album au début de l’année 2017 – encensés par la presse – et signent en français une chanson rétro-futuriste, décomplexée et décalée. Seule au piano, Juliette Armanet chante les refrains entêtants et les sentiments de son intime Petite amie. Puis, entourée de son groupe, Fishbach, fille du punk à la voix androgyne, incarne À ta merci, une pépite. Sur les pas de Jeanne Added, la chanteuse charismatique, passée de l’ombre à la lumière, est partie pour briller longtemps.

Crédit photo : Juliette Armanet © Erwan Fichou & Theo Mercier


En savoir plus

0

commentaires

By heart
11 Oct

By heart

Tiago Rodrigues - Teatro Nacional D. Maria II

Tiago Rodrigues, l’auteur-acteur-metteur en scène portugais de renommée internationale, nous conte une histoire : un jour à la demande de sa grand-mère devenant aveugle, il lui choisit un livre, à apprendre par cœur. Que représente « apprendre par cœur » ? Transmettre et lutter contre l’oubli. L’artiste invite sur scène dix spectateurs à assimiler le superbe Sonnet 30 de Shakespeare et nous convie au partage d’un geste intime, à un acte de résistance artistique et politique. Ponctuée de ses témoignages, d’extraits d’ouvrages du 20e siècle, la psalmodie poétique nous emplit. Fiction et réalité s’entremêlent dans cette expérience théâtrale, hommage au plaisir et au pouvoir des mots.

Mercredi 11 octobre : 20h30
Jeudi 12 octobre : 19h30

Crédit photo : Magda Bizarro


En savoir plus

0

commentaires

Brahms, Mahler, Wolf
05 Oct

Brahms, Mahler, Wolf

Orchestre des Champs-Élysées

Dietrich Henschel, l’un des barytons les plus célèbres du moment, partage son temps entre l’opéra, où il chante sur toutes les scènes du monde des personnages torturés comme le Faust de Busoni ou le Wozzeck de Berg, et le lied où il règne en maître depuis vingt ans. C’est dire que Wolf et Mahler n’ont aucun secret pour lui. Le lied a également trouvé en Brahms un superbe contributeur. En 1876, il créait sa première symphonie, en gestation depuis vingt ans, tant il était difficile pour un compositeur d’écrire une symphonie après la 9e de Beethoven. Son ombre plane sans conteste sur cette première de Brahms que le grand chef d’orchestre von Bülow n’hésita pas à surnommer la « 10e » de Beethoven !

Crédit photo : Dietrich Henschel © KJO Photography


En savoir plus

0

commentaires

Rectangle - DJ Marfox + DJ Nigga Fox + AMZO
29 Sep

Rectangle - DJ Marfox + DJ Nigga Fox + AMZO

Cap sur Lisbonne et sa scène électro bouillonnante ! Rectangle s’acoquine avec le Coconut Music Festival pour accueillir les deux DJs stars du label Príncipe Discos.

DJ set électro
DJ Marfox
Marfox est sans aucun doute le boss de la nuit lisboète ! Ses sets enfiévrés explosent tout sur son passage. Avec son label Príncipe Discos (qui a révélé Nidia Minaj), il a dynamité le rythme batida en créant un son futuriste où techno, house des années 90 se mélangent au kuduro angolais. Avis de tempête assuré au TAP.

DJ set électro
DJ Nigga Fox
Âgé de 22 ans Rogério Brandão aka DJ Nigga Fox a déjà écumé les clubs et les scènes des plus beaux festivals d’Europe (Sónar, Roskilde, Unsound…). C’est le son du ghetto de Lisbonne qu’il impose un peu partout grâce à ses sets toujours inventifs et envoûtants mêlant kuduro, deep techno, afro-house…

Coconut DJ set
AMZO
Pour démarrer la soirée, warm up assuré par AMZO du Coconut Music Festival. Percussionniste au sein de Frànçois & The Atlas Mountains, membre éminent de Babe et d'Archipel, Amaury Ranger aka AMZO a également été aperçu au générique de quelques grands albums ces dernières années (Étienne Daho, Stranded Horse…).

En partenariat avec le Coconut Music Festival de Saintes
Avec le concours de l’association Ekinox

Crédit photo : Nigga Fox © Marta Pina


En savoir plus

0

commentaires

Effet Bekkrell
26 Sep

Effet Bekkrell

Quatre bombes explosives et leur cirque atomique lancent la saison. Quatre créatures délurées et grommelantes aux visages déformés, prises dans une déflagration d’acrobaties et de pitreries délirantes. Sur un radeau à l’équilibre précaire, l’une se hisse à son mât chinois, l’autre sévit sur son fil tendu, la troisième voltige sur sa bascule, la dernière glisse sur sa corde lisse. Issues du Centre national des Arts du Cirque, ces jeunes femmes fondent leur art sur le principe d’instabilité de la matière et des relations, inspirées par Henri Becquerel, physicien découvreur de la radioactivité naturelle. C’est un spectacle talentueux, tissé du fil lâche et ténu qui nous maintient solidement attachés les uns aux autres, libres.

Mardi 26 septembre : 20h30
Mercredi 27 septembre : 19h30

Crédit photo : Massao Mascaro


0

commentaires

Le Ruban rouge
16 Sep

Le Ruban rouge

premiers mouvements (La Tristesse – La Colère)

Cie l’Homme debout - Benoît Mousserion

Au printemps 2018 auront lieu les premières représentations du nouveau spectacle de la Cie l’Homme debout, Le Ruban rouge.

Pour cette création ambitieuse qui raconte l’histoire d’un enfant migrant de 6 ans, la compagnie déploiera son récit dans la ville pendant trois jours en douze lieux différents avec une nouvelle marionnette géante de 7 mètres.

Sur le parvis du TAP, à l’occasion des Journées du Patrimoine, découvrez en avant-première deux scènes courtes intitulée La Tristesse et La Colère.

Crédit photo : MC Monin


0

commentaires

Visites guidées Journées Européennes du Patrimoine
16 Sep

Visites guidées Journées Européennes du Patrimoine

Une visite guidée du TAP à la découverte de son architecture et de ses activités (45 min).
Départ toutes les 30 min (dernier départ à 20h).

En complément de votre visite, assistez à la conférence sur l’architecture du TAP et aux premiers mouvements du Ruban rouge proposé par la Cie l’Homme debout.


0

commentaires

Soirée de présentation de saison
06 Sep

Soirée de présentation de saison

1h30 pour découvrir les événements et les immanquables de la saison.

18h30
Apéro sur le parvis du TAP ambiancé par Negaton, DJ du Collectif.
Avec la Route du Chabichou et des Fromages de Chèvre

19h20
Les Chiens de Navarre démontent la saison.
Le regard acéré de Céline Fuhrer, Charlotte Laemmel, Alexandre Steiger et Maxence Tual sur la saison

Ensuite Jérôme Lecardeur et l’équipe du TAP vous présentent les spectacles qu’ils ont vu, aimés et choisis de partager avec vous cette année !
Au programme : interviews d’artistes, images, séquences live et invités. Malik Djoudi, Jean-Christophe Meurisse (Jusque dans vos bras) et Céline Agniel (Une affaire d’âme) ont déjà confirmé leur présence.

À l’issue de la présentation, douceurs et jus de fruits offerts par nos partenaires Rannou-Métivier et Gargouil.

Crédit photo : trafik


1

commentaires

Waed Bouhassoun chante Oum Kalthoum
03 Mai

Waed Bouhassoun chante Oum Kalthoum

Elle a le timbre exceptionnel des grandes divas du monde arabe. Waed Bouhassoun a été bercée par la voix puissante d’Oum Kalthoum. Au mitan du 20e siècle, la Dame chante les psalmodies du Coran et les poèmes d’amour, rassemble le peuple dans de véritables liesses mythiques. Dans cet hommage créé en 2015 à la Philharmonie de Paris, l’artiste syrienne, joueuse d’oud et chanteuse talentueuse, réinterprète ce répertoire à travers quatre chants dont le superbe Al Atlal (Les Ruines) d’Ibrahim Naji. Accompagnée au luth oriental par Fawaz Baker (ancien directeur du Conservatoire d’Alep exilé en France), au qanun, nay, riqq et violoncelle par trois musiciens syriens et un tunisien, elle ré-incarne l’Astre de l’Orient.


En savoir plus

0

commentaires

À Corps Party ! Kiddy Smile
14 Avr

À Corps Party ! Kiddy Smile

+ Warm up avec Whooligan de Technogramma

Révélé au public par ses collaborations avec Beth Ditto ou LCD Soundsystem et ses DJ sets pour Balmain ou Balenciaga, Kiddy Smile entretient un lien étroit avec la Ballroom scene parisienne. Ses DJ sets endiablés font de lui LE prince du voguing. Ligne de basse sexy, groove irrésistible, mix de percussions africaines et vogues beats, Kiddy Smile puise son inspiration dans la house de Chicago. Sa musique nous prend par la main – comme le danseur de voguing qui l'accompagne – pour nous embarquer dans une montée en puissance et ne plus nous lâcher.
Et pour commencer la soirée, rien de tel qu’un petit échauffement avec Whooligan. Le pirate du collectif poitevin Technogramma se lance dans un DJ set house, disco, voguing…
À n’en pas douter, ils feront de cette À Corps Party ! l’endroit le plus chaud et chic pour vous révéler !

Crédit photo : André Atangana


En savoir plus

0

commentaires

Conjurer la peur
14 Avr

Conjurer la peur

Gaëlle Bourges

Gaëlle Bourges poursuit sa mise en danse éclairante de l’histoire de l’art. Après le 15e siècle [A mon seul désir – À Corps 2016], elle lorgne sur le Trecento avec la fresque Les Effets du bon et du mauvais gouvernement, peinte par Lorenzetti en 1338 dans le palais communal de Sienne. Deux villes, l’une en guerre, l’autre en paix où neuf danseuses serpentent. Serait-ce des hommes grimés, invités à conjurer la peur d’un danger imminent ? D’où vient la tyrannie ? Reprenant l’étude récente de l’historien Patrick Boucheron, la chorégraphe extrait de l’allégorie politique cette ronde de corps travestis. L’irrévérencieuse allie sa facétie à la mélancolie et interroge avec intelligence l’acte de créer en état d’urgence et l’art de vivre ensemble.


En savoir plus

0

commentaires

Uccello, uccellacci & The Birds
12 Avr

Uccello, uccellacci & The Birds

Jean-Luc Verna

200 ans d’histoire de l’art, 50 ans d’histoire du rock et quelques années d’une histoire d’amour : 75 tableaux vivants dessinent les congruences entre culture pop et culture classique. Nina Hagen en petite danseuse de Degas, Iggy Pop en statue de Poséidon, Bowie, Siouxsie Sioux… Benjamin Bertrand [voir p. 65] et Lauren Palmer, incarnent sur scène ces icônes, corps nus revêtus de quelques ornements. En voix-off, Béatrice Dalle les pare d’un monologue téléphonique où les souvenirs de deux amants enlacent les idoles. Jusqu’au concert idéal. Présent au Festival À Corps 2016 avec son groupe I Apologize, interprète pour Gisèle Vienne, Jean-Luc Verna transpose pour la première fois son travail plastique et musical dans une pièce chorégraphique. Une évidence.

Crédit photo : Charly Gosp

Mercredi 12 avril : 20h30
Jeudi 13 avril : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

22
11 Avr

22

Mickaël Phelippeau
avec les étudiants du groupe de recherche chorégraphique de l’Université de Poitiers – SUAPS

« Matthias, Paul, Pauline, Mathilde, Pierre-Adrien, Tristan, Margot, Merlène, Camille, Juliette, Helen, Kevin, Virginie, Delphine, Simon, Maxence, Phlaurian, Malwenn, Louise, Adèle, Quentin, Claire & Matthieu », était le premier titre de ce projet. C’était une manière d’affirmer que nous travaillons avec et à partir de chacune et chacun des 22 étudiants. Nous sommes partis d’un principe simple de travail en collectif, dans la lignée du « portrait de groupe », c’est-à-dire d’une œuvre d’art picturale, voire sculpturale, photographique ou littéraire, ici performative, représentant plusieurs personnes, en suivant pour chacun les règles du portrait individuel. 22, c’est aussi la moyenne d’âge de ce groupe. Comme le dit Lily Allen dans sa chanson 22, qui n’est pourtant pas si optimiste : « When she was 22, the future looked bright ». Oui le futur…

Crédit photo : TAP


En savoir plus

0

commentaires

Danse de nuit
10 Avr

Danse de nuit

Boris Charmatz
C’est une danse pour le béton. Une performance nocturne à ciel ouvert pour la ville, ses bruits, ses lumières. À Poitiers, dans un lieu urbain encore tenu secret. C’est une danse de l’urgence, du geste et du dire. Qui débite sur le trait politique d’un dessin, le danger et l’humour, à travers une profusion de textes énergiques, appris ou improvisés. Qui dévide les fils d’une danse tendue, saisissant les limites autorisées de l’espace public, les vivacités d’une danse urbaine. Unisson de mouvements accumulés, juxtaposés. Ça va vite. Boris Charmatz est venu danser l’an passé À bras le corps, son duo mythique avec Dimitri Chamblas, et (sans titre) (2000) de Tino Sehgal. Il présente ici sa dernière pièce, portée par six brillants interprètes, créée en 2016 à Genève et reprise dans une cour abandonnée du Louvre. C’est une résonance du présent, qui nous engage, tous.


En savoir plus

0

commentaires

Gonzo conférence
10 Avr

Gonzo conférence

Fanny de Chaillé

Se serait-on fait avoir par le rock ? Ses icônes engagées au romantisme saigné fascinent, brûlent leur vie et font de leurs concerts de vrais rituels. Ou des simulacres ? Et l’authenticité alors ? Nous, debout dans la fosse, et elle, sur scène, qui chante en play-back sur une bande-son où s’entrechoquent Nirvana et Franz Ferdinand. On y est. La danseuse Christine Bombal est une rockstar : rictus et convulsions, elle slamme au-dessus de la foule et surfe sur les riffs. Au micro, Fanny de Chaillé raconte ses amours spectaculaires – rock et théâtre – sous l’égide de Lester Bangs, maître du Gonzo, journalisme subversif né dans les années 70. La performance corporelle et textuelle, qui fête ses dix ans au Festival À Corps, est aujourd’hui culte.

Crédit photo : Marc Domage


En savoir plus

0

commentaires

Embrassement
10 Avr

Embrassement

Performance en tête-à-tête avec Jean-Luc Verna

Dans un lieu intimiste du TAP, Jean-Luc Verna fait entrer qui le désire pour un embrassement dans le silence. Après un échange de regards, il se met nu. Chacun est libre de se déshabiller ou non. L’étreinte dure 30 secondes ou plus.


En savoir plus

0

commentaires

Blind
10 Avr

Blind

Erwan Keravec

Si le son est une vibration invisible de l’air, la musique n’a pas besoin de l’œil, non ? Alors livrons-nous à l’oreille. Assis confortablement, yeux bandés, Blind nous immerge au cœur d’une chorégraphie sonore – déplacements des corps, mouvements des instruments, propagation du son en octophonie. Sans repères d’espace ni de temps, un cri, un battement, un souffle inspirent autant de paysages qu’il y a d’imaginaires à l’œuvre. L’audacieux Erwan Keravec sonne sa cornemuse dans les pièces de Gaëlle Bourges, Mickaël Phelippeau ou Boris Charmatz. Pour ses quatre co-interprètes de renom, il écrit ici une prescription électro-acoustique et physique ouverte à l’improvisation. Une émouvante danse du son et des sens.

