L'imagination (économique) au pouvoir

Posté le - Actualités
Au printemps dernier, lorsque sa ville s'est enfoncée dans la pandémie, Nouria Nehari n'a pas hésité une seconde. L'énergique maroquinière marseillaise a sorti les deux machines à tissu de « quartier Maro », son atelier d'insertion, pour fabriquer des masques. Du fait ici, au coeur de Marseille, dans son quartier d'origine, le 15e arrondissement, parmi les plus pauvres de France. Depuis un an, Nouria Nehari y travaille, au sein de la manufacture collective « Ici Marseille... Plus d'informations : https://www.centre-presse.fr/article-763...
0

0

commentaires