Colours in the Street
26 Mai

Colours in the Street

Colours in the Street viendra présenter son nouvel album "ALL THE COLOURS" le 26 MAI 2021 sur la scène de du Confort Moderne.

Réservez vos billets dès maintenant : https://bit.ly/Colours-Poitiers

Compte tenu de la crise sanitaire en cours, et des conditions actuelles ne permettant pas, pour le moment, la tenue des concerts "debout non distanciés", le concert de Colours in the Street prévu initialement le 07 octobre 2020 au Confort Moderne est reporté au 26 mai 2021. Les billets achetés pour la date du 07 octobre 2020 restent valables pour la nouvelle date du 26 mai 2021. Pour les personnes ayants déjà achetés leurs billets pour le 07 octobre et qui sont dans l'impossibilité d'assister au concert du 26 mai 2021, nous vous invitons à vous rapprocher des réseaux de billetterie pour vous faire rembourser.

COLOURS IN THE STREET
Colours in the Street s’inscrit dans le mouvement d’une pop massive, puissante, taillée pour les grandes scènes. Le groupe ne cesse de se développer en France et à l'international. Les tournées s'enchaînent avec des passages remarqués partout en France et sur de nombreux grands festivals (Francofolies, Printemps de Bourges, Fnac Live, Festival de Poupet, La Nuit de l'Erdre, Free Music Festival...). Avec près de 200 concerts au compteur, ils s’installent durablement dans le paysage musical français et se produisent sur de nombreuses scènes prestigieuses telles que l'Olympia à Paris (avec Puggy), mais également à l'autre bout du monde avec trois tournées en Asie (Chine, Corée du Sud...).

Multi-instrumentistes et soutenus par le timbre unique de son chanteur, les Colours reviennent encore plus fort en 2020 avec leur nouvel album « All the Colours ». Un nouvel opus, regroupant 14 titres aux mélodies efficaces et aux productions soignées, faisant exploser toutes ses couleurs dans des envolées pop accrocheuses et singulières.


En savoir plus

0

commentaires

Réouverture de tous les espaces du Confort à partir du 11 juin

Réouverture de tous les espaces du Confort à partir du 11 juin

Posté le - Actualités

Prochaine artiste invitée, prochaine exposition : Raphaela Vogel
"My Appropriation of Her Holy Hollowness" (Mon Appropriation de Sa Sainte Vacuité)

Sculptures sonores, peintures sur cuir, vidéo, genre, humour et fantaisie
Du 11 juin au 22 août
Commissaire d'exposition associée : Juliette Desorgues
https://www.confort-moderne.fr/fr/agenda...

0

0

commentaires

Aquarius 1873 2073 Installation
12 Aoû

Aquarius 1873 2073 Installation

Aquarius 1873_2073 est le fruit de la collaboration entre la scénographe plasticienne Marie Girard Chauvel et le musicien Hélio Polar Thing. Ensemble, ils vont créer des organismes vivants, autonomes, dotés de capacités de communication.
L' installation prendra la forme d'une sculpture monumentale textile, musicale et lumineuse qui représentera, en 2073, un groupe de Radiolaires, habituellement invisibles, pour témoigner de leur transcendance. Plusieurs petits synthétiseurs modulaires éclatés dans l'espace nous transmettront le langage de ces créatures sous marines luminescentes. Le dispositif engendrera un écosystème sonore en constante évolution, en interaction totale et dynamique avec les lumières en mouvements, les variations des œuvres plastiques...
Tel un rituel initiatique, le public expérimentera une rencontre immersive tri dimensionnelle et pluri sensorielle au cœur d'une nature qui nous inviterait à s'inspirer d'elle pour nous protéger de nous même.
Une production du Collectif La Bulle avec Le Confort Moderne et Le Lieu Multiple.


0

commentaires

Festival Bruisme : Jean-Philippe Gross
29 Jui

Festival Bruisme : Jean-Philippe Gross

Dentelles bruissantes ou mur de drones, jeux sur les ruptures ou long continuum en forme de raga électro... Jean Philippe Gross explore les extrêmes et les phénomènes acoustiques. Avec toujours une attention particulière au grain et à la qualité du son, aussi rugueux soit-il. Poétique ou sauvage, que ce soit aux tripes ou à la cervelle, sa musique touche toujours juste, qu'elle susurre ou charrie des brouettes de décibels.


En savoir plus

0

commentaires

Festival Bruisme : Oren Ambarchi & Will Guthrie / McPhee - Edwards - Kugel / Roue Libre / chr/O/ne
28 Jui

Festival Bruisme : Oren Ambarchi & Will Guthrie / McPhee - Edwards - Kugel / Roue Libre / chr/O/ne

CHR/O/NE
Chant en gascon, violon, tambourins à cordes et pieds pour imprimer le rythme. Un tout qui se met en mouvement, en vibration, en s'appuyant sur le drone hypnotique d'une boîte à bourdon. Une vielle à roue motorisée, qui peut créer un mur de sons comme provoquer un silence assourdissant. Matèu Baudoin questionne ce silence, d’où tous les sons émergent. L’immobilité d’où tous les mouvements apparaissent. Les contraintes d’où toutes les libertés naissent.

ROUE LIBRE
En roue libre, sans frein pour les brider, ces trois lascars enragés foncent pied au plancher et allument tous les compteurs dans le rouge. Une musique d'une liberté totale, mais qui lorgnent farouchement vers le rock. Comme une quintessence du rock. Toute une histoire ingurgitée, digérée et recrachée avec une hargne folle. On pense à plein de références mais ça ressemble à rien. Un power trio unique, un son diabolique, une échappée belle qui n'en finit plus de monter dans les tours. Éreintant mais totalement jouissif !

MCPHEE - EDWARDS - KUGEL
En tournée-anniversaire, Joe Mc Phee réunit un line up de rêve. À 80 balais, ce géant du free historique garde une énergie, une verve de jeune homme. Un son unique, rauque et puissant mais toujours teinté d'un lyrisme à faire frissonner les plus blasés. Soutenu par une rythmique magique et infaillible, son sax ou sa trompette, comme un volcan en éruption, déverse des torrents de lave qui emportent tout sur leur passage, pour finir par s'étendre et s'éteindre dans des plaines de quiétude apaisante.

OREN AMBARCHI & WILL GUTHRIE
Deux gentlemen, figures majeures de l'avant-garde australienne. Mondiale même. La grande classe quoi. Élégante mais furieuse. Qui fait dans la finesse mais avec une grâce rageuse. La guitare abstraite d'Oren Ambarchi, passée à la moulinette d'une cabine Leslie, rugit comme elle murmure. Les baguettes habitées de Will Guthrie flagellent ou caressent peaux et cymbales. Dans une fusion qui tient du miracle, ils tissent un entrelacs de sons d'une beauté sauvage et fascinante. Un duo impérial. À coup sûr, à coups sûrs, un moment fort du festival.


En savoir plus

0

commentaires