Crédit photo : akg-images / Universal Images Group / Ewing Galloway

Lundi 10 avril : 18h30 et 21h30
Mardi 11 avril : 18h30 et 21h30


0

commentaires

Suite
10 Avr

Suite

Julie Coutant et Éric Fessenmeyer

Deux corps en résonance dans un clair-obscur. Leurs torses dénudés captent la lumière et dévoilent les peaux, vibratiles. Féminin et masculin laissent affleurer leurs sensualités incarnées en un accord effleuré. Le mouvement organique et fluide se déploie telle une membrane reptilienne par ondulation ou propagation, sondant la perméabilité du corps. La matière sonore se faisant l’écho des corps, confère à cette traversée un caractère hypnotique. Les Poitevins Julie Coutant et Éric Fessenmeyer signent une écriture chorégraphique précise et trouvent une parfaite harmonie entre son, lumière et corps. Suspension du temps, Suite est une invitation à être simplement, ici et maintenant.

Crédit photo : Xavier Bourdereau


En savoir plus

0

commentaires

Orages
10 Avr

Orages

Benjamin Bertrand | Patrick Laffont

Sous les orages d’une naissance sous X, c’est un retour en pays natal, une Kabylie imaginaire de monts blancs et mer bleue. Sur cette terre à l’horizon charnel et poétique, un être et son alter ego – père, mère et amant. Marches étirées, ondulations resserrées et musique arabisante saccadent leur traversée intérieure, scandée par la pulsation d’une danse du ventre originelle. Autrefois lycéen à Poitiers et spectateur du TAP, Benjamin Bertrand débute la danse il y a sept ans. Aujourd’hui, interprète singulier pour Olivier Dubois [Tragédie – À Corps 2016] et Jean-Luc Verna [voir p. 66], il signe son premier solo personnel et installe sa compagnie à Poitiers. Ce voyage autofictionnel mêlant écriture littéraire et chorégraphique est un geste inaugural.

Crédit photo : Patrick Laffont


En savoir plus

0

commentaires

Avec Anastasia
08 Avr

Avec Anastasia

Mickaël Phelippeau

Après Pour Ethan [À Corps 2015], Mickaël Phelippeau signe le portrait dansé d’une jeune femme. Âgée de 16 ans à la création du spectacle en 2014, Anastasia évoque son enfance en Guinée, le renversement du gouvernement et le départ pour la France à l’âge de 11 ans. Coupé-décalé et parodie de défilé, chant en sousou et Shakira… Il y a la danse dans les rues, la balle frôlant sa joue, les concours de mini-miss, sa vie lycéenne et les proches dont elle s’occupe aujourd’hui. Depuis les bi-portraits initiés il y a dix ans, le chorégraphe fait œuvre de la représentation de l’altérité dans sa complexité, pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle révèle de nos identités. C’est ici une vie, un être, une énergie qui étincellent.

Crédit photo : Philippe Savoir

Samedi 8 avril : 17h00
Dimanche 9 avril : 16h00


En savoir plus

0

commentaires

Gala
07 Avr

Gala

Jérôme Bel

Danser. Regarder. Autrement. Sur scène, une vingtaine d’amateurs et quelques professionnels, aux profils différents mais tous habitant Niort ou Poitiers. Figures libres ou imposées révèlent ce que le mouvement recèle : des héritages assimilés, des images incorporées, des désirs de représentation, de transformation. Ils dansent comme ils sont, avec le pas de travers, le sourire radieux et l’audace d’être là. Si Jérôme Bel – figure de la danse française – déconstruit le principe de spectacle [souvenez-vous de The Show must go on – À Corps 2014], il construit l’idée d’un spectateur sans « jugement », d’une chorégraphie « sans savoir ». Ode à l’égalité faite de singularités, ce gala célèbre une danse imparfaite, jubilatoire, libre !

Séances :
Vendredi 7 avril à 20h30
Samedi 8 avril à 20h30

Crédit photo : Josefina Tommasi


En savoir plus

0

commentaires

Pose utile pour le dessin
07 Avr

Pose utile pour le dessin

Exposition de Jean-Luc Verna

Pose utile pour le dessin est une compilation de 17 années de recherche photographique présentant les congruences entre histoire de l’art et histoire du rock. Par association d’idées, Jean-Luc Verna convoque des figures de l’une et de l’autre et à partir de deux images historicisées, il crée une troisième image singulière. Ce travail est le premier langage chorégraphique à l’origine de la pièce Uccello, uccellacci & The Birds.

Crédit photo : JEAN-LUC VERNA / MICHEL COHEN / BALLEOR COURTESY - AIR DE PARIS, PARIS.


En savoir plus

0

commentaires

Festival À Corps
07 Avr

Festival À Corps

Le Festival À Corps s’attache cette saison aux rapports aux autres : les amateurs, les fans, les curieux, les électeurs, tous ces autres qui s’expriment et se projettent sur une chose, ensemble mais dans leurs différences.

Le très fameux Gala de Jérôme Bel empoigne la question de l’amateurisme en danse avec l’humour, le décalage et l’intelligence qu’on lui connait. Fanny de Chaillé, elle, va jouer sur les cordes du Gonzo journalisme, né pour et avec l’histoire du rock’n roll. Du rock et de ses mythes, reparlons en justement avec la création de Jean-Luc Verna tandis qu'avec Boris Charmatz nous faisons le saut de la scène à l'espace public ! Il revient pour nous questionner la nuit en un lieu improbable de notre ville. Avec Gaëlle Bourges nous parlerons politique à travers une œuvre majeure de la Renaissance italienne : les somptueuses fresques du Bon et du Mauvais Gouvernement du Palais ducal de Sienne.

Enfin, dans un registre plus intime, nous plongerons dans l’identité du jeune Benjamin Bertrand et sa naissance sous X, alors que Julie Coutant et Éric Fessenmeyer nous embarqueront dans une transe vibratoire et fusionnelle. Mickaël Phelippeau revient nous charmer avec le portrait réussi d’une très jeune femme à la personnalité éclatante. Et le génial musicien, Erwan Keravec, va jouer avec nos sens.

Face à ces fortes propositions, les étudiants du monde entier qui nous rejoignent avec leurs travaux chorégraphiques, trouveront à nouveau dans À Corps un public, bien sûr, mais aussi un cadre bourré d’énergie où ils pourront multiplier à souhait les rencontres, se confronter aux surprises les plus artistiques et engagées, cultiver leur travail en ateliers avec des pros et aussi animer le dancefloor !

Crédit photo : Arthur Péquin


0

commentaires

02 Avr

Jeune Orchestre de l’Abbaye

Mozart

Donnez à Mozart un très ordinaire livret bouffon et il vous en fera une subtile comédie ! Le compositeur n’a que dix-huit ans lorsqu’il reçoit de Munich le texte de La Finta Giardiniera et la commande d’un ouvrage qui sera qualifié de dramma giocoso (drame joyeux), comme plus tard Don Giovanni. Le jeune homme, instinctivement, dépasse en effet le registre de la farce pour livrer une partition étourdissante par sa vitalité, mais surtout par sa profondeur. La dernière symphonie de Mozart dite Jupiter est majestueuse. L’esthétique souveraine suggérée par ce nom la place parmi ses plus grandes œuvres. Richard Strauss disait qu’« elle était l'œuvre la plus belle [qu’il ait] écoutée ».

Crédit photo : Sébastien Laval


En savoir plus

0

commentaires

Hearing
28 Mar

Hearing

Amir Reza Koohestani

Le théâtre de l’Iranien Amir Reza Koohestani compte parmi les plus inventifs de la scène internationale. Présent au Festival d’Avignon 2016, le voici pour la première fois au TAP avec ce fragment possible d’une réalité en République Islamique. Incursion dans la vie de jeunes filles à Téhéran : un rapport écrit par Samaneh met en cause Neda, accusée d’avoir accueilli un homme dans sa chambre d’internat. Une voix a été entendue, réelle ou fantasmée. Sans preuve, l’interrogatoire mené par leur surveillante témoigne de l’hypocrisie régnante. Sous les interdits, l’intime se fraie. Exceptionnelles, les comédiennes éclairent l’obscurité dominante. La langue farsi nous plonge dans l’énigme, un trouble redoublé par l’usage de la caméra en direct. Procès sans jugement, ce théâtre subtil dit seulement ce qui est. C’est là sa puissance politique.

Mardi 28 mars : 20h30
Mercredi 29 mars : 19h30

Crédit photo : Amir Hossein Shojaei


En savoir plus

0

commentaires

Marc Ducret nonette
22 Mar

Marc Ducret nonette

Métatonal

Le guitariste aventureux Marc Ducret fusionne l’audace cérébrale du jazz à la pulsion instinctive du rock, l’atonalité au métal. Autour du trio historique qu’il forme avec Bruno Chevillon à la basse et Éric Échampard à la batterie, gravitent d’autres grands noms de la scène improvisée. Avec Christophe Monniot (saxophone alto), Fabrice Martinez (trompette et bugle) et Samuel Blaser (trombone), le trio devient sextet et signe Métatonal (Ayler Records, 2014). Sur scène, il invite les trois souffleurs de Journal Intime (Sylvain Bardiau, Frédéric Gastard et Matthias Mahler) pour une déclinaison de l’album en nonette. Ancré autour du duo rythmique, le jeu éruptif de Ducret est alimenté par les envolées des cuivres. Thèmes récents ou revisités et reprises de Dylan structurent un set à l’énergie détonante.

Crédit photo : Maarit Kytöharju


En savoir plus

0

commentaires

Jean Rondeau
21 Mar

Jean Rondeau

+ ensemble instrumental
Concertos de Bach et ses fils

Après avoir fait la connaissance des ancêtres de Bach la saison passée, découvrons ce que Johann Sebastian et ses fils ont écrit pour clavier et orchestre. Jean Rondeau a réuni autour de lui la fine fleur des musiciens actuels pour entamer cette discussion en musique qu’était le concerto à l’époque baroque. On sent cependant que chez les fils Bach, le dialogue devient parfois plus conflictuel, ouvrant doucement la porte à ce qui allait devenir le grand concerto romantique, une lutte entre le puissant piano et l’orchestre symphonique. Jean Rondeau, Révélation Soliste instrumental aux Victoires de la Musique Classique 2015, revient dans l’auditorium pour fêter la sortie de son disque enregistré au TAP en septembre.

Crédit photo : Edouard Bressy


En savoir plus

0

commentaires

Isabelle Druet et Anne Le Bozec
16 Mar

Isabelle Druet et Anne Le Bozec

Shakespeare Songs

Virtuose du langage, maître des sentiments humains, expert des intrigues machiavéliques du pouvoir et des tyrans, chantre de l’amour et du jour présent, voici comment on pourrait entre autres définir Shakespeare. Et avec lui nous allons au cœur de l’humain dans ses extrêmes, passant de la démence au burlesque, du désespoir à la bonhomie. Isabelle Druet, avec sa voix de miel, ses dons de comédienne et sa diction hors du commun, est accompagnée à la perfection par la pianiste Anne Le Bozec. Le duo complice visite en musique, sous la plume de Schubert, Schumann, Rossini ou Sibelius, une galerie de figures tantôt tragiques comme Ophélie et Desdémone mais aussi plus légères comme Silvia ou Cymbeline, silhouettes féminines idéales, évoquées avec ardeur, étonnement, ravissement.

Crédit photo : Montage Némo Perier Stefanovitch / Caroline Doutre


En savoir plus

0

commentaires

Claudette et les femmes d’aujourd’hui
14 Mar

Claudette et les femmes d’aujourd’hui

Sandrine Bourreau

Vous connaissez Claudette Fuzeau ? Pour la première fois à Poitiers, la magnétiseuse de mojettes de Guénay fait son show. Depuis 20 ans, l’agricultrice en robe fleurie mène sa Croisade du bonheur, en région, au Festival d’Avignon et même outre-Atlantique. Complice de Yannick Jaulin, l’élégante au patois trapu et à la langue bien pendue s’intéresse à la femme d’aujourd’hui : contre le modèle de perfection, elle se penche sur la culpabilité féminine et le « devoir être ». Féministe du bocage, elle évoque Jeannie Longo, Lady Gaga, Simone du Crédit Agricole et puis Sylvie aussi, avec qui son mari est parti… Pétrie de bon sens et d’humour, la thérapeute inspirée réconforte et revigore les dames comme les hommes. Alors, à bétout ?!

Mardi 14 mars : 20h30
Mercredi 15 mars : 20h30
Jeudi 16 mars : 19h30
Vendredi 17 mars : 19h30
Samedi 18 mars : 19h30

Crédit photo : Philippe Bréard


En savoir plus

0

commentaires

Beethoven – Symphonie n° 7
09 Mar

Beethoven – Symphonie n° 7

La 7e symphonie de Beethoven à la différence de la 5e, vous prend plutôt par la main et vous invite à la danse : les mélodies radieuses qui la parcourent, les rythmes pointés, la tonalité lumineuse, tout ici participe d’une jubilation et d’un hédonisme sonore qui la rendirent à jamais populaire. Le mouvement lent, une pseudo marche funèbre dut être bissé en entier lors de la création et la postérité mercantile lui proposa mille résurrections dans la pub ou la chanson…


En savoir plus

0

commentaires

Concert Quizz Anniversaire
09 Mar

Concert Quizz Anniversaire

Après 25 ans de concerts, de tournées et d’enregistrements, les musiciens de l’OCE ont dans la tête nombre d’anecdotes qu’ils sont prêt à partager avec vous lors d’un quizz musical. Rassurez-vous, pas besoin d’être un musicologue averti. De plus, c’est l’anniversaire de l’orchestre, mais les cadeaux seront pour vous (des CD pour les gagnants du quizz !).

Crédit photo : Arthur Péquin


En savoir plus

0

commentaires

Perküsyon
09 Mar

Perküsyon

Turc, percussions

Les turqueries à la mode au 18e siècle naissent de l'engouement pour la musique des janissaires, ces troupes d'infanterie d'élite réputées pour leurs fanfares. Marie-Ange Petit, timbalière de l’OCE nous dévoile comment grand tambour, triangle et cymbales ont alors fait leur entrée dans l'orchestre. En prime, une Danse Macabre, pas du tout orientale, confiée aux facétieux collègues percussionnistes de Marie Ange.

Crédit photo : Joscelin Renaud


En savoir plus

0

commentaires

Chœur et orchestre des jeunes
09 Mar

Chœur et orchestre des jeunes

Plus de 70 choristes et 20 musiciens des conservatoires régionaux sont à nouveau réunis autour de l’Orchestre des Champs-Élysées. Au programme, des extraits du Requiem en do mineur pour chœur mixte, écrit en 1816 à la mémoire de Louis XVI par Cherubini, le plus français des compositeurs italiens.

