Appel à témoins après un accident à Biard

Posté le - Actualités
Un grave accident de la circulation s'est produit jeudi dernier, vers 16h45, à Biard, route de Bellevue, tout près du cimetière. Une moto a percuté une joggeuse. Les deux victimes se trouvent dans un état grave, le pronostic vital étant même engagé pour la joggeuse. La police nationale cherche à comprendre comment cet aciddent a eu lieu et lance donc un appel à témoins. Si vous étiez à proximité, n'hésitez pas à appeler la brigade accident et délit routier de l'Hôtel de police de Poitiers, du lundi au vendredi, de 8h à 18h au 05 49 60 60 02, 05 49 60 61 04 ou 05 49 60 61 01. Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/7424/ap...
0

0

commentaires

Basket/Pro B - Ron Anderson Jr rempile au PB86

Posté le - Actualités
Le futur effectif du PB86 version 2018-2019 commence à prendre forme. Après Kévin Harley, Ron Anderson Jr est le deuxième élément du précédent exercice à rempiler, sachant que Pierre-Yves Guillard, Arnauld Thinon et Mike Joseph sont toujours sous contrat. Arrivé en cours de saison, à la place Devon Collier, l'intérieur américain avait rendu une copie très convenable : 10,4pts, 6,3rbs 2,2pds par match en 28 minutes. A signaler que le poste 3-4 Kévin Mendy évoluera également à Poitiers la saison prochaine. Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/7423/ba...
0

0

commentaires

Jean-Michel Blanquer confirme sa venue dans la Vienne lundi

Posté le - Actualités
Comme nous l'indiquions dès hier sur Twitter, le ministre de l'Education nationale effectuera une visite officielle dans la Vienne, ce lundi. Jean-Michel Blanquer se rendra d'abord à l'Ecole supérieure de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (Esenesr) pour y prononcer un discours lors du séminaire d'ouverture de la formation des personnels d'encadrement. Toujours sur la Technopole du Futuroscope, il se dirigera ensuite vers Canopé, où il visitera l'atelier de l'établissement et échangera avec le Conseil scientifique de l'Education nationale. Enfin, la visite ministérielle se terminera en début d'après-midi au collège Rabelais. Il y sera question d'inclusion scolaire. Jean-Michel Blanquer s'est déjà rendu deux fois dans la Vienne, déclarant que Poitiers devait devenir la "capitale de l'Education nationale".   Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/7422/je...
0

0

commentaires

121 vitesses excessives relevées le week-end dernier

Posté le - Actualités
Les forces de l'ordre ont relevé 121 vitesses excessives le week-end dernier, sur les routes de la Vienne. Dix-huit automobilistes ont par ailleurs été contrôlés sous l'empire d'un état alcoolique et quatre sous l'emprise de stupéfiants. Fait suffisamment rare pour être signalé, aucun accident corporel n'a été à déplorer la semaine passée. Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/depeche/7421/12...
0

0

commentaires

« A Poitiers, il n’y a pas que Jabberwocky »

Posté le - Actualités
Passionné de ska et de « rock festif », le groupe Lemon Furia se produit ce soir, à 22h30, sur la grande scène de la Fête de la musique, place Leclerc. Le chanteur Hugues Rouet est heureux de pouvoir représenter la scène poitevine.

Comment est venu ce goût pour le Ska ? « Ça fait des années que je traîne là-dedans. J’ai écouté beaucoup de punk américain et j’ai fini par glisser sur le ska. Nous avons beaucoup d’influences différentes, notamment la scène française festive comme la Ruda Salska, les Caméléons, la Rue Kétanou… » Devant quel public jouez-vous généralement ? « Pendant des années, on a eu beaucoup de lycéens et, dernièrement, ce sont surtout des trentenaires qui viennent nous voir, parfois avec leurs enfants. Donc la tranche d’âge est finalement assez large. » Est-ce votre première Fête de la musique ? Avec Lemon Furia ce sera notre deuxième Fête de la musique. Avec notre ancien groupe, Spinash Power, on en avait déjà fait plusieurs. On a notamment joué à plusieurs reprises sur la place de la Liberté. Cette année, ce sera la place Leclerc. Justement, comment abordez-vous ce concert ? « On est ravis de pouvoir le faire. Ça fait trois ans qu’on le demandait. On a l’occasion de jouer chez nous, ce qui est important car il n’y a pas beaucoup d’endroits pour se produire à Poitiers. C’est aussi l’occasion de mettre en avant les groupes locaux, pas seulement les plus connus. A Poitiers, il n’y a pas que Jabberwocky… » Pas trop impressionnés par la grande scène ? « Pas vraiment puisqu’on a déjà joué sur une grande scène pour le festival Yzeures’n’rock (37), il y a deux ans. On était avec des gros noms comme Alborosie, c’était top. Les autres membres du groupe ont adoré. Moi, j’aime aussi les petites scènes, les bars... ce genre de lieux où la proximité avec le public est forte. »

Photo DR

Plus d'informations : http://www.7apoitiers.fr/enquete/2655/a-...
0

0

commentaires