Basket/ProB - Le PB86 corrigé à Saint-Quentin

Posté le - Actualités
Le fameux choc psychologique voulu par les dirigeants du PB86 avec l'éviction de Ruddy Nelhomme n'aura pas eu lieu. Poitiers a bu le bouillon ce soir à Saint-Quentin (59-78), pour le compte de la 10e journée de championnat. Malgré un premier quart-temps correct (16-20), les troupes d'Antoine Brault ont sombré dans l'Aisne, pointant même à vingt-huit longueurs dans le troisième acte. Pour son retour sous le maillot du SQBB, Ryan Rhoomes a fait très mal à la lanterne rouge (23pts, 16rbds, 36 d'évaluation). Avec cette neuvième défaite en dix sorties, le PB reste plus que jamais au fond de la Pro B. Prochain match vendredi 20 décembre face à Aix-Maurienne.  Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/8521/ba...
0

0

commentaires

COP21 : une "conférence désobéissante" organisée cet après-midi à Poitiers

Posté le - Actualités
"L'avenir à +5°C avec Société générale #stopriograndeLNG". Un quinzaine d'activité de ANV-COP21 se sont rassemblés ce vendredi après-midi à l'intérieur de l'agence de la Société générale située place Leclerc, à Poitiers. Objectif de cette "conférence désobéissante et ouverte au public" : "dénoncer les soutiens financiers massifs de la banque au gaz de schiste et l'appeler à se désengager du projet Rio Grande LNG aux Etats-Unis".  Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/8520/co...
0

0

commentaires

Abeilles, fidèles amies de l’Homme

Posté le - Actualités
Et si les abeilles étaient plus rentables pour les agriculteurs que les pesticides ? Et si les grandes parcelles céréalières réduisaient les rendements ? Des chercheurs du CNRS brisent quelques idées reçues et lancent le débat sur un enjeu mondial.

En avril 2018, deux organismes de recherche indépendants constataient la disparition -« à une vitesse vertigineuse »- des oiseaux dans les campagnes françaises. Leurs nombre avait diminué d’un tiers en quinze ans. Hirondelle, caille, fauvette grisette, bruant ortolan... Au total, une trentaine d’espèces sont concernées. A cette époque, Le 7 avait titré « Les oiseaux meurent en silence » (Le 7 n°396). Autant le dire tout de suite, la situation n’a pas changé de ce côté-là. En revanche, le Centre d’études biologiques de Chizé (Deux-Sèvres), à la manœuvre pour ce rapport, a récidivé. Sur les abeilles cette fois. Et le bilan n’est pas plus flatteur. Les abeilles sont clairement en voie d’extinction. Un élément illustre bien l’absurdité des actions humaines en la matière. Les abeilles meurent alors que leur rôle dans la pollinisation de cultures comme le colza et le tournesol n’a jamais été aussi essentiel. « A rendement égal, un agriculteur gagne plus d’argent avec elles, dont le travail est gratuit, qu’avec l’agrochimie », souligne Vincent Brétagnolle, agro-écologue au CNRS et fondateur de la zone atelier Plaine et Val de Sèvre, où ont été menées ces observations publiées début octobre dans la revue Proceeding of the Royal Society. Mieux, lorsque les pollinisateurs sont très nombreux, les rendements peuvent croître de 30%. « Ce n’est pas de la théorie. Ces données viennent de la nature », insiste l’expert. Des herbes pas si mauvaises Reste à savoir comment faire revenir les abeilles ? « Cette réflexion doit être lancée à l’échelle d’un large territoire », admet Vincent Bretagnolle. Dans une autre étude (internationale) à laquelle a participé le Centre de Chizé et publiée cette fois dans Sciences Advances, son équipe a mis en évidence l’effet néfaste de la simplification des paysages agricoles sur la biodiversité. Autrement dit, les vastes parcelles céréalières, dépourvues de haies, bandes enherbées, murets et autres arbres isolés. Vive les paysages composites, avec des zones semi-naturelles, des cultures différentes, des prairies ! Mais ce n’est pas vraiment la tendance actuelle. Cette « uniformisation » réduit la présence d’espèces différentes, ce qui affaiblit de 50% la régulation naturelle des ravageurs de cultures et affecte l’efficacité de la pollinisation à hauteur de 30%. Mauvais calcul ! Et si on gardait même les mauvaises herbes ? Vincent Bretagnolle préfère parler d’adventices car elles ne sont pas mauvaises pour tout le monde. « C’est un équilibre à trouver. Pour certaines cultures, elles font revenir les abeilles et donc accroissent les rendements. » La boucle est bouclée. A noter que ces travaux ont été compilés dans un rapport baptisé Ecobiose remis le 2 décembre au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. https://www.ecobiose.fr/2-dec-2019-resti...">La restitution publique est visible sur ecobiose.fr.

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/enquete/3300/ab...
0

0

commentaires

Préjugix : lancement officiel ce samedi

Posté le - Actualités
La version 400mg du Préjugix, le médicament anti-préjugés initié par OS L’Association et ses partenaires, sort ce samedi. Après le temps de la mise en boîte, qui a mobilisé quelque deux mille personnes à travers trois cents ateliers dans toute la Nouvelle-Aquitaine, l’heure de la sortie officielle est enfin arrivée ! Retrouvez le Préjugix aujourd'hui en centre-ville de Poitiers, place du Maréchal-Leclerc de 14h à 19h, ainsi que dans de nombreuses pharmacies (liste sur www.prejugix.com). Il ne faut pas hésiter à se le procurer, ce médicament est sans effets secondaires et il permet de partager et de sensibiliser autour des préjugés.  Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/8519/pr...
0

0

commentaires

Météo - Vents forts : vingt-huit interventions des sapeurs-pompiers depuis cette nuit

Posté le - Actualités
Comme annoncé par Météo France, le département de la Vienne a subi cette nuit de forts coups de vent qui ont nécessité de nombreuses interventions de la part des sapeurs-pompiers de la Vienne. Entre 4h30 et midi ce vendredi, ils sont intervenus vingt-huit fois pour des arbres et branches tombés sur la voie publique.  Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/8518/me...
0

0

commentaires