Crédit photo : Arthur Péquin


En savoir plus

0

commentaires

Beethoven – Symphonie n° 5
09 Mar

Beethoven – Symphonie n° 5

La 5e symphonie occupe une place à part dans la production beethovenienne. Tout le monde ou presque connaît ses deux premières mesures. Si encore de nos jours ces « coups du destin » marquent les esprits, on peut imaginer comment les contemporains de Beethoven reçurent le choc. Finis les préliminaires : cette 5e vous prend à la gorge dès le premier accord et ne vous lâchent que 35 minutes plus tard, laminé par ce pur exemple de musique romantique. Goethe ne s’y est pas trompé en s’écriant « C’est très grand, c’est même absolument fou ».

Crédit photo : Arthur Péquin


En savoir plus

0

commentaires

Ars Nova ensemble instrumental / Proxima Centauri
16 Fév

Ars Nova ensemble instrumental / Proxima Centauri

Xenakis, Vázquez, Lima, Reich

Rencontre entre deux ensembles de notre nouvelle grande région : Ars Nova, formation associée au TAP, et Proxima Centauri, ensemble de musique de chambre bordelais. Rencontre également entre la création d’aujourd’hui et deux maîtres de la musique contemporaine, Steve Reich et Iannis Xenakis. S’ils font aujourd’hui figures d’icône, c’est bien parce qu’ils ont bouleversé les dogmes en vigueur dans la deuxième moitié du 20e siècle et ouvert de nouvelles perspectives à la création. Entre la musique répétitive de Steve Reich et la force rythmique à l’énergie pure de Xenakis, nous découvrirons deux jeunes compositeurs sud-américains pour un voyage dans des univers colorés et pleins de fougue.

Crédit photo : Arthur Péquin


En savoir plus

0

commentaires

Bigre
14 Fév

Bigre

Mélo burlesque
Pierre Guillois

Imaginons trois clowns sans nez rouge et sans mot au dernier étage d’un immeuble sans façade. Deux hommes et une femme habitent ces chambres de bonnes : la première immaculée, la seconde bordélique et la troisième coquette. Ces bougres, qui auraient pour destin de tout rater merveilleusement, sont les grands enfants de Chaplin et de Tati : des gens qui tanguent en tentant de ne pas dégringoler. Chansons en yaourt, gags à la pelle et émotions à fleur de peau : subtil, le rire fait sens. Dans un ingénieux décor fait de trappes et de trouvailles, les trois comédiens portent l’un des grands succès théâtraux de 2015. Par l’absurde, ces voisins bêtement humains bouleversent nos vulnérabilités et nos solitudes. C’est drôle et bigrement beau.

Crédit photo : Fabienne Rappeneau

Mardi 14 février : 20h30
Mercredi 15 février : 20h30
Jeudi 16 février : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Beethoven
09 Fév

Beethoven

Concerto « L’Empereur »
Symphonie n° 8
Orchestre des Champs-Élysées

Plein d’une intense jubilation, et en même temps mystérieux et profond, « L’Empereur » avec sa connotation guerrière est aujourd’hui le plus célèbre concerto de Beethoven. Acclamé à sa création à Leipzig en 1811 où le public l’a jugé particulièrement original, imaginatif et énergique, son Concerto n°5 fut boudé par la conservatrice Vienne quelques mois plus tard. C’est à ce moment qu’il commence la composition de sa « petite » symphonie, que d’aucuns considèrent comme classique (elle comporte même - à l’ancienne - un menuet !). C’est compter sans les hardiesses rythmiques et harmoniques qui émaillent cette partition jubilatoire et en font une espèce d’adieu-clin d’œil à la symphonie du 18e siècle.


En savoir plus

0

commentaires

Europe connexion
08 Fév

Europe connexion

Alexandra Badea | Matthieu Roy

Descente dans les pensées d’un homme, dans les rouages d’un mécanisme mondial. Au sein de la Commission Européenne, le lobbyiste agit au profit de l’industrie semencière : il manipule, influence et diffame. Prêt à tout pour assouvir son désir de puissance, il se retrouve pris dans une machinerie implacable qui menace la santé d’autrui, qui pulvérise sa vie. Portée par quatre acteurs français et taïwanais, projetée dans le dispositif bi-frontal immersif et sonore [imaginé pour L’Amour conjugal – au TAP en 2010], sa voix intérieure nous emporte. La pièce de la jeune Alexandra Badea percute des points cruciaux, intimes et collectifs. À l’invitation du Taipei Arts Festival, le Poitevin Matthieu Roy réalise une création internationale bilingue et met ainsi en résonance, de part et d’autre du monde, nos actes et nos espérances. Et si tout pouvait changer ?

Mercredi 8 février : 20h30
Jeudi 9 février : 20h30
Vendredi 10 février : 19h30


Crédit photo : Matthieu Silberstein


En savoir plus

0

commentaires

Christophe
08 Fév

Christophe

Icône inclassable, dandy indémodable, Christophe est libre. Depuis 50 ans, il fait « sa musique », reprise aujourd’hui par d’autres, Christine & The Queens ou Sébastien Tellier en tête. Des vestiges de son chaos intime, il érige un disque vertigineux, porté par ses mélodies fluides et sa voix froissée. Toujours plus électro que rock, l’autodidacte travaille ses chansons à partir des textures et réverbérations sonores, alliant aux synthétiseurs quelques cordes sensibles. En binôme avec Jean-Michel Jarre ou Laurie Darmon (textes), en duo avec Alan Vega ou Anna Mouglalis, il compose le 13e album d’une œuvre résolument moderne, signée de sa romantique étrangeté. Un concert événement.

Crédit photo : Lucie Bevilacqua


En savoir plus

0

commentaires

The Ventriloquists Convention
01 Fév

The Ventriloquists Convention

Dennis Cooper | Gisèle Vienne | Puppentheater Halle

Voir un spectacle de Gisèle Vienne et éprouver le réel. Ceux qui ont vu Jerk [en 2013 au TAP] s’en souviennent. Avec l’auteur Dennis Cooper et le performeur Jonathan Capdevielle [venu à Poitiers avec Adishatz/Adieu et Saga], elle poursuit un travail sur la dissociation entre voix et corps. Cernant les confins de la folie, elle plante sur scène une intense et « inquiétante étrangeté », digne d’un film de David Lynch. Revenue de la convention internationale de ventriloquie qui a lieu chaque année dans le Kentucky, elle réunit neuf marionnettistes et leurs doubles pour une reconstitution fictionnelle. Entre les numéros grotesques d’un clone, d’une muppet, de Kurt Cobain ou du coussin Pillow, émergent les motivations et obsessions qui animent chacun. Qui manipule ? Qui parle ? Les voix démultipliées entonnent une trouble polyphonie, schizophrénique.

Mercredi 1er février : 20h30
Jeudi 2 février : 19h30

Crédit photo : Estelle Hanania


En savoir plus

0

commentaires

Orchestre National Bordeaux Aquitaine
31 Jan

Orchestre National Bordeaux Aquitaine

Pärt, Mozart, Bruckner

L’Orchestre National Bordeaux Aquitaine présente un programme réunissant trois œuvres parmi les plus belles de leur siècle. Il débute par Fratres (frères), une œuvre composée pour un groupe d’instruments indéterminés, ici dans sa version la plus épurée pour violon et piano. Hommage à Britten qui venait de disparaître, Fratres reste à ce jour l’œuvre la plus célèbre d’Arvo Pärt. Pour le 4e rendez-vous de sa résidence au TAP, Vanessa Wagner jouera également la partie soliste du 23e Concerto de Mozart, la tendre nostalgie qui s’en dégage est l’une des plus hautes inspirations du compositeur. Un siècle plus tard, la 7e Symphonie de Bruckner recèle en son cœur un adagio d’une grande pureté formelle, inspiré par la mort de Richard Wagner, à qui Bruckner vouait une dévotion quasi mystique.

Crédit photo : Caroline Doutre


En savoir plus

0

commentaires

Arnaud Rebotini & Christian Zanési
27 Jan

Arnaud Rebotini & Christian Zanési

Frontières

Arnaud Rebotini, pivot de la techno et Christian Zanési, pilier de l’électro-acoustique ? Oui ! Leur rencontre est le point de fusion idéal entre les pulsations de l’une et les sonorités de l’autre. Après quelques scènes, ces explorateurs composent un album à quatre mains, Frontières (Blackstrobe Records, avril 2016). Rebotini qui avait enflammé le TAP en 2013, amène avec ses synthés analogiques, des nappes, rythmes et mélodies quand Zanési apporte avec son logiciel numérique, des timbres, textures et sons extraits du réel ou acoustiques. Leur électro ambient se vit live sur la création vidéo de Zita Cochet où se télescopent caméras de surveillance actives, formes abstraites et images d’archives. Une expérience aux confins des perceptions.

Crédit photo : Philippe Levy


En savoir plus

0

commentaires

Vanessa Wagner & Murcof
26 Jan

Vanessa Wagner & Murcof

Statea

Fernando Corona, orfèvre de l’électro minimale et Vanessa Wagner, pianiste classique hors norme ? Oui ! L’artiste en résidence de la saison, insatiable curieuse, initie un duo novateur avec le maestro mexicain. Ensemble, ils parcourent un répertoire pianistique qui, depuis le 20e siècle, s’étend de Erik Satie à John Cage, Philip Glass, Arvo Pärt et Aphex Twin. En miroir ou en écho au toucher intense de Vanessa Wagner, Murcof élabore sur ses machines des boucles et textures sonores en temps réel qui diffractent les pièces et les amplifient. Leur univers cinématographique et énigmatique est Statea, équilibre délicat entre leurs deux présences. Leur album sorti en 2016 chez InFiné, ping-pong fascinant, augure une étonnante party dans l’auditorium.

Crédit photo : Pierre Terdjman


En savoir plus

0

commentaires

Doulce Mémoire
24 Jan

Doulce Mémoire

La Dive Bouteille

Un cabaret joyeux, débridé et inventif, où défilent dans une succession de tableaux les grands thèmes de la Renaissance française tels qu'ils sont développés chez Rabelais : les ripailles, les amours, les spéculations philosophiques, la fête... Le spectacle, représenté en costumes par un chanteur, un comédien et trois instrumentistes-acteurs, fait entendre les musiques citées dans l'œuvre de Rabelais (musiques populaires, chansons à danser et musique savante) écrites par les compositeurs de la cour de François Ier (y compris le châtelleraudais Clément Janequin). Et tous les instruments de la Renaissance y sont à la fête : épinette, luth, guitare renaissance, cistre, flûtes à bec, bombardes, doulçaine et... tournebout !


En savoir plus

0

commentaires

Concert-sandwich Rémi Geniet, piano
20 Jan

Concert-sandwich Rémi Geniet, piano

Rémi Geniet connaît bien le TAP. Il aime l’acoustique parfaite de l’auditorium où il a enregistré deux de ses disques (Bach et plus récemment Beethoven). Élève de Brigitte Engerer, il est en dépit de son âge une « bête » de piano. Plus jeune lauréat de l’histoire du Concours international Beethoven de Bonn en 2011, il remporte à l’âge de vingt ans le 2e Prix du Concours international Reine Élisabeth de Belgique en 2013. Depuis, il s’est imposé comme l’un des tous premiers pianistes de sa génération. Pour votre pause déjeuner, Rémi Geniet vous propose deux sonates de Beethoven (dont la célèbre « Clair de Lune ») et la volcanique Valse de Maurice Ravel, où sa virtuosité fera à nouveau merveille !


Avec le soutien de Grand Poitiers


0

commentaires

[Plaire] Abécédaire de la séduction
17 Jan

[Plaire] Abécédaire de la séduction

Jérôme Rouger

Après les préliminaires, voici enfin Plaire ! En mars 2015, Jérôme Rouger est venu au TAP préparer le public à sa nouvelle création lors d’un théâtre-sandwich mémorable. Dans une logique d’écriture à la Perec [Je me souviens au TAP en 2010], il compose cet Abécédaire de la séduction. Le besoin de plaire – au plus grand nombre ou au moins à l’autre – nous façonne et conditionne nos relations. Mais, amoureuse ou idéologique, la séduction peut vite se muer en manipulation, en instrument du pouvoir. Seul en scène, avec cet humour facétieux et ce plaisir du jeu, le charme, décidément, opère. Poèmes, danses ou chansons sont autant de portraits et réflexions sur la question, aussi politique qu’intime. Allez, commençons par A !

Mardi 17 janvier : 20h30
Mercredi 18 janvier : 19h30


En savoir plus

0

commentaires

Niwashi no yume
12 Jan

Niwashi no yume

Rhizottome

Niwashi no yume ? Le rêve du jardinier : Rhizottome [vu au TAP en 2011 et 2014] renoue avec les racines, retourne la terre et sème les graines d’une nouvelle musique traditionnelle sensuelle et féconde. De retour d’une résidence à Kyoto (à la Villa Kujoyama, équivalent de la Villa Médicis à Rome), le duo poitevin crée un concert visuel en quatuor. L’accordéon chromatique bisonore d’Armelle Dousset et le saxophone sopranino de Matthieu Metzger dialoguent avec le koto – longue cithare japonaise – de Reiko Imanishi. Compositions traditionnelles, créations et improvisations, s’acclimatent de paysages visuels réalisés en direct par Akito Sengoku. Feuilles mortes, pigments, musique et chant engendrent une rêverie psychédélico-organique aux parfums d’humus et de momiji, l’érable du japon.

Crédit photo : Shimpei Murayama Arnaud Rodriguez


En savoir plus

0

commentaires

Rain
10 Jan

Rain

Anne Teresa De Keersmaeker

Ce ballet contemporain est un chef-d’œuvre. Anne Teresa De Keersmaeker n’était pas revenue à Poitiers depuis Rosas danst Rosas [2010] et En Atendant [Festival À Corps 2011]. Chorégraphe majeure de notre temps, elle est aussi figure tutélaire de jeunes talents, formés à son école P.A.R.T.S. [Noé Soulier ou Daniel Linehan vus au TAP]. Créé en 2001 sur l’inspiration de Music for 18 musicians, partition essentielle de la musique répétitive signée par Steve Reich en 1976, le ballet est vague aérienne, flux bouillonnant. En tension et suspension, diz interprètes - habillés par Dries Van Noten - propagent rosaces, sauts et motifs itératifs en de fascinants tracés géométriques. Pièce solaire, Rain est une ondée éclatante.

Crédit photo : Herman Sorgeloos


En savoir plus

0

commentaires

Il n’est pas encore minuit…
14 Déc

Il n’est pas encore minuit…

Compagnie XY

C’est quoi ce cirque ? C’est une danse du risque. Vingt-deux acrobates défient la gravité, s’élèvent et s’envolent. De portés vertigineux en voltiges aériennes, ils érigent d’immenses colonnes à cinq étages, d’épatantes pyramides et des rondes mouvantes. Mains à mains et corps à corps construisent et déconstruisent d’insolites architectures humaines. Guidés par le chorégraphe Loïc Touzé, les intrépides évoluent avec fluidité sur les cadences rétro du lindy hop, les volutes électro et les silences intenses. Propulsés par des planches et des bascules, lancés sans filet, seules la confiance et la bienveillance équilibrent ces êtres ensemble. Et avec eux, il y a de la joie à tous les étages et pour tous les âges (dès 8 ans) !

Douceurs et jus de fruits offerts par nos partenaires Rannou-Métivier et Gargouil à l'issue de la représentation, mer 14 déc


En savoir plus

0

commentaires

Concert de Noël
11 Déc

Concert de Noël

Orchestre Poitou-Charentes

Après le succès de la saison dernière, l’Orchestre Poitou-Charentes nous propose un nouveau concert à partager en famille. Pour ce programme à l’éclectisme réjouissant, il invite Nicolas Simon, jeune chef curieux ouvert aux expériences les plus variées, et Philippe Cassard, aussi brillant pianiste que fin pédagogue. Il ne s’agira surtout pas d’un cours d’histoire de la musique mais bien d’une promenade à travers quelques chefs-d’œuvre où le pianiste vous contera anecdotes érudites et autres histoires truculentes. Pour faire savourer par petites touches, le plaisir de la musique aux petits comme aux grands.

Crédit photo : Arthur Péguin


En savoir plus

0

commentaires

Chatons violents
09 Déc

Chatons violents

Océanerosemarie

Océanerosemarie l’actrice-humoriste est un phénomène ! Son dernier stand-up (depuis plus d’un an à l’affiche à Paris !) est hilarant et tellement pertinent. Elle y évoque aussi bien les problèmes de couple et de chaussettes sales qui traînent, l'adoption de chatons grâce aux vidéos de "LOL cats", le regard des Parisiens exilés à Marseille sur les "cagoles", que le racisme, la prostitution ou la laïcité. Regard câlin mais verbe aiguisé, la trentenaire se moque d’elle, de nous et fustige les BBB – les Bons Bobos Blancs. De Paris à Poitiers en passant par Marseille, elle démasque la « mixité sociale », replace le « repli communautaire » et défie la bien-pensance. Engagée, féministe, l’irrévérencieuse brandit un miroir à la morale dominante et révèle les idées figées. Rire de soi est un art !

Crédit photo : Svend Andersen


En savoir plus

0

commentaires

Romain Baudoin + Duo PuechGourdon
08 Déc

Romain Baudoin + Duo PuechGourdon

Musique improvisée - Nouvelles musiques traditionnelles

Romain Baudoin - 1 Primate

Venu du Béarn, biberonné à la musique trad et abreuvé au rock progressif, Romain Baudoin a créé son instrument : un hybride double manche fait d’une vielle à roue électro-acoustique alto surmontée d’une guitare électrique. En solo avec cet étonnant torrom borrom (« chaos » en gascon) et une grosse caisse, il projette bourdons lancinants, crissements métalliques et spirales mélodiques en un rock primitif.


Duo PuechGourdon

Ils sont tous deux membres du collectif La Nòvia, constellation de treize artistes dynamisant la musique traditionnelle des Pays d’Oc. Jacques Puech à la cabrette et au chant accompagné de Yann Gourdon à la vielle à roue élaborent une extension du répertoire d’Auvergne et du Limousin en travaillant le son en continu et la perception sonore. Les bourrées s’envolent en ondes hypnotiques.

Crédit photo : Ortéga


En savoir plus

0

commentaires

Un break à Mozart 1.1
06 Déc

Un break à Mozart 1.1

Centre chorégraphique national de La Rochelle - Kader Attou
Orchestre des Champs-Élysées

Cette rencontre entre danse hip-hop et musique classique n’est pas un battle. Onze danseurs et dix instrumentistes, tous virtuoses, dialoguent sur les belles pages du Requiem et de Don Giovanni dans leurs transcriptions pour cordes. Les figures acrobatiques projettent leur élégance sur la puissante tonalité en ré mineur. Lente ou fulgurante, la danse urbaine est une résonance saisissante aux mouvements mozartiens. Les danseurs du CCN de La Rochelle [The Roots en 2013] et les musiciens de l’Orchestre des Champs-Élysées explorent un langage commun inattendu. Créé en 2014 aux Nuits Romanes, le spectacle a été présenté à New York en 2015 lors d’une escale de L’Hermione. Et à chaque représentation, c’est une ovation.


En savoir plus

0

commentaires

Job
23 Nov

Job

Lucie Augeai et David Gernez

Danseur, un job ? Un travail comme un autre, avec les traces qu’il laisse au corps et à l’esprit. Et tout autre, car entrepris par passion et en prise avec des « syndromes » singuliers : le trac, l’attente, l’acharnement... Approche sociologique et regard ludique désarticulent les fantasmes et auscultent les réalités du métier : saluer, répéter, se changer, auditionner, chuter. Les Poitevins Lucie Augeai et David Gernez [Nœuds au TAP en 2014] déploient dans cette première pièce de groupe leur geste chorégraphique dont l’humain est centre de gravité. Du vocabulaire classique à la danse pop, le mouvement fuse, fluide. Sur une composition musicale inédite, au fil de tableaux colorés, les sept interprètes projettent l’énergie communicative du collectif.

Mercredi 23 novembre : 20h30
Jeudi 24 novembre : 19h30



Crédit photo : Jacques Roussel


En savoir plus

0

commentaires

UM
22 Nov

UM

souverain moteur de toutes choses
Zad Moultaka | Ars Nova ensemble instrumental
Neue Vocalsolisten | Ircam

Création au sommet pour Zad Moultaka, Ars Nova ensemble instrumental, le Neue Vocalsolisten et l’Ircam. Avec cette méditation sonore inspirée du Livre des morts tibétain où la voix, l’instrument et la machine se rencontrent, Zad Moultaka explore la notion de sacré en Occident. UM n’est pas qu’une syllabe à consonance de mantra mais aussi l’acronyme de United Motors, clin d’œil décalé à la pensée « Dieu est le premier moteur, le souverain moteur de toutes choses ». Alors quel est notre moteur aujourd'hui ? Cette matière sonore peut-elle nous ouvrir, au-delà de la vacuité, un chemin poétique ou spirituel ? Entre l’infra-grave et l’ultra-aigu, les résonances vrombissent, se fondent, se confrontent et dessinent le visage de nouveaux mantras.


Crédit photo : Laurence Dune


En savoir plus

0

commentaires

ALA.NI
18 Nov

ALA.NI

You & I

C’est une révélation. Son chant hors du temps nous emporte dans une comédie musicale de Broadway, un club ouaté de Harlem où résonnent encore les voix de Judy Garland et Billie Holiday. La Londonienne ALA.NI convie dans son blues la mémoire de ses ancêtres caribéens et, parmi eux Leslie Hutchinson, devenu star du music-hall des années 1930. Remarquée dès 2014 par Laurent Bizot, directeur de Nø Førmat!, la choriste virtuose de Mary J. Blige et protégée de Damon Albarn sort son premier album solo en janvier 2016, You & I. Sur un jazz suave teinté de folk épuré, sa voix langoureuse, portée par un micro vintage, chante les aspérités de l’amour. Avec un glamour sans strass, la belle envoûte.


Crédit photo : Jean-Baptiste Mondino


En savoir plus

0

commentaires

Ballaké Sissoko et Vincent Segal
17 Nov

Ballaké Sissoko et Vincent Segal

Musique de nuit

Figures emblématiques de Nø Førmat!, le maître de la kora et le violoncelliste de Bumcello avaient enchanté le TAP en 2010 avec Chamber music, premier duo issu de leurs conversations musicales. Après avoir parcouru ensemble les continents, ils se retrouvent en janvier 2015 à Bamako, sur le toit de la maison familiale du griot, à l’abri des fureurs du monde. Là, ils captent les bruissements de la vie, la nuit, et bercent les rêveurs. Airs de leur répertoire, traditionnels ou inédits entrelacent leurs cordes dans des mélopées universelles aux influences mandingue, brésilienne, baroque ou jazz. Palabre sans mots, leur Musique de nuit est un vibrant murmure appelant l’apaisement. Auprès d’eux, lovons-nous un peu.


Crédit photo : Claude Gassian


En savoir plus

0

commentaires

Variations Diabelli
16 Nov

Variations Diabelli

Beethoven, Zender
Orchestre Poitou-Charentes

Un concert en deux temps pour découvrir les Variations Diabelli dans tous leurs états. En préambule, Jean-François Heisser jouera la version originale pour piano écrite par Beethoven. Puis, il dirigera la vision des Variations Diabelli de l’iconoclaste Zender qui, après s’être approprié le Voyage d’Hiver de Schubert, avait « envie de tenter une nouvelle fois cet exercice d’équilibriste ». Passer des seules couleurs du piano des célèbres Variations Diabelli à celles d’un orchestre, enrichi entre autres d’un accordéon et d’une foule de percussions, donne l’impression de passer du noir et blanc à la couleur, mais aussi aux rayons X quand la mélodie est réduite à son seul rythme. Pour une immersion totale au cœur de ce chef-d’œuvre !


Crédit photo : Jean-François Hesser / Thomas Chapuzot


En savoir plus

0

commentaires

A nocte temporis
11 Nov

A nocte temporis

Reinoud Van Mechelen
Bach

Reinoud Van Mechelen est bien l’étoile montante du chant baroque. Il révèle une voix de ténor pouvant atteindre sans peine les plus hautes notes du registre. Ce type de voix, qu’on appelle haute-contre dans la musique française, est extrêmement rare et le jeune chanteur flamand est repéré en 2011 par William Christie qui lui ouvre la porte du Jardin des Voix, son studio vocal baroque. Après la prise de rôle de Dardanus l’année dernière à l’Opéra national de Bordeaux, il incarnera à Aix-en-Provence, Zurich et Vienne les rôles de Jason (Médée de Charpentier) et Zoroastre dans l’opéra éponyme de Rameau. Le programme de ce concert fait alterner des airs extraits des cantates de Bach avec de magnifiques pièces de musique de chambre, joués sur instruments d’époque par ses trois complices.



Crédit photo : Senne Van der Ven


En savoir plus

0

commentaires

En Chinoiseries
08 Nov

En Chinoiseries

I-Fang Lin | François Marry

Il est là où on ne l’attend pas, François. Artiste en résidence au TAP la saison passée, il revient sans ses Atlas Mountains, aux côtés de la danseuse I-Fang Lin. En 1990, elle arrive de Taïwan lorsque Mathilde Monnier signe avec le jazzman Louis Sclavis le duo Chinoiserie. 25 ans plus tard, la « Chinoise » devenue interprète fétiche des grands chorégraphes français – Rizzo, Verret et Monnier en tête – crée sa première pièce à partir de cette œuvre et de son histoire. Dans cette traversée entre deux cultures, karaoké kitsch, airs populaires de Chine et chansons pop de François rythment les pas imprégnés de la précision de I-Fang. Complices aux corps complémentaires, ils se font marcher, se portent, se poussent et nous touchent. Les espiègleries de ces deux-là sont jubilatoires.


Crédit photo : Vincent Cavaroc


En savoir plus

0

commentaires

Finir en beauté
03 Nov

Finir en beauté

Mohamed El Khatib

Yamna El Khatib était son nom. Seul en scène, son fils fait le récit du deuil d’une mère. 1950-2012 : entre ces deux dates, la vie d’une femme entre deux pays, le Maroc et la France. Les mois précédant la mort, Mohamed capte les voix et filme les gestes. Des instantanés de vie qu’il assemble aux traces laissées : sms, emails, extraits de journaux. Et si le deuil n’était pas un travail à faire mais un chagrin à vivre ? À travers des détails cocasses, des fragments émus et ses fabulations, l’acteur caresse nos vécus et questionne, avec pudeur et dérision, la famille, la maladie, l’exil, l’intégration, la langue aussi. Depuis son ovation au Festival d’Avignon off en 2015, cette confidence essaime avec délicatesse ce que l’intime a d’universel.

Jeudi 3 novembre : 18h30
Jeudi 3 novembre : 21h30
Vendredi 4 novembre : 20h00
Vendredi 4 novembre : 21h30
Samedi 5 novembre : 15h30
Samedi 5 novembre : 18h30



Crédit photo : Anthony Anciaux Fonds Porosus


En savoir plus

0

commentaires

Noémie Caillault - Maligne
25 Oct

Noémie Caillault - Maligne

Mise en scène de Morgan Perez.
Avec les voix de Jeanne Arènes, Romane Bohringer, François Morel, Olivier Saladin et Dominique Valadié.

Quand on a 27 ans et qu’on apprend qu’on a une boule de 6 cm dans le sein gauche, forcément on a peur, et puis on se bagarre, et on en pleure, et on en rit... La vie, quoi !

Tarif : 10 €


0

commentaires

Hommage à Nijinski
18 Oct

Hommage à Nijinski

Le Sacre du printemps, L’Après-midi d’un faune, Jeux
Dominique Brun

Ce programme est historique. Dès 1912, l’étoile des Ballets Russes transgresse la virtuosité aérienne académique en signant ces marches terriennes et figures angulaires : c’est un scandale, une révolution. Et le détonateur de la modernité en danse, en France. La chorégraphe Dominique Brun, spécialiste de Nijinski – Jan Kounen lui confiera les danses du film Coco Chanel et Igor Stravinsky – s’appuie sur la seule notation de L’Après-midi d’un faune et une rigoureuse recherche pour délivrer ces trois compositions vivantes. Avec François Alu (premier danseur de l’Opéra national de Paris), trente danseurs évoluent sur les partitions originales enregistrées avec les instruments d'époque par l’orchestre Les Siècles (direction François-Xavier Roth). Après Poitiers, ce spectacle sera présenté à la Philharmonie de Paris.

Mardi 18 octobre : 20h30
Mercredi 19 octobre : 20h30



Crédit photo : Alain Julien


En savoir plus

0

commentaires

Pain-Noir
14 Oct

Pain-Noir

1re partie Eddy Crampes et Julien Gasc
Des pépiements d’oiseaux, un nid dans une main, une île… Pain-Noir vit là. Dans un univers où les émotions se font minérales, où les sternes et les requins-baleines transportent nos âmes. Auparavant, le Clermontois s’appelait St. Augustine et chantait sa folk en anglais. On pouvait percevoir le souffle de Nick Drake ou Neil Young. Aujourd’hui, sur ce nouveau disque (chez Tomboy Lab, 2015), sa prose a retrouvé sa langue originelle, posée d’une voix vibrante sur une musique épurée de tout artifice : guitare sèche, piano doux, batterie légère. On pourrait entendre l’influence de Bertrand Belin ou JP Nataf. Mais ce ne peut être que l’éblouissant Pain-Noir.

Si Eddy chante sur le premier album de Julien, Cerf, Biche et Faon (2000 Records, 2013), Julien - membre d’Aquaserge - chante sur le premier album d’Eddy, Le Meilleur (2000 Records, 2012). Pour le TAP, les deux artistes emblématiques de La Souterraine inventent un gala de poche et font rimer mélancolie et confettis, nous invitant à danser pour mieux livrer à nos oreilles leur poésie aigre-douce. Un concert acoustique créé sur mesure.

Fête Souterraine
Depuis 2014, La Souterraine extrait de l’underground francophone des pépites pop. La plateforme publie des compilations en ligne et accès libre, des vinyles en vrai et soutient activement des artistes non formatés, peu médiatisés. Une vision novatrice de la diffusion musicale… La Fête Souterraine au TAP, c’est un showcase chez Plexus Records et un concert de Pain-Noir, Eddy Crampes & Julien Gasc. Souterrons-nous !



Crédit photo : Julien Bourgeois


En savoir plus

0

commentaires

Brahms : Ein deutsches Requiem
13 Oct

Brahms : Ein deutsches Requiem

Orchestre des Champs-Élysées
Collegium Vocale Gent

Brahms, à la mort de son ami Schumann, écrit le plus célèbre des requiem non latins. Tradition luthérienne oblige, c’est une suite de méditations en allemand sur la mort telle qu’elle est évoquée par l’Ancien Testament, une mort qu’il ne faut pas craindre, promesse d’une douce vie éternelle. Philippe Herreweghe, familier de l’œuvre, l’a enregistrée en 1996 dans un disque salué par la critique. Servies par une formation d’excellence - le Collegium Vocale Gent et l’Orchestre des Champs-Élysées, le timbre vibrant de Ilse Eerens et la voix chaleureuse et colorée de Krešimir Stražanac - les subtilités sonores de cette fresque prendront tout leur éclat dans l’écrin idéal de l’auditorium.


Crédit photo : Arthur Péquin


En savoir plus

0

commentaires

Corps Diplomatique
11 Oct

Corps Diplomatique

Halory Goerger

Pourquoi ne pas envoyer des artistes dans le cosmos ? À des années-lumière de l'agitation terrestre, ils vont dériver à l’infini, éduquer de nouvelles générations, créer en continu une œuvre universelle. Et tenter ainsi, par le théâtre, de rencontrer une vie extraterrestre. C’est l’expérimentation d’une utopie : que se passerait-il si on laissait l'art se débarrasser du temps ? Aux côtés d’un journaliste venu assister au départ du Corps Diplomatique, nous voici au cœur de la capsule spatiale, dans un décor digne de Star Trek. Là où Germinal [vu au TAP en 2014 et co-créé avec Antoine Defoort] explorait la construction de l’humanité et du langage, Halory Goerger sonde la dégradation d’un idéal communautaire. Ce théâtre des idées loufoques est une odyssée géniale.

Mardi 11 octobre : 20h30
Mercredi 12 octobre : 19h30


Crédit photo : Didier Crasnault


En savoir plus

0

commentaires

Exposition L’Ultime Frontière
05 Oct

Exposition L’Ultime Frontière

Autour d’un tirage d’une photographie emblématique de Victor Hugo sur son lit de mort par Nadar, conservée par le Musée d’Agen, Le Miroir propose à des conservateurs de musées, des responsables de FRAC, d’artothèques, de bibliothèques et enfin des collectionneurs privés, de choisir dans leur collection une oeuvre qui évoque selon eux le passage de cette ultime frontière qui conduit de la vie à la mort. Chaque prêteur ignore tout de l’identité des autres contributeurs et de leurs choix avant de les découvrir lors de l’exposition. Cette exposition inaugure la seconde saison du Miroir, qui explore les notions de nouvelles frontières et d’espaces inconnus.

vernissage | mar 11 oct | 18h30

Visites commentées
jeu 6, 13, 20 oct 12h30 + 12h45
jeu 13 oct 22h15 + 22h30
mer 19 oct 19h45 + 20h
jeu 3, ven 4 nov 12h30 + 12h45
sam 5 nov 18h + 18h15

Profitez des visites commentées des oeuvres de L’Ultime Frontière. Vos guides seront Jean-Luc Dorchies, et Maud Laurent du Miroir.
(places limitées, inscription recommandée)


Crédit photo : Trafik


En savoir plus

0

commentaires

Un Faible degré d’originalité
04 Oct

Un Faible degré d’originalité

Antoine Defoort

C’est une conférence qui retrace la rocambolesque histoire du droit d’auteur. C’est un spectacle avec des blagues, un dessin animé sur feuilles A3, une maquette de boîtes en carton et même une chanson. On se refait Les Parapluies de Cherbourg, on entend la saga de la succession de Maurice Ravel et on évoque le concept de “rivalité des ressources" en distribuant des Pépito®. Du siècle des Lumières à l’ère du piratage, on traverse le temps versant création, partage des savoirs et spoliation des œuvres. Co-auteur avec Halory Goerger de Bonjour concert ! et Germinal [vus au TAP en 2014], Antoine Defoort nous guide sur le chemin des idées, parsemé de connexions logiques et digressions incongrues. Et on le suit car avec lui, penser est un jeu drôle.

Mardi 4 octobre : 20h30
Mercredi 5 octobre : 20h30
Jeudi 6 octobre : 19h30


Crédit photo : Belinda Annaloro


En savoir plus

0

commentaires

Rectangle : NSDOS + Manaré + Whooligan
30 Sep

Rectangle : NSDOS + Manaré + Whooligan

NSDOS - Live électro - Standalone Complex

Kirikoo Des, alias NSDOS, est un artiste hybride, aussi bien danseur que musicien. Il est porté par le « hacking » et l'esprit « bricolage » de son temps. Son live techno bouillant mélange instruments analogiques et numériques. Du Berghain à Berlin au Weather Festival en passant par l’édition parisienne du Red Bull Music Academy Festival, il incarne la musique du futur. On l’attend de pied ferme et déjà des fourmis dans les jambes.



Manaré - DJ set électro - Rinse France, CleckClekBoom

Acteur incontournable de la scène parisienne depuis son plus jeune âge, Manaré, à seulement 24 ans, fait partie du label CleckClekBoom et a initié l’antenne française de la radio anglaise Rinse. Ses furieux DJ sets qu’il balade à travers le monde fusionnent bass music, techno et groove aux accents ghetto, le tout en créant un son explosif bien à lui. Un mix futuriste parfait qui va à coup sûr nous faire vibrer.


Whooligan

Pour commencer la soirée rien de tel qu’un petit échauffement. Le TAP accueille pour la première fois Whooligan, un nouveau pirate du collectif poitevin Technogramma avec un DJ set techno vinyle d’une efficacité redoutable.


Crédit photo : Gergana Petrova


En savoir plus

0

commentaires

Concert-sandwich Dani Bouillard
27 Sep

Concert-sandwich Dani Bouillard

Le dandy Dani Bouillard livre ici ses nouvelles chansons aux textes signés Gérard Blanchard, auteur du célèbre tube 80’ Rock Amadour. Une voix chaude, des harmonies raffinées et un toucher de guitare inspiré forgent un répertoire poétique et décalé. Depuis 15 ans déjà, la liste des artistes qu’il a accompagnés sur scène est longue et éclectique : Sanseverino, The Dø, Hindi Zahra, Hugh Coltman, Vincent Peirani, Marc Ducret…
En pleine résidence de travail au TAP, c’est en solo qu’il nous revient pour un concert intime, mordant et caustique.


En savoir plus

0

commentaires

Visites guidées Journées Européennes du Patrimoine
17 Sep

Visites guidées Journées Européennes du Patrimoine

Visitez le TAP et découvrez son fonctionnement et son architecture.

Crédit photo : Arthur Péquin


En savoir plus

1

commentaires

Soirée de présentation de saison
07 Sep

Soirée de présentation de saison

Tout vous saurez tout sur les événements et les immanquables de la saison.

18h30
Apéro sur le parvis ambiancé par Negaton, DJ du collectif poitevin Technogramma.
Avec la Route du Chabichou et des Fromages de Chèvre

19h30
Jérôme Lecardeur et l’équipe du TAP vous présentent la saison en 1h30 tout rond, interviews d’artistes, images, séquences live et invités : Vanessa Wagner (Statea, Orchestre National Bordeaux Aquitaine…), Sandrine Bourreau (Claudette et les femmes d’aujourd’hui), Jean-Luc Verna (Uccello, uccellacci & The Birds), Eddy Crampes (Fête Souterraine), Gisèle Vienne (The Ventriloquists Convention) et Benjamin Bertrand (Orages) ont déjà confirmé leur présence !

À l’issue de la présentation, douceurs et jus de fruits offerts par nos partenaires Rannou-Métivier et Gargouil.


En savoir plus

0

commentaires

Fête de la musique
21 Jui

Fête de la musique

Avant que Debussy ne compose son seul opéra Pelléas et Mélisande, Fauré écrivit une musique de scène pour la pièce de Maeterlinck qui distille des ambiances à la manière d’une musique de film. En revanche, les Tableaux d'une exposition sont un parfait exemple de musique à programme avec des descriptions de la vie réelle, puis du fantastique, des contes et des souvenirs du passé. Les mouvements sont reliés par la Promenade qui illustre le passage d’un tableau à l’autre pour l’une des œuvres les plus contrastées qui soient. L’Orchestre du Conservatoire nous propose ici l’orchestration de Mikhail Touchmalov, élève de Rimsky Korsakov, qu’on entend très rarement, celle de Ravel étant devenue la référence.

Gratuit.


En savoir plus

0

commentaires

Danse en amateur et répertoire
04 Jui

Danse en amateur et répertoire

Le TAP a une relation ancienne et organique avec les danseurs amateurs. Il nous est donc tout naturel d’accueillir pour ses 10 ans Danse en amateur et répertoire… Ce programme d’accompagnement, conçu par le ministère de la Culture et de la Communication et piloté par le Centre national de la danse, invite et aide des groupes d’amateurs à travailler tout au long de l’année avec des professionnels (artistes chorégraphiques, notateurs…). Cette année, 166 danseurs de 9 régions présenteront 16 extraits de pièces. Nous retrouverons des grands noms de la danse moderne, postmoderne et contemporaine. C’est à une véritable traversée de l’histoire de la danse (1913-1942-1961-1971… -2008) dans ses esthétiques les plus diverses que vous êtes convié. Une belle fête en perspective !

Samedi 4 juin : 18h00 et 21h00
Dimanche 5 juin : 14h30

Gratuit


En savoir plus

0

commentaires

Ballet de Lorraine
24 Mai

Ballet de Lorraine

Un « spécial Forsythe » à ne pas rater, depuis le ballet néo-classique The Vertiginous Thrill of Exactitude à la mécanique huilée de Duo, en passant par la déconstruction du rituel théâtral dans Steptext. En 40 ans de carrière, William Forsythe a su développer une esthétique de danse unique qui ne renie pas les techniques traditionnelles du ballet, mais qui en déconstruit les règles, les élargit et les défie. Pour interpréter ces pièces du répertoire, nous avons le plaisir de recevoir les remarquables danseurs du Ballet de Lorraine. Dirigé par Petter Jacobsson, le Ballet et ses danseurs forment l’une des compagnies chorégraphiques contemporaines de création et de répertoire les plus importantes d’Europe, présentant des œuvres marquantes de chorégraphes majeurs.

Mardi 24 mai : 20h30
Mercredi 25 mai : 19h30

Durée : 1h20 avec entracte


En savoir plus

0

commentaires

L’Orchestre Poitou-Charentes invite Samuel Strouk
19 Mai

L’Orchestre Poitou-Charentes invite Samuel Strouk

Samuel Strouk se produit aujourd'hui dans le monde entier et auprès de grandes figures du jazz et de la World Music. Sa sensibilité, sa créativité et sa virtuosité lui ont valu de nombreuses collaborations dans des projets internationaux. Sa création pour l’Orchestre Poitou-Charentes fait appel a toutes les couleurs de l’orchestre classique et au talent protéiforme de deux solistes incomparables : François Salque au violoncelle et Vincent Peirani à l’accordéon. Lui-même guitariste, pianiste et arrangeur, il mêle savamment les styles et les genres, inventant ainsi une World Music symphonique d’un charme irrésistible. Darius Milhaud et sa Création du Monde jazzifiante est une introduction idéale !


En savoir plus

0

commentaires

Solo Vincent Peirani
19 Mai

Solo Vincent Peirani

Remarqué depuis quelques années au sein des différents projets jazz variétés mais aussi plus « classiques » avec Roberto Alagna ou Laurent Korcia, Vincent Peirani, Victoire Jazz 2015, est l’accordéoniste que tout le monde s’arrache ! Dans un lieu hors norme comme le quai de livraison du TAP, Peirani va donner toute sa mesure !


En savoir plus

0

commentaires

Duo Bertrand Chamayou et François Salque
19 Mai

Duo Bertrand Chamayou et François Salque

François Salque a fait partie pendant six ans du célèbre Quatuor Ysaÿe. Son goût pour la musique de chambre est indiscutable. Quant à Bertrand Chamayou quand il n’enfourche pas un de ses chevaux de bataille concertants, il aime également retrouver l’intimité de la musique de chambre.
Rendez-vous au plateau B, joli endroit pour cette rencontre.


En savoir plus

0

commentaires

Quintette pour piano et vents de Mozart
19 Mai

Quintette pour piano et vents de Mozart

Ce quintette, une des œuvres préférées de Mozart, est tout à la fois concerto, quand le piano domine, et symphonie concertante, quand les instruments dialoguent et s’interpellent. C’est la perle absolue d’un genre finalement très rare. À apprécier sur la scène de l’auditorium en tout intimité…


En savoir plus

0

commentaires

L’Orchestre Poitou-Charentes invite Bertrand Chamayou
19 Mai

L’Orchestre Poitou-Charentes invite Bertrand Chamayou

Le deuxième concerto de Saint-Saëns fait partie de ces grands monstres pianistiques au même titre que le deuxième de Rachmaninov ou le premier de Tchaïkovski. Bertrand Chamayou appartient, sans conteste, à la famille des grands virtuoses internationaux et l’a très vite mis à son répertoire. Ce concerto se dévoile petit à petit et commence par un solo impressionnant, rappelant les grandes fresques qu’on écrivait à l’époque pour l’orgue. L’œuvre ne retrouve jamais ce calme initial et ne lâche l’auditeur qu’aux dernières notes du presto final.


En savoir plus

0

commentaires

Cocktail
19 Mai

Cocktail

Avec Cocktail, le TAP et ses orchestres associés secouent les us et coutumes du concert, renversent les cadres habituels, investissent des espaces inattendus et mélangent rendez-vous gratuits et payants.

Chaque fin de saison, un orchestre est à l’honneur pour ce rendez-vous singulier et vitalisant. Pour cette première édition, les musiciens de l’Orchestre Poitou-Charentes laissent tomber la cravate, mais pas leurs instruments et invitent quelques amis virtuoses du piano, du violoncelle ou de l’accordéon.

Venez partager cette douce folie autour d’un cocktail spécialement conçu pour l’occasion. Musique de chambre, surprises, créations, concerto, et, qui sait, un Jean-François Heisser en maître de cérémonie, œillet à la boutonnière, égrenant au piano les standards qu’on peut entendre dans les bars des grands hôtels !


En savoir plus

0

commentaires

Alireza Ghorbani
12 Mai

Alireza Ghorbani

Quelle voix que celle d’Alireza Ghorbani ! Ce chanteur et musicien iranien, reconnu comme « le nouveau grand maître du chant persan », possède une tessiture unique, capable de vocalises vertigineuses et bouleversantes. Alireza chante avec passion les charmes enivrants du Golistan, ce Jardin des roses, lieu d’inspiration mystique et amoureuse peint par les poètes soufis d’antan. Accompagné par des instruments traditionnels sur des morceaux originaux et des arrangements inédits du jeune Saman Samimi, Alireza Ghorbani est un merveilleux passeur de la musique persane d’hier et d’aujourd’hui.


En savoir plus

0

commentaires

Les Armoires normandes
10 Mai

Les Armoires normandes

Le grand retour des Chiens de Navarre, champions de l’irrévérence et de la désinhibition : ils ont déjà secoué le TAP de rire — et d’effroi — avec Une Raclette, Nous avons les machines et Quand je pense qu’on va vieillir ensemble.
Si vous aimez être mis en boîte, vous serez servis car à nouveau l’os à ronger, c’est vous ! Toujours aussi cash et trash, la meute dirigée par Jean-Christophe Meurisse dépèce avec appétit nos comportements amoureux, sur le mode « on n’est jamais aussi con que le premier jour du printemps ». La force du collectif, c’est que rien n’est jamais gratuit et toujours servi par un humour féroce. Âmes sensibles, vous voilà prévenues !

Mardi 10 mai : 20h30
Mercredi 11 mai : 19h30

Durée : 1h45


En savoir plus

0

commentaires

La Mouette
27 Avr

La Mouette

Avec son théâtre engagé, vivant et généreux, Thomas Ostermeier a revitalisé la scène européenne. Le directeur artistique de la Schaubühne de Berlin rend charnels et essentiels tous les textes auxquels il se confronte. En 2015, il s’empare de La Mouette entouré d’une équipe de comédiens francophones dont Valérie Dréville dans le rôle d’Arkadina. Il sera beaucoup question de l’Amour et de ses tourments : l’instituteur aime Macha qui aime Treplev qui aime Nina qui aime Trigorine, aussi aimé par Arkadina, elle-même adulée par Dorn. Un territoire miné de conflits et d’illusions où s’exprime la folle passion russe et dans lequel Tchekhov a investi le meilleur de son génie.

Mercredi 27 avril : 19h30
Jeudi 28 avril : 20h30
Vendredi 29 avril : 19h30

Durée : 2h15


En savoir plus

0

commentaires

Vox Luminis
26 Avr

Vox Luminis

La formidable figure de Johann Sebastian Bach a une telle importance que la musicologie a tendance à classer la musique entre avant et après Bach. Si ses fils ont atteint une certaine notoriété (Wilhelm Friedemann, Carl Philip Emmanuel...), ses ancêtres sont moins connus individuellement mais ont écrit de merveilleuses pièces dont Vox Luminis vient d’enregistrer l’intégralité. Ce jeune ensemble belge s’est imposé récemment comme l’un des spécialistes du pré-baroque allemand accumulant nombre de récompenses internationales. Il interprètera également les Musikalische Exequien de Schütz, le premier requiem allemand de l’histoire, sur des textes que Brahms réutilisera deux siècles plus tard.


En savoir plus

0

commentaires

Tragédie
08 Avr

Tragédie

À sa création au Festival d’Avignon en 2012, Tragédie fit l’effet d’une puissante déflagration. Depuis, ce ballet est invité par les théâtres du monde entier parce qu’il se révèle être un « classique » d’aujourd’hui.
À mi-chemin entre danse tribale et transe, Tragédie est une pièce manifeste, obsessionnelle, où neuf femmes et neuf hommes surexposés dans leur nudité se fondent dans un large mouvement répétitif. Olivier Dubois signe une partition chorégraphique magnétique structurée autour de la marche, exécutée avec détermination par des danseurs engagés comme dans une révolution. En accord avec les pulsations de la musique, il parvient à dissoudre le genre. Hommes et femmes ne forment plus qu’une seule masse.
Une faille s'ouvre et laisse entrevoir dans ce tumulte tellurique une vision de la communauté humaine.


En savoir plus

1

commentaires

A mon seul désir
07 Avr

A mon seul désir

"A mon seul désir" emprunte son titre au 6e panneau de La Dame à la licorne et donne vie à cet ensemble de tapisseries, chef-d’œuvre du 15e siècle. Une demoiselle richement parée est accompagnée d’une licorne, vraisemblablement symbole de virginité, d’un lion et autres bêtes batifolant dans un décor semé de fleurs. Si selon les historiens, cinq panneaux évoquent les cinq sens, la signification du sixième demeure un mystère et le point d’accroche de cette pièce esthétique pour 4 performeuses. Allégorie du désir charnel, représentation de la virginité, et bestiaire foisonnant inspirent à Gaëlle Bourges une chorégraphie facétieuse et sensuelle, commentée par un texte tout en humour et légèreté.

Nous recherchons une quarantaine de volontaires pour participer au bestiaire final Âges et sexes indifférents, aucune expérience de danse requise Rencontre avec Gaëlle Bourges au TAP le mer 27 jan 19h30Pour voir des images du travail de Gaëlle Bourges : gaellebourges.com Informations, inscriptions : amonseuldesir@tap-poitiers.com


En savoir plus

0

commentaires

(sans titre) (2000)
05 Avr

(sans titre) (2000)

Tino Sehgal, internationalement reconnu pour ses installations vivantes et immatérielles, Lion d’Or 2013 à la Biennale de Venise, a pour projet avec (sans titre) (2000) d'exposer théâtralement la « danse scénique » du 20e siècle. La transmission de cette pièce, treize ans après sa création, à deux interprètes majeurs confirme le caractère historique de ce solo. Dans les deux versions proposées ici, Boris Charmatz et Frank Willens en donnent tour à tour une interprétation très différente. Dansant nus, sans décor ni musique, à partir de cette même composition, chacun nous conduit dans un imaginaire singulier et nous rappelle le rôle fondamental de l’interprétation. Le spectateur prend un plaisir ludique à ce jeu des différences.


En savoir plus

0

commentaires

69 positions
05 Avr

69 positions

Présence insolite, dansante et nue à proximité immédiate du public déambulant dans l’installation-exposition, la performance de la jeune danoise Mette Ingvartsen rend hommage — parmi d’autres archives documentaires, photos, dessins, vidéos — à l’art performance des années 1960-70. Et notamment à Carolee Schneemann, l’une des figures les plus audacieuses de ce courant de revendication sexuelle et politique. Si, selon Mette, l’aspect transgressif du nu « public » est aujourd’hui émoussé, faire l’expérience d’une complicité décomplexée sur la question de la sexualité demeure d’actualité.

Mardi 5 avril : 19h00
Mercredi 6 avril : 20h00
Jeudi 7 avril : 19h00

Durée : 1h45


En savoir plus

1

commentaires

BACH | PASSION | JOHANNES
04 Avr

BACH | PASSION | JOHANNES

5 danseurs et 7 musiciens se fondent dans La Passion selon saint Jean. Tout ici est mouvement permanent : les interprètes ne cessent de se mélanger, de former de nouvelles configurations où les frontières entre instrumentistes et danseurs se brouillent. Il ne s'agit pas d’interpréter à la lettre cet oratorio magistral de Johann Sebastian Bach mais plutôt de se l'approprier, de le questionner, peut-être même d’aller y rechercher le renouveau par un ascétisme fécond. Après sa relecture du Sacre du printemps qui lui valut une reconnaissance internationale, Laurent Chétouane (M!M - Festival À Corps 2014) offre à cette œuvre sacrée une forme scénique novatrice et puissante.


En savoir plus

0

commentaires

Der Bau
02 Avr

Der Bau

Der Bau s’inspire du Terrier de Franz Kafka écrit en 1923, récit décrivant un personnage retranché dans sa demeure construite dans le moindre détail pour le tenir protégé d’ennemis potentiels. C’est cet espace autour de soi, cette sphère de l’intime dont le corps a besoin pour ne pas se sentir menacé dans son intégrité, qui fait l’objet de la pièce d’Isabelle Schad et Laurent Goldring. Selon eux, l’espace qui nous entoure, de près ou de loin, serait un prolongement du corps, un lieu humanisé où l’on ne se confronte qu’à soi-même, comme dans le terrier du héros de Kafka.


En savoir plus

0

commentaires

Histoire spirituelle de la danse
02 Avr

Histoire spirituelle de la danse

Avec cette Histoire spirituelle de la danse, David Wahl vous convie à l’une des Causeries dont il a le secret. Comme pour chacune d’elles, tout est tissé de réalités provenant d’une immense chasse aux trésors scientifiques, historiques, philosophiques, théologiques, poétiques… Mais sous la plume et la verve de David Wahl, le sérieux devient ludique et le réel prend des allures fantastiques !
Cette fois, l’explorateur délie pour vous un des paradoxes de la danse : pourquoi cet art, pratiqué avec passion depuis toujours en Occident, est-il resté boudé par la Chrétienté ?

Samedi 2 avril : 15h30
Dimanche 3 avril : 15h30
Lundi 4 avril : 19h00
Mardi 5 avril : 19h00
Mercredi 6 avril : 20h00

Durée : 1h15


En savoir plus

0

commentaires

Atlas Poitiers
31 Mar

Atlas Poitiers

Atlas Poitiers réunira sur scène cent Poitevins pour une cartographie de notre ville à travers ses habitants. Avec cette performance créée à Lisbonne en 2011 et qui a depuis tourné dans plus de trente villes dont Helsinki, Rio, Milan, Lille et Budapest, Ana Borralho et João Galante font du théâtre un espace politique en donnant la parole à des citoyens.
Cette foule composée de volontaires (pourquoi pas vous ?) incarne la société mais vient aussi la bousculer. Dans cet Atlas de l’humanité constitué de morphologies, professions, générations et positions sociales différentes, les individus sont prêts à se faire entendre.

Participez à une expérience unique Pour la réalisation de ce spectacle, nous recherchons 100 volontaires de tous horizons, de toutes origines, milieux, professions, sexes, âges.


En savoir plus

0

commentaires

Sieste musicale
19 Mar

Sieste musicale

Allongés dans l'obscurité de l'auditorium, le corps lové sous les plaids vous voilà prêts pour… dormir. Aux commandes de cette sieste François Marry entourés d’invités. Il a conçu un set à son image : la promesse d'un voyage sonique entre les musiques berbères des montagnes de l'Atlas ou les sonorités traditionnelles du Sud-Ouest de la France, le tout harmonisé avec liberté. C'est parti pour un dodo hors normes !

Samedi 19 mars à 15h00 et à 17h00

Durée : 1h00


En savoir plus

0

commentaires

Frànçois & The Atlas Mountains
18 Mar

Frànçois & The Atlas Mountains

Parti de Saintes et de Bristol, le voyage de Frànçois & The Atlas Mountains aura sillonné la France autant que la scène internationale : de Los Angeles à Addis Abeba, de Carthagène à Sydney. Première signature hexagonale du label anglais Domino Records (Artic Monkeys, Franz Ferdinand), le groupe y a édité deux albums qui constituent l'ADN de son style : mélange limpide d'anglais et de français, fabrication artisanale des sons, arrangements doux pop british, rythmiques viscérales tirant vers l'Afrique. Sur scène, disons le clairement, ils sont de loin les meilleurs à voir, animés par une énergie jubilatoire alors qu’un sentiment d’apesanteur saisit les corps et les voix.


En savoir plus

0

commentaires

Haydn : Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix
17 Mar

Haydn : Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix

Voilà une œuvre assez singulière du grand Josef Haydn. En effet, ces Sept Dernières Paroles du Christ en croix existent sous quatre formes différentes : version pour orchestre, pour quatuor à cordes, pour piano et enfin pour quatre solistes, chœur et orchestre. Assez rarement donné dans cette formation choisie par Philippe Herreweghe, cet oratorio illustre les ultimes mots du Christ et s’achève sur une description saisissante du tremblement de terre suivant sa mort. L’œuvre, moins connue que La Création et Les Saisons est pourtant un miracle de finesse, de poésie mais aussi de force dramatique, puisque les mots donnent encore plus de poids à la musique.


En savoir plus

0

commentaires

Une rencontre (étape de travail)
15 Mar

Une rencontre (étape de travail)

En 2012, François Marry et son groupe veulent affiner leur présence sur scène et font appel à I-Fang Lin, interprète phare de nombreux chorégraphes tels Mathilde Monnier ou Christian Rizzo. Suite à cette rencontre, I-Fang propose à François une performance à deux : prenant comme point de départ Chinoiserie, duo fondateur de Mathilde Monnier/Louis Sclavis. En mettant en tension sur le plateau deux corporalités, I-Fang et François souhaitent emmener l'auditeur-spectateur vers la contemplation rythmée et ouverte d'une série de portraits en mouvement.
À l’issue d’une semaine en résidence de création au TAP, ils ouvrent au public leur travail en cours.

Mardi 15 mars : 19h30
Mercredi 16 mars : 19h30

Durée : 1h00

Sur réservation à partir du 15 février 2016.


En savoir plus

0

commentaires

  • Connectez-vous ou inscrivez-vous pour pouvoir poster des commentaires !
  • Posté par Poitevins.fr
    Romain Vanoudheusden le

    J'ai eu la chance de pouvoir y amener ma fille de 7 ans pour sa fête hier, et elle a adoré pouvoir voir de si près deux artistes en plein travail. Bravo à eux également pour l'exercice de rencontre en pleine répétition.

    1 0

Bal Années Folles
10 Mar

Bal Années Folles

Chic, un bal ! L'espace d'une soirée le TAP se transforme en club des années folles. La nouvelle garde du jazz célèbre l’âge d’or du swing. Un véritable retour vers le futur imaginé par 14 jeunes musiciens à l’énergie contagieuse qui vous invitent à danser le charleston, le foxtrot, le lindy hop mais aussi tout « free style » que le jazz des années 20 vous inspirera. Rassemblé en formation XXL, le collectif franco-allemand s’est lancé dans une entreprise historico-réjouissante : loin de toute glorification formolée, il redonne vie avec rigueur aux arrangements parfois oubliés des grands orchestres des années 20. N’hésitez pas à jouer le jeu à fond en arborant quelque détail vestimentaire de l’époque !


En savoir plus

0

commentaires

Haendel, Berlioz, Schoeller, Haydn
08 Mar

Haendel, Berlioz, Schoeller, Haydn

Arie van Beek est un chef curieux de toute musique, aussi à l’aise dans le répertoire baroque que dans la musique d’aujourd’hui. Le chef néerlandais nous offre les Water Music de Haendel, nous fait découvrir un concerto « animal » de Philippe Schoeller, trouve parmi la centaine de symphonies de Haydn celle qui évoque la nature et la chasse. Enfin, il nous fait réentendre les merveilleuses Nuits d’été de Berlioz, dont le titre révèle finalement assez peu la diversité des émotions et des couleurs qui les parcourent. Gaëlle Arquez saura assurément en traduire tous les frémissements.


En savoir plus

0

commentaires

Macbeth
17 Fév

Macbeth

Après Exhibit B, l’inoubliable spectacle choc que nous vous avions présenté la saison dernière au Musée Sainte-Croix, le metteur en scène sud-africain Brett Bailey est de retour au TAP avec une cinglante adaptation de l'opéra de Verdi, Macbeth, inspiré de la tragédie de Shakespeare.
Brett Bailey transpose l’action de nos jours, au Congo, et fait du récit ancestral de la passion et du pouvoir une satire virulente du néo-colonialisme. Les seigneurs de guerre et les sociétés d’exploitation minière y pilotent une guerre civile pour l’appropriation des ressources naturelles consommées par le « monde développé ». Vingt-quatre chanteurs et musiciens pour un concentré de l’opéra de Verdi qui n’a rien perdu de sa force d’impact, de sa puissance d’évocation musicale et vocale. Un spectacle exceptionnel à tous les titres.

Mercredi 17 février : 20h30
Jeudi 18 février : 19h30

Durée : 1h40


En savoir plus

0

commentaires

Faust in the box
11 Fév

Faust in the box

Faust est seul, enfermé dans une boîte. Il vient d’être damné et il est en fuite. Non plus vers un monde extérieur mais en lui-même. Il ne cherche plus rien sinon retrouver sa voix. S’ouvre alors un dialogue entre lui et son ombre. Helga Davis, la magnifique chanteuse remarquée dans la recréation de Einstein on the Beach de Philip Glass et Robert Wilson, campe un Faust ni homme ni femme. Narrateur, chanteuse et musiciens interprètent une partition à la croisée des esthétiques, démultipliant les espaces grâce à l’électronique et ouvrant la voie à de véritables illusions sonores. Andrea Liberovici signe une œuvre très originale pour voix, corps, instruments, ombres en mouvement, et crée un seul et même langage, nouveau et profondément expressif.


En savoir plus

0

commentaires

Thomas Enhco
09 Fév

Thomas Enhco

Victoires de l’album Jazz 2015, le musicien Thomas Enhco est aujourd’hui cité comme « le Keith Jarrett des années 2010 ». Jeune prodige, sur scène dès 10 ans et leader d’un trio à 14 ans, il a affiné son talent au sein d’une famille on ne peut plus musicienne — il est le petit-fils du chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus. Habitué à jouer en formation, le voici lancé dans un nouveau défi, seul au piano, pour des compositions personnelles ponctuées de traits d’improvisation, vertigineux lâcher-prises qui viennent pimenter la narration musicale. Chargé d’émotion, ce voyage sentimental à l’univers jazzy est teinté de beaux accents classiques du côté de Brahms et Schubert.


En savoir plus

0

commentaires

Debussy, Chausson, Magnard
04 Fév

Debussy, Chausson, Magnard

Louis Langrée, premier chef invité de l’Orchestre des Champs-Élysées, défend la musique française partout dans le monde. La saison passée à l’Opéra Comique, ils ont créé ensemble l’un des plus beaux Pelléas et Mélisande qu’on ait entendu depuis longtemps, encensé par le public et la critique. C’est justement Debussy qui constitue la pièce maîtresse de ce concert avec le poème symphonique La Mer, fresque impressionniste où le chatoiement des couleurs devrait être magnifié par les instruments d’époque. Le Poème de l’amour et de la mer fut composé seulement 20 ans avant mais illustre une esthétique fort différente, empreinte de l’influence wagnérienne qui dominait encore en France en cette fin du 19e siècle.


En savoir plus

0

commentaires

Nobody
03 Fév

Nobody

Une entreprise, avec ses bureaux, ses salles de réunion. À l’intérieur, une pépinière de jeunes diplômés, hommes et femmes, rivalisent de performance, au travail comme dans la vie. Soumis aux lois du benchmarking, les salariés se notent, s’évaluent et s’évincent. L’enjeu est d’être le meilleur. Les textes de Falk Richter sont ciselés et mis en scène par Cyril Teste avec le Collectif MxM (souvenez-vous de Patio au TAP). Le théâtre et le cinéma sont subtilement imbriqués : les acteurs — issus de l’excellente école de Montpellier, très convaincants — jouent la pièce et tournent le film que l’on suit en direct, augmentant la tension d’un scénario inédit sur les dérives managériales… jusqu’au basculement final.


En savoir plus

1

commentaires

Concert pour le temps présent
28 Jan

Concert pour le temps présent

Thierry Balasse avait révélé au public la face cachée de The Dark Side of The Moon de Pink Floyd (au TAP en mars 2014), en reconstituant au plus proche, sur scène, dans une dynamique de spectacle, un travail de studio pointu. Il récidive avec une interprétation instrumentale de l’œuvre culte, Messe pour le temps présent de Pierre Henry, écrite en 1967 pour le ballet de Maurice Béjart. Fusion entre des musiques populaires et électro-acoustiques, cette pièce composée en studio sera entendue pour la première fois live. Et pour ce concert deux nouvelles créations : Fanfare et arc-en-ciel, création de Pierre Henry pour orchestre de haut-parleurs et Fusion A.A.N., création de Thierry Balasse, pour piano préparé, bagues-larsen, spatialisateur et orchestre pop.


En savoir plus

0

commentaires

WEE!
28 Jan

WEE!

WEE! ou comment explorer le spectre de l’électro…
Né de l’envie de faire découvrir la nature complexe et multiple de la musique électronique, WEE! s’impose depuis 4 ans comme un des événements à ne pas manquer à Poitiers.
Au programme de cette édition : DJ sets, concerts, sieste électronique, atelier…


En savoir plus

0

commentaires

Rendez-vous gare de l'Est
26 Jan

Rendez-vous gare de l'Est

Pendant six mois, dans un café près de la gare de l’Est, Guillaume Vincent s’est entretenu avec une jeune femme maniaco-dépressive, on dit aussi bipolaire. Il a enregistré son témoignage particulièrement lucide sur sa vie, cette maladie qui la ronge, ses relations avec son mari, son travail, ses allers-retours à l’hôpital psychiatrique.
Rendez-vous gare de l’Est est un récit quasi documentaire, étonnant de vérité, qui évoque le travail de Raymond Depardon. Par moments terriblement drôle, c’est aussi un témoignage poignant. Émilie Incerti Formentini, au jeu d’une rare intensité, tout en nuances et en retenue, fait pénétrer le spectateur au cœur de l’intimité de cette femme. En l’incarnant littéralement et en brouillant de manière fascinante la frontière entre réalité et fiction, elle parvient à faire de ce spectacle une véritable perle.

Mardi 26 janvier : 20h30
Mercredi 27 janvier : 20h30
Jeudi 28 janvier : 19h30
Vendredi 29 janvier : 19h30

Durée : 1h00


En savoir plus

0

commentaires

Patinoire
24 Jan

Patinoire

Il est de notre devoir de vous mettre en garde : ne tentez pas l’équilibre tête en bas sur une chaise dont les pieds prennent appui sur quatre bouteilles de vin disposées sur votre bureau. Non. Si Patrick Léonard le fait, c’est parce qu’il est québécois. Et surtout parce qu’il est un des circassiens les plus renommés dans le monde. Donc, pour s’extraire de cette périlleuse entreprise, il… Enfin, on ne va pas vous raconter, tout simplement parce que c’est… i-né-nar-rable ! Ce garçon a de la virtuosité, de la grâce et un humour fou. Son personnage, un doux farfelu qui semble tout ignorer de son talent, a "deux pieds gauches" qui nous font craindre le pire à chaque minute ! Mais il évite l’inévitable, on ne sait comment, et c’est cela qui est si drôle.

Dimanche 24 janvier : 15h00
Lundi 25 janvier : 19h30

Durée : 1h15


En savoir plus

0

commentaires

Removing
21 Jan

Removing

Formé à PARTS, l’école d’Anne Teresa De Keersmaeker, inspiré par le travail de William Forsythe, Noé Soulier est à seulement 28 ans une figure montante de la danse. Après Signe blanc et Le Royaume des ombres, deux solos sur le vocabulaire de la danse classique (Festival À Corps 2014), Removing est une pièce pour 6 danseurs. Noé Soulier y élabore des séquences de mouvements motivés par des buts pratiques (atteindre un lieu, saisir un objet…) dont il isole les gestes, les capture et les transforme. Il s’attache à la manière dont l’interprète s’engage dans l’action et, par de continuels décalages entre intention et mouvement du danseur, il trouble les perceptions. Removing en appelle à la virtuosité des interprètes, à leur endurance. Le plaisir qu’ils prennent à cette danse généreuse est palpable.


En savoir plus

0

commentaires

Quatuor Artemis
20 Jan

Quatuor Artemis

Après la venue des prestigieux quatuors Modigliani, Diotima et Jerusalem, le TAP est heureux d’accueillir les musiciens du Quatuor Artemis de Berlin, qui figure dans le peloton de tête des meilleurs ensembles mondiaux. Ils ont travaillé sous la houlette des Alban Berg, des Juilliard mais aussi avec le pianiste Alfred Brendel et Walter Levin, l’altiste du mythique Quatuor Amadeus. Les musiciens abordent trois maîtres du quatuor à cordes avec cette singulière sonorité à la fois lumineuse et altière. Si Schubert ou Chostakovitch sont bien connus en la matière (avec quinze opus respectifs à leur catalogue), Brahms avec ses trois quatuors fait regretter qu’il n’ait pas livré plus d’œuvres pour cette formation.


En savoir plus

0

commentaires

Blick Bassy + Vaudou Game
15 Jan

Blick Bassy + Vaudou Game

Blick Bassy (blues)

Chanteur à fleur de voix, compositeur de mélodies au charme trouble, le Camerounais présente sur scène Akö un nouvel album stupéfiant, inspiré par le bluesman américain Skip James. On reconnaît ici la patte du beau label Nø Førmat! : un mélange très organique de minimalisme et d'élégance, ancré dans la tradition et sublimé par un halo classique. L'harmonica s'étire, le banjo est d'une douceur « roots » et le trombone soupire, tendre à fendre le cœur.


Vaudou Game (vaudou funk)

Pétri d’afro-funk, de soul et de culture vaudou depuis l'enfance, le Togolais Peter Solo, accompagné de musiciens français, crée avec Vaudou Game une véritable arme de guerre scénique enfiévrée et funky. Pour faire vibrer le tout, le groupe n'utilise que des instruments et amplis vintage et se réclame de la mouvance funk africaine des seventies, avec cris jubilatoires façon James Brown, cuivres chauds et rythmiques bondissantes. De quoi réchauffer l'hiver assurément.


En savoir plus

0

commentaires

Intrigue et amour
12 Jan

Intrigue et amour

Louise est la fille d’un modeste maître de musique, Ferdinand est l’unique héritier du puissant Comte von Walter. Ils s’aiment, mais leurs sentiments s’opposent au mariage programmé de Ferdinand avec la riche maîtresse d’un duc. Écrite dans la belle langue du 18e siècle, cette pièce phare de Schiller traduit l’exaltation de ses 24 ans : sur une trame de polar politique, on y entend le cri d’une jeunesse en révolte contre l’absolutisme social.
Yves Beaunesne, directeur de la Comédie Poitou-Charentes, met en scène ce manifeste en faveur de l’utopie amoureuse sous la forme d’un work in progress joué et dansé par dix comédiens.

Mardi 12 janvier : 19h30
Mercredi 13 janvier : 19h30

Durée : 2h15


En savoir plus

0

commentaires

Timber!
21 Déc

Timber!

Un spectacle « plus québécois, tu meurs !». « Timber! » c’est le cri d’alerte poussé par les bûcherons avant que l’arbre ne tombe. Le Cirque Alfonse recrée sur une piste en bois l'ambiance de la vie des bûcherons d'autrefois au fin fond des forêts du Québec. Les neuf artistes jonglent ainsi avec des haches, trouvent l'équilibre sur des rondins et des troncs d'arbres et manient la grande scie comme un agrès, le tout au son des banjos et des violons ou des chansons populaires « avec l'accent », qui finissent par faire danser et boire toute la tribu. Les acrobates, tous formidables, s’envolent et rebondissent dans tous les sens, ça rigole et ça danse la gigue et les claquettes et tout le bastringue s’en donne à cœur joie. Nous aussi !

Douceur offerte par notre partenaire Rannou Métivier à l’issue de la représentation du lundi 21 décembre.

Lundi 21 décembre : 19h30
Mardi 22 décembre : 15h00 et 19h30
Mercredi 23 décembre : 15h00

Durée : 1h30


En savoir plus

0

commentaires

Concert de Noël
20 Déc

Concert de Noël

Les concerts de fin ou de début d’année nous proposent des musiques qui riment avec bonne humeur, légèreté, voire décalage.

L’Orchestre Poitou-Charentes ne déroge pas à cette règle en vous offrant un panorama de l’opéra comique, de l’opérette, bref ce qui a fait chanter et danser la France et l’Europe jusqu’à la moitié du 20e siècle. Le tourbillon est ici déclenché par Adrien Perruchon qui a attiré l’attention du monde musical en remplaçant au pied levé le chef d’orchestre titulaire de l’Orchestre de Radio France. Il est épaulé par deux jeunes chanteurs qui vont faire assaut de contre-ut et de contre-fa dans les célèbres airs de Lakmé (les clochettes !), La Traviata ou du… Chanteur de Mexico de Francis Lopez !


En savoir plus

0

commentaires

Comme vider la mer avec une cuiller
14 Déc

Comme vider la mer avec une cuiller

Yannick Jaulin, l’un des conteurs français les plus connus, quitte ses célèbres personnages, « vrais » habitants de son QG de Pougne-Hérisson, et vient nous causer de Moïse, Jésus, Lilith et la Reine de Saba. Dans une mise en scène de Matthieu Roy, il plonge son insatiable curiosité dans les récits religieux qui fondent notre héritage commun.
Tout ceci vous paraît bien sérieux ? N’ayez crainte, même lorsqu’il se fait penseur, l’amuseur Jaulin est toujours le même, campant ses personnages avec cocasserie, bousculant allègrement la chronologie et retournant au patois pour, tout bien réfléchi, situer le Paradis au fin fond des Deux-Sèvres.

Lundi 14 décembre : 20h30
Mardi 15 décembre : 20h30
Mercredi 16 décembre : 19h30

Durée : 1h30


En savoir plus

0

commentaires

Christine Salem
11 Déc

Christine Salem

Christine Salem possède un tempérament de bête de scène qui lui a valu son classement au Top 10 des meilleurs concerts par le New York Times. Depuis son enfance sur l’Île de La Réunion, elle n’a jamais cessé d’écrire et de composer. Elle s’est d’abord initiée au maloya, musique des esclaves, subversive et interdite jusqu’en 1981. Elle l’a ensuite régénéré en puisant dans les différentes musiques de l’Océan Indien et d’Afrique de l’Ouest. Elle réinvente aussi sa langue, un créole enrichi d’onomatopées et de mots en arabe, en malgache ou en swahili. De sa voix chaude et grave, Christine Salem est l’une des rares femmes à chanter le maloya qu’elle partage ici avec trois musiciens. Sa nature rebelle et son goût pour la liberté lui inspirent une musique qui vient des tripes.


En savoir plus

0

commentaires

Debout !
08 Déc

Debout !

- 20:30 / 21:00 -

Quand elle était petite, lorsqu’on lui demandait ce qu’elle voudrait faire plus tard, Raphaëlle Delaunay répondait « Jésus-Christ ou danseuse étoile ». La première place étant déjà prise, s’amuse-t-elle, ne restait plus que la seconde…

Seule en scène, avec un charisme stupéfiant, elle rejoue son histoire de la danse en partant de la Royal School of Dancing de Londres au Corps de ballet de l’Opéra de Paris pour aller vers le hip-hop en passant par les créations de Pina Bausch.
Elle a aussi nourri son propos au gré de conversations avec des habitants de Tremblay-en-France.
Par une subtile équation entre la chorégraphie et les enregistrements de ces conversations, elle dresse un autoportrait intime et incisif avec une danse délicate et exigeante.

Retrouvez Raphaëlle Delaunay dans Bach / Passion / Johannes de Laurent Chétouane.


En savoir plus

0

commentaires

Beethoven
07 Déc

Beethoven

Les symphonies de Beethoven sont pour un orchestre un corpus qu’il est toujours indispensable de requestionner, un monde sonore qui commence aux derniers feux du classicisme, qui ébauche le romantisme allemand, dès l’héroïque troisième symphonie, pour finir par cette énigme musicale qu’est la neuvième.
Les deux premières symphonies comportent déjà ce qui n’était qu’un grain de folie dans le processus créatif de Beethoven. Le compositeur, imprévisible, aller bientôt dérouter ses contemporains. Moins de questionnement avec le concerto pour violon, lumineux édifice, qui demande à la soliste plus que la virtuosité, la grâce, Isabelle Faust a tout cela…


En savoir plus

0

commentaires

Foxtrot Deliriumsur le film La Princesse aux huîtres
01 Déc

Foxtrot Deliriumsur le film La Princesse aux huîtres

Maître incontesté du ciné-concert, Martin Matalon a signé des partitions mémorables pour plusieurs films de Buñuel et pour Metropolis de Fritz Lang.
Avec cette nouvelle création, il nous propose de redécouvrir un film de la période allemande d’Ernst Lubitsch, un petit bijou d’humour burlesque. Sur un rythme trépidant, le réalisateur dresse une satire pétillante de la bourgeoisie américaine du début du 20e siècle.

Comme à l’époque du cinéma muet, c’est à un grand ensemble dirigé que le compositeur confie une partition originale, pleine de mouvements et de couleurs, explorant tout le spectre des relations possibles entre musique et images.


En savoir plus

0

commentaires

Earthly Bird
26 Nov

Earthly Bird

Créé en 2013, le quartet Earthly Bird est un groupe sans frontières servi par quatre improvisateurs d’aujourd’hui. Le saxophoniste Sébastien Coste a réuni autour de lui le chanteur improvisateur Beñat Achiary, le guitariste incandescent Julien Desprez et le batteur Edward Perraud, remplacé ici par l’éminent Fabien Duscombs. Leur hommage aux oiseaux terrestres libère une musique chargée de blues, de bruissements d’ailes et de chants sauvages. Le répertoire propose, entre quelques compositions et improvisations, des reprises particulièrement délectables tel le Dead and Lovely de Tom Waits, un blues pesant qu’Achiary plante à la masse dans la terre humide d’un bayou imaginaire. Ou encore, ‘Round Midnight de Thelonious Monk qui s’étire comme une nappe brumeuse. Cette musique mérite toute l’attention des curieux et des optimistes

En coréalisation avec Jazz à Poitiers


En savoir plus

0

commentaires

(M)IMOSA / Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church (M)
19 Nov

(M)IMOSA / Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church (M)

Marlene Monteiro Freitas, Cecilia Bengolea, François Chaignaud et Trajal Harrell, quatre performers d’exception, dont vous avez déjà pu découvrir les univers chorégraphiques au TAP, reviennent avec une création collective.

(M)IMOSA est une succession de tableaux à l’excentricité jouissive et foutraque : il s’agit de dénicher le point de rencontre entre les codes de la danse postmoderne et du voguing. Tout n’y est que jeu sur les frontières de la représentation, sur la capacité à brouiller les limites entre scène et coulisses.

Dans cette œuvre sexy et intense, délibérément non identifiable, le quatuor infernal explore l’intensité de la faille entre le désir et l’impossibilité de devenir autre. Qui sera pour vous la véritable Mimosa Ferrara ?


En savoir plus

0

commentaires

Pierre Lapointe
18 Nov

Pierre Lapointe

Pierre Lapointe nous annonce le 2 septembre l’annulation de sa tournée européenne, à l’exception de sa date parisienne, pour cause de grande fatigue.Le concert prévu le 18 novembre au TAP n’aura malheureusement pas lieu.
Nous serons heureux de vous retrouver dès le 15 septembre et tout au long de la saison. 


En savoir plus

0

commentaires

Rectangle
13 Nov

Rectangle

Carpenter Brut (Live électro-rock)

Vénéneux, puissant et sexy, Carpenter Brut ce n’est pas un groupe ni une personne, mais un son. Certains murmurent qu'il serait né dans nos contrées poitevines mais le trouble persiste : on trouve ses fans aux quatre coins de la planète. Gamin des années 80, son amour pour les films de John Carpenter transpire aujourd'hui dans ses productions. Fans de Justice, Kavinsky ou de l'italo disco de Moroder, ce concert est pour vous !


Maelstrom (DJ set électro)

Depuis ses débuts, Maelstrom a su gagner le soutien des plus beaux labels, de Sound Pellegrino à Zone en passant par Boys Noize puis Bromance. Sa musique modernise les sonorités de la techno classique de Détroit avec classe et sophistication. Il explore sans cesse de nouveaux territoires et mixe aussi bien dans le béton du célèbre club berlinois Berghain que dans les mythiques jardins de la Villa Médicis à Rome. Maelstrom, armé de quelques remixes et edits spécialement conçus, fera sonner sur le dancefloor le souffle terrifiant des BO de John Carpenter.


En savoir plus

0

commentaires

Tribute to John Carpenter
13 Nov

Tribute to John Carpenter

Vendredi 13 oblige : soirée 100% tension et horreur avec un des papes du film de genre et deux kids des années 80 pour plus de frissons sur le dancefloor !


En savoir plus

0

commentaires

The Thing
13 Nov

The Thing

Film culte du maître incontesté de l’horreur, The Thing nous emmène en Antarctique, en 1982, où 12 hommes découvrent une créature qui une fois décongelée reprend vie… La folie, la peur et le doute s'installent grâce à la mise en scène haletante de Carpenter, aux effets spéciaux de Rob Bottin et à la musique du grand Ennio Morricone.


En savoir plus

0

commentaires

Mendelssohn, Sibelius, Schumann
12 Nov

Mendelssohn, Sibelius, Schumann

Le programme que dirige le brillant Jean-François Verdier invoque les forces de la nature, du moins, telles que la musique romantique les a illustrées.
L’ouverture des Hébrides est un tableau de la mer d’Écosse, de la brume au déchaînement jusqu’à l’apaisement. L’hymne de Schumann au printemps (sa première partition symphonique) est moins descriptif mais reflète l’état de bonheur et d’euphorie du compositeur au moment de sa composition. À découvrir enfin, les courtes pièces pour violon et orchestre de l’inclassable Sibelius, musicien finlandais qui n’a eu de cesse de décrire les grands espaces sous le soleil de minuit. Une occasion d’entendre le violoniste Nicolas Dautricourt, trop rare sur les scènes françaises.


En savoir plus

0

commentaires

Champ/contrechamp
10 Nov

Champ/contrechamp

À l’origine, un projet du Master Arts du spectacle de l’Université de Poitiers : proposer à partir d’un même texte un opus à deux faces avec une adaptation filmique et une autre théâtrale.
Le texte : un conte de Guy de Maupassant, La Martine.
Côté cinéma Paul Vecchiali réalise un court métrage, côté théâtre Yves Beaunesne signe la mise en scène. Et au cœur du dispositif, les étudiants des masters Assistant réalisateur et Assistant metteur en scène rejoints par les comédiens sortants du Conservatoire de Poitiers.

Une soirée en deux parties pour découvrir deux regards sur ce texte de l’auteur qui sut faire des formes courtes un art majeur.


En savoir plus

0

commentaires

Next Day
05 Nov

Next Day

Next Day est un terrain de jeux pour une douzaine d’enfants, de 8 à 12 ans, formant une petite communauté d’apprentis super-héros, dont la mission est de sauver le monde menacé de destruction par les rayons gamma, les tremblements de terre et autres catastrophes écologiques.
Une porte ouverte sur l’imaginaire débridé de l’enfance, créatif, ludique, joyeux et à l’utopie rafraîchissante ! Un spectacle-éprouvette dans la lignée des pièces de Philippe Quesne, qui a fait de l’observation de notre condition humaine sa marque de fabrique et son succès (L’Effet de Serge, La Mélancolie des dragons et Big Bang ont déjà été présentés au TAP).


En savoir plus

0

commentaires

Rectangle
16 Oct

Rectangle

Syracuse

Depuis qu’ils ont 16 ans, Antoine Kogut et Isabelle Maître bricolent des morceaux ensemble. S’adressant tour à tour à la tête et aux jambes, leur musique agrège aussi bien piano, house, italo disco que ballades aériennes et pop psyché.
Programmé dans les plus beaux festivals (Baleapop, Nuits sonores, VilletteSonique), leur live technoïde imparable et sauvage retourne les dancefloors.

Martyn (DJ set | Allemagne | Ostgut + Ninja Tune)
Martyn fait un parcours sans fautes depuis près de 15 ans : il navigue entre les genres musicaux et les plus beaux labels. Il réconcilie les fans d’électro, de dubstep, de techno et de drum’n’bass.
Représentant l'esprit du temple de l'électro berlinoise, le Berghain, il a été choisi par Ben Klock pour figurer dans la compil’ des 10 ans du club. Avec son dernier album The Air Between Words, sorti sur l'institution anglaise Ninja Tune, il s'offre une belle collaboration avec Four Tet et déploie ainsi une bass music intense et jubilatoire.


En savoir plus

0

commentaires

Anne Queffélec
14 Oct

Anne Queffélec

Anne Queffélec est de retour à l’auditorium, dont elle apprécie particulièrement l’acoustique. Elle y a enregistré deux disques, couronnés entre autres d’un Diapason d’or.

Cette musicienne hors pair touche le public droit au cœur par ses interprétations poétiques, naturelles et intenses. Elle revient pour nous avec son cher Scarlatti, qu’elle a déjà enregistré à ses débuts et qu’elle a récemment remis sur le métier pour son disque réalisé au TAP. Son programme forme une grande arche jusqu’à Beethoven, qui sous ses doigts, se tourne plus vers Mozart que vers Brahms.

La grande dame du piano français nous promet une sonate au Clair de lune d’anthologie.


En savoir plus

0

commentaires

Répétition
13 Oct

Répétition

Dans Clôture de l’amour (au TAP en 2013), le couple formé par Audrey Bonnet et Stanislas Nordey se séparait au cours d’un moment de théâtre d’une rare intensité. Pour Répétition, ils sont rejoints par Emmanuelle Béart et Denis Podalydès.
Dans un gymnase transformé en salle de répétition, deux actrices, un écrivain et un metteur en scène règlent leurs comptes…Pascal Rambert continue de décortiquer les relations humaines et de sublimer le jeu de ses acteurs. Il a écrit la pièce pour eux, leurs voix, leurs corps, conférant une « chair » particulière aux personnages.

Un exercice de style et d’interprétation exigeant où chacun retient son souffle face à la performance des quatre comédiens.


En savoir plus

0

commentaires

Ce que j'appelle oubli
11 Oct

Ce que j'appelle oubli

Dans un supermarché, un homme s’empare d’une canette de bière et la boit. Quatre vigiles surviennent, l’entraînent dans la réserve et le rouent de coups. Il en meurt. C’est arrivé en 2009 à Lyon.

Seul en scène dans cette pièce créée en 2012, Denis Podalydès est époustouflant dans le rôle du narrateur s’adressant, en consolateur, au frère de la victime. « Et ce que le procureur a dit, c’est qu’un homme ne doit pas mourir pour si peu » : cette phrase est l’épine dorsale du puissant récit de Laurent Mauvignier, où perce le désir de ramener à la vie l’homme si absurdement disparu.

Alors qu’elle parvient à suspendre le temps, telle un guide, la voix de l’acteur nous offre un moment de fraternité.


En savoir plus

0

commentaires

Jeanne Added + Feu! Chatterton
09 Oct

Jeanne Added + Feu! Chatterton

Jeanne Added, découverte des Transmusicales de Rennes, a constitué un trio féminin à l'univers électro, aux mélodies pop et à l'énergie post-punk encore plus palpable en concert. Avec elles, les sens s'éveillent, les tympans s'exaltent et les arrangements réalisés avec Dan Levy, moitié de The Dø, donnent de l'ampleur. Rare et précieux !

Feu! Chatterton. Dans un genre franchement rock, ces cinq garçons au look dandy incarnent le renouveau de la scène pop hexagonale entre mélodies soignées et lyrisme assumé. Avec leurs textes à l'écriture littéraire très frenchy, l'esprit des grands Bashung et Gainsbourg n'est jamais loin. Pas étonnant que Feu! Chatterton soit devenu un incontournable des festivals.


En savoir plus

2

commentaires

Exposition Rêves éveillés
07 Oct

Exposition Rêves éveillés

En amont des Rencontres Michel Foucault, le Miroir hors les murs invite Yannick Miloux, directeur artistique du FRAC-Artothèque du Limousin, à concevoir, à partir d’un choix d’œuvres contemporaines, une exposition interrogeant le regard et la perception que les enfants se font du monde.

Au programme des œuvres de Jeff Koons, Carl-Emmanuel Wolff, Alain Séchas, Patrick Tosani, Carsten Höller, Pilar Albarracín, Georges Tony Stoll, Regina Möller.


En savoir plus

0

commentaires

07 Oct

« Le Miroir hors les murs » : 1ère exposition « Rêves éveillés »

En préfiguration de son ouverture, la nouvelle salle d’arts visuels Le Miroir propose, avec « Le Miroir hors les murs », une série d’expositions dans quatre lieux, première étape au Tap.

Dans le cadre des « Rencontres Michel Foucault » consacrées cette année à l’enfance, « Le Miroir hors les murs » invite Yannick Miloux, directeur artistique du FRAC-Artothèque du Limousin.

Il va concevoir, à partir d’un choix d’oeuvres contemporaines, une exposition qui évoque les rêves et les récits de l’enfance. À l’affiche de « Rêves éveillés », du 7 octobre au 7 novembre, des oeuvres de Jeff Koons, Carl-Emmanuel Wolff, Alain Séchas…

« Il s’agit d’œuvres qui questionnent l’enfance de façon humoristique ou provocante, comme une autour du personnage du Grand Méchant Loup ou une installation 3D en lien avec le mythe de Blanche-Neige », détaille Jean-Luc Dorchies, directeur des Beaux-Arts et du Miroir.


En savoir plus

0

commentaires

Beethoven, Schubert, Mozart
06 Oct

Beethoven, Schubert, Mozart

L’Orchestre des Champs-Élysées a déjà invité plusieurs grands spécialistes du pianoforte pour jouer les concertos de Mozart, chefs-d’œuvre de poésie et de tendresse. Cette saison, nous aurons le plaisir d’accueillir Maude Gratton, jeune talent né à Niort et déjà reconnu dans le monde entier.
Les spectateurs du TAP l’avaient découverte en 2010 dans un récital consacré à Bach ; elle dialogue aujourd’hui avec l’orchestre dans cette discipline reine qu’est le concerto.

Les cordes de l’orchestre jouent par ailleurs les arrangements que Gustav Mahler a réalisé de deux célèbres pièces pour quatuor, une manière d’adresser la musique à un auditoire plus vaste avec un impact sonore plus percutant.


En savoir plus

0

commentaires